Le serment des limbes

GRANGE, JEAN-CHRISTOPHE

EDITEUR : ALBIN MICHEL
DATE DE PARUTION : 28/02/07
LES NOTES :

à partir de
24,20 €

SYNOPSIS :

Quand Mathieu Durey, flic à la brigade criminelle de Paris apprend que Luc, son meilleur ami, flic lui aussi, a tenté de se suicider, il n'a de cesse de comprendre ce geste. Il découvre que Luc travaillait en secret sur une série de meurtres aux quatre coins de l'Europe dont les auteurs orchestrent la décomposition des corps des victimes et s'appuient sur la symbolique satanique. Les
meurtriers ont un point en commun : ils ont tous, des années plus tôt, frolé la mort et vécu une " Near Death Experience ". Peu à peu, une vérité stupéfiante se révèle : ces tueurs sont des " miraculés du Diable " et agissent pour lui. Mathieu saura-t-il préserver sa vie, ses choix, dans cette enquête qui le confronte à la réalité du Diable ?
15 personnes en parlent

Ce livre est l'histoire d'une véritable enquête contre le diable. La fin est époustoufflante. Une chute mémorable ! C'est le premier livre que je lis de cet auteur et je suis conquise. Je compte bien lire ses autres romans !

filou93
29/04/12
 

Alors tout d’abord, je tiens à préciser que ce genre de roman n’est pas du tout mon truc, c’est peut-être ce qui influence mon jugement, mais moi les trucs gores je m’en passe très bien ! ^^ Donc c’est à prendre en compte … Le fait est que j’ai l’esprit très ouvert, et que j’ai voulu tenter l’expérience !Je préfère commencer par les points positifs, car oui, je suis honnête il y en a :On voit que c’est un roman travaillé, qu’il y a une trame, une intrigue, l’auteur ne s’est pas réveillé un beau matin en se disant, tiens je vais écrire ça, ça a l’air cool ! Des recherches ont été faites, ça se voit. Ou alors l’auteur fait très bien illusion pour des néophytes comme moi en décrivant les divers univers à savoir la médecine, la religion, le satanisme, la police, la prostitution …Et chose étonnante, le thème principale (dieu VS diable) ne m’intéresse, mais alors pas du tout, et pourtant je n’ai pas pu lâcher le roman, malgré tous les points négatifs que je citerais après, je ne pouvais me résoudre à ne pas le finir, je voulais savoir le fin mot de l’histoire, donc pour moi, c’est un très bon point. Même s'il n’est pas passionnant, ce livre sait vous attirez.Et voilà maintenant venu le temps des points négatifs :[pour les connaitre il y a le lien de mon blog !] Lady K

LadyK
16/10/10
 

C'est une histoire sombre, sans temps morts avec beaucoup de rebondissements qui nous entraine au confins du mal, au fond de l'âme humaine là où se cachent nos plus mauvais instincts. Le diable et son serment est le personnage principal de cette enquête policière. Personne n'y réchappe, ni les personnages qui subissent la mort, la solitude, ni le spectateur qui va d'abominations en abominations. L'enquêteur finira par avoir le dernier mot mais à quel prix ? http://cathy.hune.over-blog.fr

cathyH
19/12/15
 

J'avais déjà lu «Les Rivières Pourpres» (et vu le film, mais grosse erreur. Pas bien le film !) et je savais quel serait le climat de ce Serment des Limbes.Et je n'ai pas été déçue. Détails «gores» des crimes, une dose de sexe, une enquête qu'on a du mal à quitter …Gros pavé à lire, mais difficile à lâcher ! Accrobiblio

un flyer
08/08/13

Les cent premières pages ne furent en aucun cas agréables pour moi. Une grande envie de stopper ma lecture mais comme c'est pour le baby challenge thriller sur Livraddict je m'accroche.La base de l'histoire fait référence à la foi cattholique, Dieu, le diable, les Saints... Et ce n'est pas un thème livresque qui me plaît donc cela me barbe très vite.Des meurtres abominables tout en vers et en mouches...Beaucoup trop de longueurs et de personnages secondaires à mon goût.Une course contre la montre est engagée tout au long du roman, l'intrigue est bien ficelée, et nous sommes sans cesse en plein doute quant à savoir la vérité.Il y a deux scènes de lutte que j'ai eu beaucoup de mal à imaginer de par leur complexité et une autre, celle dans un parc avec "Capitaine Crochet" pour ceux qui l'ont lu qui m'a semblé improbable, j'ai trouvé que cela sonnait faux...Une grosse déception pour ce premier Grangé lu.

bookworm02
30/11/12
 

Grangé numéro trois que je lisais et une nouvelle fois, j'ai beaucoup aimé ce que j'ai lu. Cette fois-ci je ne suis vraiment pas passée très loin du coup de cœur !Le serment des limbes est vraiment écrit dans un univers qui me plait, où l'on arrive pas très bien à distinguer le réel de l’irréel : la religion. Je n'y connais strictement rien, ce n'est pas mon monde, mais j'aime la façon dont Le serment des limbes flirte avec la mysticité sans la réarranger ou l'insulter. Jean-Christophe Grangé nous emmène dans une série de meurtre qui semblent avoir été commis par le diable en personne. Dont le premier est un meurtre différent des autre, absolument horrible, mais qui est "magnifique" à un point de vu médico-légal : tous les stades de la décomposition présents sur le même corps, alors que la victime n'a disparu qu'il y a quinze jours...Honnêtement Le serment des limbes ne m'a pas fait peur - alors que je suis une trouillarde née. Bien que certains évènements sont inexpliqués, l'histoire est vraiment inscrite dans le réel et certains évènements ne sont tout simplement pas possibles ou du moins pas encore. Alors, forcément, en se raccrochant à ses branches, on parvient à mettre de la distance entre le livre et soi ! Le personnage principal Mathieu ne m'a pas vraiment touché : il est sympathique, gentil... mais il y a un monde entre lui et moi. Je comprends totalement que pour certaines personnes la foi à une place très importante dans leur vie, mais là, il m'a vraiment donné l'impression de ne vivre par moment que pour la religion alors que ce n'est pas cette vie qu'il a finalement choisie. Bon, le cadre de l'histoire n'aide pas non plus...Ce que je veux dire, c'est qu'il est trop inconstant dans ses choix pour moi. Que je n'ai pas bien réussi à le cerner... Il ne m'a pas mise mal à l'aise mais quelque chose m'a dérangé chez lui. Une seule petite déception : la fin, qui m'a donnée l'impression désagréable d'avoir été bâclée. Elle est jolie, se fini comme on le souhaiterait, mais elle est vraiment trop facile, trop évidente. Je suis certaine que Jean-Christophe Grangé aurait pu faire mieux, dommage ! Pour conclure je dirais que le cadre mystique de l'histoire m'a énormément plu parce que c'est une histoire a laquelle on peut décider de croire ou non, selon ses propres conviction. J'aime beaucoup cette idée !Le serment des limbes est vraiment un thriller hors norme :)

MademoiselleLuna
27/11/12
 

Toujours du grand JCG, mais, et je ne me souviens pas de ses autres romans si c'était pareil, le dénouement est vite donné, trop vite à mon goût, et un peu facilement quand même. Mais tout le reste, tout ce qui précède, le bouquin donc, est vraiment très accrochant, et on sent une fois de plus que JCG s'est bien documenté. Moi qui suit très intriguée par les EMI (Expérience de Mort Imminente), j'ai été bien servie. Alors un grand merci à Monsieur Grangé pour tout !

GaL7
11/07/11
 

Concrètement, on se trouve à suivre un flic étrange, solitaire et marqué par sa foi catholique dans une enquête qui titille le dogme chrétien et nous fait côtoyer le Mal avec le Diable en personne. L'écriture est rythmée, la narration nous tient clairement en haleine tout au long de courts chapitres qui s'enchainent plus vite qu'on ne le croit, les suspects se multiplient, et les rebondissements avec. Comme dans Les rivières pourpres, Jean-Christophe Grangé plante son historie dans un décor fortement inspiré du réel (croyez-moi, la Franche-Comté, Besançon et le coin de Morteau, je vois globalement à quoi ça ressemble !) mais en même temps imaginaire... Disons que le monastère perché au cœur du cirque de Consolation devient Notre-Dame de Bienfaisance et que la consolation réside dans la présence de ces forêts sur magique de chez nous qui jouent un rôle non négligeable dans l'intrigue de Grangé !En dehors de ça, je dois vous le dire, je commence à avoir un peu marre de tous ces bouquins qui surfent sur la vague de la religion pour la détourner et jouer avec ses "mythes"... Après le Da Vinci Code qui nous révélait que Jésus avait eu une descendance (désolée pour ceux qui ne l'ont pas lu/vu, considérez-vous comme des extraterrestres !), voilà que l'on se retrouve à poursuivre le Diable en personne sur fond de prières, d'exorcismes et de meurtres glauques. Mouais... Bien trouvé ceci dit, avec une chute crédible... Mais sur le principe, peut-être est-ce mon éducation qui ressort, j'ai déjà lu de meilleures intrigues. Voilà, c'est dit !Bon, ne soyons quand même pas trop méchante, puisque j'ai englouti la deuxième moitié de ce pavé en un après-midi, ce qui veut malgré tout dire que ce bouquin n'est pas si mauvais que je veux bien le dire. Disons qu'il fera frissonner quelques un(e)s d'entre vous et laissera les autres sceptiques...! Miss Alfie, croqueuse de livres

MissAlfie
22/02/11
 

Effectivement certaines descriptions sont un peu gore, mais à la mesure des autres romans de Jean-Christophe Grangé.Le suspens est tel que j'ai du terminer ce livre rapidement, hanté par le diable... c'est bien la première fois que ça m'arrivait !

bnj15
16/02/11
 

Très noir, à la Grangé ! Mais là, il va plus loin, et peut être un peu trop loin dans le gore... Mais tout de même, ce mélange entre croyance, vice et enquête... Jusqu'où la loyauté peut-elle nous mener ? Pomfresh

Pomfresh
20/10/10
 

Mathieu Durey est commandant à la Brigade Criminelle du 36, quai des Orfèvres à Paris. Il se rend au chevet de son collègue et ami, Luc Soubeyras, qui a tenté de mettre fin à ses jours et que les médecins ont pu miraculeusement réanimer. Mathieu part à la recherche des raisons qui ont poussé son ami à agir ainsi et retrace le fil de l’enquête dans laquelle était plongé Luc juste avant son geste. Cette enquête le mène sur les traces de plusieurs meurtres particulièrement machiavéliques et sordides. Au bout du voyage, c’est le Diable qui l’attend…Je commence à mieux connaître les procédés stylistiques de Jean-Christophe Grangé et j’ai été assez déçue par la tournure progressive du policier, à l’image d’un autre policier du même auteur que j’avais lu précédemment : « La ligne noire ». Tout d’abord, l’intrigue peine à démarrer : je me suis demandée, au cours des 100 premières pages, où l’auteur voulait mener son lecteur, quel allait être le noyau de l’intrigue. Une fois initié, le policier m’a réellement accrochée ; j’ai pris plaisir à suivre Mathieu au fil de son enquête et des multiples cadavres qu’elle laissait dans son sillage. A chaque affaire (dans le Jura, en Sicile, …), son atmosphère, ses descriptions minutieuses. Puis, dans le dernier tiers du roman, un basculement – assez prévisible du reste – s’opère, et c’est à ce moment que mon intérêt a décru. Les cadavres s’accumulent, le suspens n’est plus à son comble, on pressent la fin, sans encore bien cerner la vérité. Quand celle-ci éclate, dans un face à face ultime, elle s’avère plutôt complexe, bien que rationnelle – un soulagement d’ailleurs (la sphère paranormale pouvait paraître un peu décevante dans « Le concile de pierre »). En somme, le roman est trop long (652 pages aux éditions Albin Michel) et trop complexe. J’accorde au roman 3 étoiles au nom des bons moments (vers le milieu) que j’ai passé, dans l’attente de la révélation finale. Un point positif : le roman, dans ses références à la culture catholique, est très documenté. Seraphita

Seraphita
28/08/10
 

Le serment des Limbes est un thriller qui se lit d’une traite du prolifique auteur Jean-Christophe Grangé.Mathieu Durey, policier de la brigade criminelle de Paris, homme solitaire et mystérieux ne veut pas croire à la tentative de suicide par noyade de Luc son ami d’enfance, policier à la brigade comme lui. Luc et Mathieu se sont rencontrés durant leur enfance dans une institution religieuse , ils sont tout les deux catholiques pratiquants et pour cela Mathieu ne peu pas croire que Luc est tenté de ce suicider. En effet en ce suicidant Luc aurait commit un pêché mortel.Il décide de mener sa propre enquête pour découvrir ce qui est arrivé à Luc. Mathieu découvre que Luc travaillait en secret sur une série de meurtre dont les corps présentent des stades de décomposition s’appuyant sur la symbolique satanique. Les présumés auteurs de ces fait ont un point commun, ils ont tous vécu une Near Death Experience (expérience de mort apparente). Et si c’était le Diable en personne qu’ils avaient vu lors de ces quelques instants entre la vie et la mort ?L’intrigue nous emmène aux quatre coins de l’Europe, des archives du Vatican aux forets des Vosges, des bas-fonds parisiens au silence d’un monastère d’Europe de l’est… Nous suivons Mathieu en lutte avec ses propres convictions, nous tendons de comprendre avec lui les lourds secrets de l’église en lutte éternel contre le Diable… Nous cherchons, comme lui, une réponse factuelle à des faits fantastiques.Ce thriller est prenant, bien mené. Les personnages sont attachants, précis, controversés, humains. Une heure de lecture est le souverain remède contre les dégoûts de la vie. Montesquieuhttp://mespetitesidees.mabulle.com

Delph83
29/07/10
 

Encore une fois, du grand Grangé! Quelle histoire! Palpitante du début à la fin, sans temps mort. Une révélation aux tous derniers chapitres, qui sonne juste. Sincèrement, cet auteur est, pour moi, le meilleur auteur de thriller que j'ai lu.Un flic, un catholique = un homme. Dieu, Satan. Des morts atroces, suivant un rituel macabre.Suite au suicide de son meilleur ami, Luc, Mathieu se soulève et refuse ce que tout le monde semble accepter. Non, Luc ne peut s'être suicidé: ils ont suivi tous deux une éducation religieuse et il ne peut cautionner cet acte anti-chrétien. Il pense donc que quelque chose a poussé Luc aux tréfonds de son âme et il veut savoir quoi.Le roman est l'histoire de Mathieu Durey, flic à la BC qui décide de reprendre l'enquête de son ami, jusqu'à découvrir l'impensable...A lire!!!!! Marylin

marylinm
10/06/10
 

Se lit d'une traite, presque sans respirer. Au fil des pages l'atmosphère devient oppressante, satanique et glauque sur un fond d'enquête dû à un suicide qui, peut-être n'en est pas un....J'ai tout simplement adoré!

meli
20/08/09
 

Un bon gros pavé qui se lit sans bouder son plaisir. Du très bon Grangé, bien supérieur à "La ligne noire" mais toujours dans cet esprit bien particulier, sombre, glauque et gore dans certains passages. Je craignais d'être déçu par la fin, comme avec bons nombres de Grangé (avant "la ligne noire") mais je trouve que tout se tient. Les évènements se recoupe pour donner une unité à l'ensemble et son approche des NDE (Near Death Exprience) est très intéressante...

Johann
29/10/08

Format

  • Poids : 0.88 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition