Le sottisier ; pensees, notes et bons mots choisis

VOLTAIRE ; DESAILLY, KRISTIAN

livre le sottisier ; pensees, notes et bons mots choisis
EDITEUR : VOIX D'ENCRE
DATE DE PARUTION : 10/10/05
LES NOTES :

à partir de
17,00 €

SYNOPSIS :

Le recueil connu sous le titre de sottisier se trouve manuscrit à saint-pétersbourg; il fait partie des papiers de voltaire achetés avec sa bibliothèque par catherine ii en 1778. C'est un recueil de notes de lecture, d'extraits d'auteurs, de pensées ou réminiscences, un de ces cahiers que les gens qui écrivent ont toujours sous la main pour y inscrire à la hâte tout ce qui leur vient à l'esprit, tout ce qu'ils rencontrent, afin de le retrouver à l'occasion. il n'y a pas la moindre suite dans tout cela. le sottisier est demeuré longtemps manuscrit, et à la vérité, on n'a pas de peine à le comprendre.
Il n'y a que l'extrême curiosité de notre temps pour les rogatons inédits des écrivains célèbres qui ait pu faire imprimer ce fatras. ah! si voltaire voyait publier ces notes parmi ses oeuvres, il pousserait de terribles cris, lui qui était si furieux contre "ces maudits éditeurs qui veulent imprimer tout, et qui sont des corbeaux qui s'acharnent sur les morts, comme l'envie sur les vivants. " mais une fois jetées dans le courant, on est obligé, bon gré, mal gré, de recueillir ces épaves qui, après tout, peuvent fournir à l'étude de l'homme quelques nouveaux éléments d'appréciation.
1 personne en parle

Voici un texte dont l'histoire même est une curiosité, manuscrit perdu puis retrouvé, qui, publié, sera autant décrié qu'admiré, dans lequel on découvre un "Voltaire en robe de chambre". Ces notes, véritables laboratoires de l'œuvre en cours, sont constituées de remarques historiques, de réflexions sur la religion, l'histoire des lettres et des spectacles, les mœurs ou le caractère des français, de faits singuliers, historiques ou politiques : "belles contradictions", "anecdotes ridicules des puissants", "faits détachés et bons mots", "naïvetés, méprises et absurdités", voici pour l'intitulé de quelques rubriques. "La politique a sa source dans la perversité plus que dans la grandeur de l'esprit humain". (p. 18)Ce recueil se termine par des extraits du "Discours sur l'inégalité des conditions" et du "Contrat social", de Rousseau, que Voltaire réfute en le ponctuant de d'annotations rageuses ou moqueuses : "Pitoyable", "tu n'es pas géomètre"...

sovane
12/06/12
 

Format

  • Poids : 0.21 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition