Le silence des agneaux

HARRIS-T

EDITEUR : ALBIN MICHEL
DATE DE PARUTION : 01/01/00
LES NOTES :

à partir de
7,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Le Silence des agneaux nous porte aux limites incertaines du génie et de la monstruosité, de la perversion et des manipulations mentales : seule avec sa peur, Clarice Starling, jeune agent du FBI,

descend dans les enfers de la folie criminelle. Entre Hannibal le Cannibale et Buffalo Bill, elle mène une chasse à mort où la logique de la démence entraîne au-delà de la terreur.

13 personnes en parlent

Deuxième roman dans lequel apparaît Hannibal Lecter. Le film a contribué à rendre célèbre ce chef-d'oeuvre.Après Bill Graham dans le premier volume, c'est ici Clarice Starling qui se colle à l'enquête qui va la mener sur les traces d'un dangereux tueur en série qui cherche à se faire une robe à partir de la peau de ses victimes.Ambiance glauque pour un suspense intense qui ne se lâche pas facilement une fois commencé. Une référence. Maltese

Maltese
01/02/09
 

Ce roman de Thomas Harris adapté au cinéma décrit dans les années 80 une étudiante du FBI qui enquête sur un tueur en série surnommé Buffalo Bill. Elle est aidé par un criminel, Hannibal Lecter, qui est enfermé dans un asile psychiatrique.Le roman est très fluide. L’écriture est rapide et permet de passer très rapidement d’une page à l’autre. Le vocabulaire est simple et sans fioriture. L’histoire est bien construite et s’étale lentement vers le dénouement tout en égrenant petit à petit les indices pour le lecteur.L’attrait de ce roman est l’approche psychologique des tueurs en série. Hannibal Lecter est un psychologue de renom et un psychopathe très intelligent. Nous découvrons un personnage complexe aidant une étudiante intelligente un peu pâle. Le personnage le plus intéressant finalement, n’est pas l’agent Starling, mais bien ce tueur en série emprisonné.Un roman très intéressant qu’il faudra lire si vous appréciez les polars.

Skritt
11/04/15
 

Ce cher Docteur Lecter semble avoir une perspicacité à toute épreuve et un sens inné de la formule. Cultivé et courtois, il est l’hôte parfait dont rêvent toutes les ménagères… Bon par contre il y a un petit bémol, cet ancien psychiatre de renom est aujourd’hui enfermé à double tour dans la cellule ultra-sécurisée d’un hôpital psychiatrique. La faute peut être à sa préférence pour la viande humaine mais, attention, toujours bien assaisonnée ou accompagnée des mets les plus fins : soit on a des valeurs soit on n’en a pas !! Ce livre commence comme beaucoup d’autres romans policiers avant lui : par des meurtres (vous ne vous y attendiez pas, n’est-ce pas ?!).Un tueur en série surnommé Buffalo Bill s’attaque à des femmes qu’il tue, scalpe et écorche. Le FBI est sur les dents et la situation s’envenime lorsque le meurtrier enlève la fille d’une sénatrice. Clarice Sterling, étudiante en sciences du comportement au FBI, est alors chargée par son supérieur de demander l’aide de Lecter, sociopathe reconnu mais aussi psychiatre émérite. Une curieuse relation va alors s’instaurer entre eux deux. Mais le temps presse car si la fille de la sénatrice est en danger, Hannibal songe, lui, à prendre la poudre d’escampette. Le Silence des Agneaux n’est pas le premier roman de Thomas Harris, ancien journaliste, qui met en scène le docteur Lecter. Cependant, ne pas avoir lu Dragon rouge en premier ne m’a pas dérangée. Par contre, je l’ai dévoré plus tard ainsi qu’Hannibal qui fait suite au Silence des Agneaux. Personnellement, je n’ai pas trouvé que le style d’écriture se démarque beaucoup d’autres romans policiers. Non, tout le génie de Thomas Harris réside dans ses personnages, en particulier celui d’Hannibal Lecter et dans ses échanges avec la jeune Clarice. Ces deux personnages sont extrêmement bien développés et travaillés, pleins de finesse et tout en subtilité notamment Hannibal qui, avec ses propos énigmatiques et moqueurs, semble toujours avoir une longueur d’avance sur ses interlocuteurs. Le jeu du chat et de la souris qui s’installe entre eux est vraiment fascinant et m’a tenue en haleine jusqu’à la dernière page. Car même si les meurtres et la traque de Buffalo Bill constituent la trame principal du livre, son fil conducteur reste la rencontre entre ces deux personnalités hors normes. Seulement, il faut quand même avoir l’estomac bien accroché pour venir à bout de ce roman. En effet, l’intrigue est vraiment sombre, les situations réalistes et le ton plutôt cru, que ce soit dans les propos des personnages ou dans les descriptions des meurtres. Donc âmes sensibles s’abstenir !! Psychologiquement, certains passages sont assez durs, certaines scènes virant parfois au gore…Alors si vous avez l’estomac bien accroché, une prédilection pour les sociopathes ou si vous aimez tout simplement les bons romans policiers, courrez acheter Le Silence des Agneaux. Si Anthony Hopkins incarne à merveille le Docteur Lecter au cinéma, j’ai davantage préféré la version papier, beaucoup plus fouillée. N'hésitez pas à venir nous rendre une petite visite sur notre blog : http://drunkennessbooks.blogspot.fr

ManonMarie
25/08/14
 

Un excellent thriller, ce n'est pas un coup de cœur en la matière, mais il mérite sincèrement le détour. Je n'ai pas vu le film, mais je compte le visionner un de ces jours. En attendant, le roman possède d'excellents ingrédients, une intrigue solide et une tension palpable, je suis contente de l'avoir lu.L'histoire nous conduit dans une enquête haletante, où nous rencontrons un tueur en série absolument terrifiant. Clarice Starling va devoir s'aider de son intelligence remarquable et du tueur et ancien psychiatre Hannibal Lecter. Le duo se forme petit à petit, à travers des confidences et grâce au jeu instauré par le Dr Lecter. Le FBI dispose de peu de temps avant que la dernière fille enlevée ne soit tuée par le psychopathe. C'est une intrigue prenante, j'adore le tandem formé par Lecter et Starling, un duo improbable et pourtant fort touchant et charismatique.L'intrigue est bien menée, on avance peu à peu vers les révélations, la vérité et la traque s'installent progressivement. La tension, le mystère et le suspense sont bien dosés. On peut reprocher au roman de ne pas tenir secret l'identité du tueur bien longtemps, cependant, c'est astucieux, parce que même en sachant qui c'est, il faut encore qu'on le retrouve. De plus, les passages où on le voit nous permettent de prendre pleinement conscience de la folie du personnage. En somme, l'histoire est vraiment haletante !Le décor et l'ambiance sont plantés d'office. Ici, il y a une importante part de psychologie, on également une grande part d'horreur – certains passages ne seront pas forcément du tout publics. On étudie toutes les pistes possibles, la personnalité, les corps, le relationnel, les insectes, tout est passé au peigne fin. Le jeu de Lecter est aussi sympathique que grinçant, je ne sais pas à quoi vont lui servir les informations que lui donne la jeune femme. En tout cas, ce bon tome m'a donné envie de me plonger dans la série autour de ce curieux protagoniste qu'est Lecter.Le style de l'auteur est fluide, soigné et recherché sans être alambiqué. On est focalisé sur la description parce que chaque détail compte dans une enquête comme celle-ci. On a le droit aux dialogues incisifs et déterminants dans les relations et les découvertes, c'est un point que j'aime beaucoup. Les mots s'enchaînent avec fluidité, on n'entre pas facilement dans l'histoire, car l'auteur prend son temps pour poser l'arrière-plan. Toutefois, une fois dedans, impossible de le lâcher, l'enquête nous happe totalement.Les personnages sont humains et réalistes. On se prend très vite d'amitié pour Clarice Starling, une jeune femme douée, perspicace, humaine et déterminée à trouver Buffalo Bill, le meurtrier. J'ai adoré suivre cette femme, lire le cheminement de ses pensées, le fil de ses hypothèses, elle est très attachante, forte et sensible. Ensuite Hannibal Lecter, c'est un sacré personnage que celui-ci, il est inquiétant et pourtant sympathique, poli, terrifiant dans sa veine de cannibalisme, très intelligent. On sent son double jeu, on sait qu'il veut à la fois aider le FBI, mais aussi s'en moquer, il est véritablement original, mais je l'aime bien. Jack Crawford est un homme bienveillant, son histoire avec sa femme est touchante, il est gentil à l'égard de Clarice. C'est un bon protagoniste. J'ai bien aimé certains des protagonistes secondaires, comme les deux hommes analysant les insectes, le docteur Bloom, Barney, Ardelia. On les voit peu, mais ils apportent toujours de bonnes choses. En revanche, le sénateur Martin (même si je partage sa peine) et Chilton sont juste insupportables.En conclusion, c'est un très bon thriller, pas l'un de mes préférés, mais il n'est pas passé loin. Il est haletant et nerveux, quelle tension durant la lecture qui se voit enrichie d'un vrai travail d'investigation policière. Enquête, témoignage, passé, autopsie, le moindre détail devient un élément capital dans la traque de Buffalo Bill. Les protagonistes sont humains et parfois attachants, l'enquête est menée avec brio, l'ambiance est emplie de tensions et de suspense, la plume de l'auteur est maîtrisée et fluide. Sincèrement, c'est une très bonne surprise, je le conseille aux amateurs de thriller angoissant, psychologique et sombre, parce qu'il est génial.

Ewylyn
25/07/14
 

Effrayant...suspense tout au long du livre comme du film...jeune enquêtrice impliquée, psychiatre expert en prison; tueur en série; voilà de quoi passer une nuit blanche et quelques cauchemars berthe

afbf
05/06/14
 

Passez une nuit blanche avec le plus charismatique des psychopathes, le redoutable Hannibal Lecter... Dérangeant, effrayant : culte ! Et aussi savoureux que le film !

Loudev
13/10/13
 

Bienvenue dans l’univers angoissant et glauque des profonds psychopathes…Le voyage aurait pu être une épreuve ; au contraire, c’est avec un plaisir paradoxal, que j’ai fait ce bout de route avec Hannibal le cannibale, et Buffalo Bill, indécrottables montres que l’auteur a réussi à rendre attachants…La tension se fait de plus en plus forte au fil de la lecture ; l’étau se resserre ; la pression se fait de plus en plus ressentir sur les épaules de Clarice que l’on imagine en frêle jeune femme, mais armé d’un mental impressionnant en acceptant de finasser avec le monstre pour en coincer un autre.Il y a une ambiance toute spéciale dans ce thriller psychologique implacable, et agencé avec beaucoup d’intelligence de la part de son auteur. Il n’y a pas de temps mort, les personnages sont fouillés. On tremble " un peu" à l’idée de croiser sur sa route ce genre d’individus. http://leblogdemimipinson.blogspot.com/

mimipinson
23/06/13
 

J'ai lu Dragon rouge il y a quelques mois et cela avait été une déception. Je fus donc agréablement surprise par ce tome.Clarice est un personnage très bien developpé mais à laquelle je ne me suis pas plus attachée que cela.Par contre, je suis une grande fan du personnage d'Hannibal Lecter. D'ailleurs, une fois qu'il réussit son coup et qu'il disparait quasiment du livre, je me suis un peu ennuyée. La fin m'a semblé longue à venir de par son absence.De plus, le dénouement est trop rapide à mon goût, on a l'impression que d'un coup de baguette magique, elle tombe sur le meurtrier.Il règne une ambiance malsaine & angoissante tout au long du livre.Un très bon thriller.

bookworm02
19/09/12
 

Ambiance anxiogène, on utilise un redoutable tueur, le Dr Hannibal Lecter, pour en traquer un autre. Un livre superbe, Hannibal Lecter est aussi effrayant que séduisant... Une parfaite image du mal, raffinée et non moins cruelle...

Arfirith
25/08/12
 

De loin mon préféré, Le silence des agneaux nous plonge dans une enquête palpitante. La jeune Clarice Starling -en formation au FBI- doit prendre contact avec le tristement célèbre Hannibal le cannibale, qui se trouve également être fin psychologue. Elle lui rend quelques visites afin d'obtenir des informations sur Buffalo Bill, tueur en série qui sème des cadavres de jeunes femmes mutilées sur son chemin... Des frissons, de bons personnages, un style agréable : un bon thriller doté d'une once de violence savamment dosée, une enquête finement menée et une fin mémorable. A lire sans hésitation ! Camille

caniook
10/06/12
 

Le silence des agneaux est vraiment une très agréable surprise pour moi : je m'attendais à une histoire qui fait vraiment peur, mais là, les détails sont assez soft et du coup ça passe tout seul.Je ne pense pas que je sois déçue, au contraire, mais je dois dire que pour un thriller, je n'ai pas frissonné un seul instant, bizarre... Surtout que je suis vraiment peureuse.Je l'ai peut-être lu trop vite ou d'une traite, mais l'histoire est vraiment prenante. Les personnages, au final, sont très attachant : surtout Clarice. Elle est totalement le genre de fille que l'on aimerait avoir comme meilleure amie ! Elle est dégourdie, drôle, à l'attention des autres...Bizarrement, j'ai trouvé également Hannibal Lecter assez attachant : face à lui je me serais faite royalement avoir (Je dois avoir un côté vraiment nunuche parfois...). Il aide Clarice, enfin "aider" le mot est grand, il l'a met sur la piste, et bien qu'il soit en contact avec elle, il n'a pas l'air de lui vouloir de mal... C'est vraiment étrange. Quand on voit la part d'humanité qu'il a avec elle, on se demande si il peut vraiment être un monstre, et c'est là qu'est la part de danger. J'aime beaucoup le style d'écriture de l'auteur : c'est fluide, sans chichis, non maniéré . On va droit au but, et tant mieux ! La simplicité est signe d'efficacité, surtout pour les thrillers. Thomas Harris est réellement agréable à lire.Il nous raconte les faits, ne les enjolive pas : Thomas Harris les montre tels quels. C'est vraiment très agréable et cela nous permet d'être un peu plus détaché face aux horreurs dont il nous parle. Il en va de même quand on se retrouve face à Buffalo Bill : les faits sont racontés vraiment avec beaucoup de simplicité, ce qui peut surement rendre le tout encore plus effrayant !

MademoiselleLuna
05/06/12
 

Lorsque j'ai lu ce premier tome, j'étais peut être un peu trop jeune. Certains passages m'ont choqué, par exemple lorsqu'il raconte comment il mange sa viande humaine.L'histoire est tout de même intéressante, et j'en garde un plutôt bon souvenir.

filou93
11/05/12
 

Comme de juste le livre est supérieur au film bien que ce dernier soit particulièrement réussi (aaah Jodie Foster...) Le suspens prend plus de temps pour monter et les scènes de violence sont... ouh là !Il y a aussi des détails qui ne figurent pas dans le film. A

Ptipimous
06/05/11
 

Format

  • Hauteur : 24.00 cm
  • Largeur : 15.50 cm
  • Poids : 0.54 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition