Le styx coule a l'envers

SIMMONS, DAN

livre le styx coule a l'envers
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 22/05/02
LES NOTES :

à partir de
6,60 €

SYNOPSIS :

Dans la grande tradition des littératures de l'imaginaire, « Folio SF », laboratoire des possibles, propose des textes de science-fiction, de fantasy et de fantastique. Douglas Adams, Isaac Asimov, Serge Brussolo, Orson Scott Card, David Gemmell, Robert Heinlein, M. John Harrisson, Robert Holdstock, Lovecraft, Christopher Priest, Norman Spinrad, Bruce Sterling, Jack Vance, Stefan Wul, Roger Zelazny y sont parmi les auteurs les plus représentés. La mythique collection « Présence du futur » (600 titres depuis 1954), cèdant son fonds et laissant place en 2000 à « Folio SF », a largement contribué à la constitution de son catalogue (récemment le Guide du voyageur galactique, H2G2, de Douglas Adams) ; la collection d'inédits « Lunes d'encre », chez Denoël, également (récemment avec Michael Moorcock, par exemple, publié dans les deux collections). Mais « Folio
SF » a également publié plus de quinze inédits (Le Travail du furet de Jean-Pierre Andrevon, La Voie du sabre de Thomas Day, La Fontaine pétrifiante de Christopher Priest ; traduction inédite de Psychohistoire en péril de Donald Kingsbury, l'un des auteurs de hard science les plus ambitieux du genre ; premières traductions françaises de Franck M. Robinson, avec Le Pouvoir, ou de L'Appel de Mordant de Stephen R. Donaldson), des éditions révisées et augmentées (Jardin virtuel de Sylvie Denis.) et des textes d'éditeurs tiers, comme l'Atalante, les Editions du Bélial' (Thierry Di Rollo, Pour Anderson), Mnemos, Rivages, A.M. Metailié... A noter également, la publication d'un essai inédit sur les Transfictions, dû à Francis Berthelot : Bibliothèque de l'Entre-Mondes. La SF dans « Folio » ? Façon d'affirmer que le « genre » n'est ni marginal ni mineur.
1 personne en parle

Douze nouvelles, alliant fantastique et science-fiction.Celle qui donne son titre au recueil est ma préférée, récit sensible et fable sur la mort, mais l'ensemble est de très bonne facture.La préface de Hellison ainsi que les textes de Simmons qui accompagnent les nouvelles sont passionnants à la fois pour connaître la genèse et la "visée" des écrits concernés mais aussi pour les considérations sur le métier d'écrivain en général."La photo de classe" et ses morts-vivants allie tendresse et humour dans une atmosphère post-apocalyptique; "Douce nuit, sainte nuit" est très dérangeant, à la chute "coup de poing" dans une atmosphère de fin du monde; "Les fosses d'Iverson" et les fantômes de la guerre de Sécession pour une histoire vue par un jeune garçon, témoin bien involontaire...Un vrai plaisir. Maltese

Maltese
09/03/09
 
  • Auteur : SIMMONS, DAN
  • Éditeur : GALLIMARD
  • ISBN : 9782070423484
  • Date de parution : 22/05/02
  • Nombre de pages : 368
  • Rayons : Terreur

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.18 kg