Le secretaire italien

CARR, CALEB

EDITEUR : POCKET
DATE DE PARUTION : 15/05/08
LES NOTES :

à partir de
6,95 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

L'affaire commence lorsque Holmes reçoit un télégramme de son frère Mycroft l'appelant à l'aide. Proche conseiller de la reine Victoria, ce dernier craint pour la vie de la souveraine. Fait étrange, deux de ses serviteurs ont été percés de plus de cinquante coups de poignard, exactement comme le secrétaire italien de Marie Stuart, assassiné trois siècles plus tôt. Il n'en faut pas plus à
Holmes et à son fidèle Watson pour accourir sur les lieux du drame et démontrer que la force de déduction vient forcément à bout de l'inextricable quand il s'agit de défendre l'ordre, l'Empire et la reine Victoria ! A la demande des héritiers de Conan Doyle, Caleb Carr a imaginé une nouvelle aventure de Sherlock Holmes, qui renoue avec l'atmosphère surnaturelle du 'Chien des Baskerville'.
2 personnes en parlent

Sherlock Holmes et le Docteur Watson reçoivent un mystérieux télégramme de Mycroft Holmes. La reine Victoria serait en danger. Ils doivent résoudre un mystérieux assassinat.Caleb Carr ne respecte pas du tout l'écriture de Conan Doyle qui est très claire. Il multiplie les phrases à rallonge. Cela rend la lecture pénible. C'est pourquoi, j'ai arrêté ma lecture au bout de 25 pages. Pour les amateurs de pastiche de Doyle, il vaut mieux lire Anthony Horowitz ou Bob Garcia. mini pouce06

minipouce06
13/09/12
 

Ce Secrétaire italien est à mon sens un hommage plus qu'un pastiche. Carr reprend ici de manière plutôt convaincante ce qui fait la marque de fabrique des aventures de Sherlock Holmes : la narration prise en charge par Watson, les déductions bavardes de Holmes, quelques portraits très typés, une intrigue qui a l'air d'être à tiroirs mais dont la résolution est finalement fort simple et quelques scènes de "terrain", notamment le dénouement. Il fait allusion à une ou deux nouvelles du canon et utilise le personnage de Mycroft dont il fait un espion au service très rapproché de Sa Majesté. Mais il apporte aussi sa propre touche notamment dans le développement du personnage de Watson, qui raisonne parfaitement bien (et vite) et se voit attribuer le titre de spécialiste de la gent féminine par un Holmes plus mysogine que jamais. Un roman divertissant à réserver aux fans de Holmes.

fashiongeronimo
15/07/12
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.15 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)