Le seigneur des anneaux t.1 ; la communaute de l'anneau

TOLKIEN, J.R.R.

livre le seigneur des anneaux t.1 ; la communaute de l'anneau
EDITEUR : GALLIMARD-JEUNESSE
DATE DE PARUTION : 23/08/07
LES NOTES :

STOCK : En stock, livré sous 5 à 7 jours
à partir de
8,50 €

SYNOPSIS :

Forgé jadis par Sauron de Mordor, Seigneur des Ténèbres, l'Anneau de Puissance devait lui permettre de dominer les possesseurs des autres anneaux magiques et d'imposer au monde, sa loi, mais cet anneau a disparu. Bilbon Sacquet, le Hobbit, l'a retrouvé et emp6rte chez lui où il l'a finalement confié à son cousin et fils adoptif Frodon Son pouvoir premier est de rendre invisible et malheur à qui en use car c'est donner ainsi prise sur soi à l'Anneau maléfique, indestructible sauf par le feu qui couve dans les Crevasses de la montagne, Oradruin. Or, voici que Sauron apprend où est l'Anneau perdu et déjà su Cavaliers rôdent autour de la Comté, le pays des Habbits-. Pour faire échec à Sauron, Frodon décide de partir
avec l'Anneatu, mais le chemin est long jusqu'à Oradruin et il se fixa comme. première étape Fondcombe, la demeure d'Elrond. Avec le fidèle Sam Gamegie, avec ses amis Pippin et Menyv, Fer; se met en route pour une mission pleine de périls et de prodiges, puisque ceci se passe en un temps où il y a encore des elfes; des nains et des magiciens, des dragons et des enchantements - le temps très reculé des sagas scandinaves ou plus récent des gestes de notre Moyen Age, dont cette oeuvre du XXe siècle égale la puissance et le charme par sa richesse. La Communauté de l'anneau est le premier des trois tomes formant le cycle du Seigneur des anneaux, qui a été salué à l'unanimité comme un chef-d'oeuvre du fantastique.
4 personnes en parlent

J’ai trouvé le début long, long, long et encore long. J’ai eu un sursaut à l’arrivée d’Aragorn, puis je suis plus ou moins retombée dans ma léthargie, enfin au dernier tiers lorsqu’ils quittent la maison d’Elrond, j’ai eu de nouveau une bouffée d’optimisme, vite étouffée. J’ai surtout entendu dire que Tolkien était trop descriptif, personnellement ce genre de choses ne m’a jamais arrêtée. Cependant, pour moi, il y a descriptions et descriptions. J’avoue que je n’en avais strictement rien à faire de savoir s’ils partaient à droite ou à gauche au pied de la colline ou combien de fois ils s’arrêtaient pour manger, j’ai eu l’impression qu’ils ne faisaient que manger pendant la 1ère partie du livre. Certes les Hobbits aiment manger, mais ce n’était pas la peine de le rabâcher. Par contre, j’aurais adoré des descriptions sur les personnages, à quoi ils ressemblent, ce qu'ils pensent.

Virg054
03/02/16
 

Mon tome favori. Je ne me lasse pas de le relire. La formation de la communauté de l'anneau, les péripéties des hobbits, la rencontre avec les elfes... tout me fait vibrer ! Quel rêve ce serait de pouvoir faire partie de cette aventure fabuleuse !

choukinette
07/10/14
 

Quel plaisir de se replonger dans les aventures de Bilbon, Frodon, Merry & Pippin, Aragorn, Legolas et Gandalf! Après avoir vu au moins cinq fois chacun des films, il était temps que je me mette aux livres. Entre le Seigneur des Anneaux et moi, c'est une grande histoire d'amour et ma première plongée dans la fantasy, à la sortie des films. Harry Potter était sortit ou allait sortir à l'époque, et notre école primaire nous emmenais un samedi par mois au cinéma. On avait vu le tout premier Harry Potter, et en sortant de la salle, j'ai vu l'affiche du SdA. Rentrant chez moi le soir, j'ai parlé avec mes parents, histoire de les convaincre d'aller voir "Le seigneur des Agneaux" (oui, agneaux). Bon, une fois au cinéma, il n'était plus question d'un animal mais d'un anneaux. Du coup, on est quand même aller le voir, et depuis je voue un culte à cette saga...Pas la peine de faire un méga résumé de l'affaire, vous la connaissez tous, au moins. Bilbon lègue son anneau trouvé dans "Bilbo le Hobbit" à Frodon, avant de partir à Fondcombe. Sauf que voilà, ce n'est pas un simple anneau ordinaire: C'est l'Anneau Unique, jadis celui de Sauron, le Seigneur des Ténèbres avant Voldemort. Frodon est donc chargé d'une seule et unique mission: détruire l'Anneau dans la Montagne du Destin, avant que Sauron et ses sbires mettent la main dessus.Le livre est 10 000 fois mieux au film. Le film est beau, génial, mais passe au dessus de plein d'évènements et de personnages qui ont tellement d'importance. J'ai par exemple découvert Tom Bombadil, Glorifindel, les fils d'Elrond, et une pléthore de personnages plus intéressant les uns que les autres.Le voyage de Frodon est très détaillé. Il y a des tonnes et des tonnes de descriptions, si bien que l'on sait ce qu'a fait chaque jour le Porteur de l'Anneau durant son voyage. Agrémenté de chants, on en découvre beaucoup sur l'histoire de la Terre du Milieu et de ses habitants. Les lecteurs pourrait trouver ces longues descriptions et chants de six pages rébarbatif, mais ayant commencé Tolkien par "Bilbo le Hobbit", ça ne m'a pas plus dérangée que ça, aillant déjà eu un aperçu de son travail.Lire cette saga, c'est le bien pour quiconque voudrait en savoir plus sur la quête de l'Anneau et sa communauté, ainsi que la Terre du Milieu. Une certaine continuité s'étant installée entre Bilbo le Hobbit et SdA (comme avec les trolls changés en pierre), lire ce livre vous amènera irrémédiablement à lire l'autre, vous êtes prévenus.Du coup, j'ai tellement bien aimé ce premier tome, que je lirais le deuxième le mois prochain! :)

bountyfrei
15/07/14
 

Ce livre est un monument. la mythologie du siècle. On y trouve tout un monde fantastique, avec des références sur de vielles légendes (Beowulf). certains dialogues et les poèmes sont bouleversants.Les personnages sont attachants et plus on avance dans l'histoire plus c'est obscur. mande97

mande97
28/06/12
 

Format

  • Hauteur : 17.70 cm
  • Largeur : 12.30 cm
  • Poids : 0.44 kg

Dans la même catégorie