Le secret du docteur danglars

CONTRUCCI, JEAN

livre le secret du docteur danglars
EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 18/10/06
LES NOTES :

à partir de
7,10 €

SYNOPSIS :

Marseille, 1899. La France est en proie aux attentats anarchistes, et Raoul Signoret, le sémillant chroniqueur judiciaire du Petit Provençal, doit rendre compte d'une exécution capitale, alors qu'il milite contre la peine de mort ! Mais un procès autrement plus étrange l'attend : celui du docteur Hyppolite Danglars, un médecin dévoué à ses patients de condition modeste, accusé d'avortement clandestin par une jeune femme mourante... Malgré les avertissements de son oncle Eugène, et ceux de Cécile, pourtant toujours prête à seconder
son Raoul, ce dernier se lance dans une enquête périlleuse qui le mènera au coeur du milieu anarchiste, dans les fumeries d'opium, et même dans les bras d'une belle cantatrice... Secondé par Bouillot, ouvrier typographe, et par le Tonkinois, un étrange ancien combattant devenu clochard, le jeune journaliste aborde un monde de trafic et de vices qui va éclabousser jusqu'à la bonne société marseillaise. Après L'Énigme de La Blancarde et La Faute de l'abbé Richaud, Jean Contrucci, nous conte un nouveau mystère de Marseille
1 personne en parle

Même si j’ai retrouvé avec plaisir Raoul Signoret, son épouse Cécile, et son oncle Eugène, j’ai moins aimé ce tome-ci. Je passe donc immédiatement sur ce qui m’a déplu : le dénouement, qui fait basculer le drame dans le mélodrame. Il s’en fallait d’un cheveu, et patatras ! en plein dedans. Autant les motivations du coupable tendent vers la tragédie, autant certaines péripéties de son parcours sont à la limite du grotesque – ce n’est plus la Comédie-Française, mais les grands Boulevards. Et la fin m’a douloureusement rappelée que la morale triomphe toujours.Oui, je sais, je suis un peu hermétique. Et pourtant, il en était, des thèmes intéressants, traités dans ce roman, entre la loyauté et son contraire, la trahison, l’amour filial, la lutte contre la peine de mort et l’anarchisme. Certains personnages sont marquants, dommage qu’une place plus importante ne leur soit pas consacrée. Dommage aussi que le procès, les expertises occupent la majorité du roman, plus que l’enquête elle-même.Je lirai avec plaisir d’autres aventures de Raoul Signoret, même si celle-ci n’est pas ma préférée.

Sharon
30/09/13
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.31 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition