Le symbole perdu

BROWN, DAN

EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 02/02/11
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
8,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Robert Langdon, professeur en symbologie, est convoqué d'urgence par son ami Peter Solomon, philanthrope et maçon de haut grade, pour une conférence à donner le soir même. En rejoignant la rotonde du Capitole, il fait une macabre découverte. Ce sera le premier indice

d'une quête haletante, des sous-sols de la Bibliothèque du Congrès aux temples maçonniques, à la recherche du secret le mieux gardé de la franc-maçonnerie. Une aventure où s'affrontent les traditions ésotériques et la formidable intelligence de Robert Langdon.

20 personnes en parlent
J'ai pris plaisir d'avoir accès aux mystères des francs maçons. On visite plusieurs lieux autour du Capitole de Washington. A chaque énigme résolue, une nouvelle apparaît, on mène l'enquête dans un rythme du tonnerre.
HARPER Mme
ce livre est égal aux 4 premiers, que du bonheur, que du savoir, lire du Dan Brown c'est en vouloir et j'ai hate que le prochain livre sorte merci grace à ses livres j'ai repris gout à la lecture
vivie
ce livre est égal aux 4 premiers, que du bonheur, que du savoir, lire du Dan Brown c'est en vouloir et j'ai hate que le prochain livre sorte merci grace à ses livres j'ai repris gout à la lecture
vivie

Un peu décevantComme dans le ""Da Vinci code"", une faiblesse se fait sentir à la fin du roman : comme si Dan Brown ne savait pas quelle conclusion donner... Beaucoup de répétitions dans les concepts développés.Zanou

Mon avis : Dan Brown – les aficionados auront reconnu – une troisième fois met en scène le professeur Robert Langdon, symbologiste et érudit. Cette fois, il le confronte à la franc-maçonnerie, aux mystères toujours anciens et le met à rude épreuve dans une quête dangereuse et épique. On suivra le héros aidé de la sœur de son vieil ami à travers Washington ce qui nous permettra d'en apprendre plus sur la Capitale des Etats-Unis et sa construction, les hommes importants qui l'ont façonnée...J'ai lu à plusieurs endroits que le style de Dan Brown est vraiment à remettre en question, que s'il n'y avait pas tous ces sujets dits tabous pour ne froisser ni l'Eglise obligatoirement bien pensante et la Science qui finalement ne vaut pas mieux qu'elle au regard de tous ces mathématiciens, physiciens...qui se sentent visés par une simple fiction, ses livres n'auraient absolument aucun intérêt. Bon allez ! Je reconnais...Brown aime ça, il écrit principalement pour ça...les mettre en colère, défrayer la chronique... Oh ! Pas dans le but de gagner de l'argent, non, je ne le crois pas, plutôt dans le but de bousculer les consciences et...ça fonctionne à merveille !Ce style, moi je le trouve drôlement efficace. Entre thriller historico-ésotérique (Oui, j'invente un mot) et livre de réflexion à l'attention du peuple, de ceux qui voudront bien aller au delà du bon moment de lecture passé, il arrive à nous faire perdre la notion du temps tellement on est pris dans tous ces mystères qu'il tente de nous faire aimer, d'une part et découvrir d'autre part. On le sent curieux, renseigné, un brin ironique et très malin. Une fois de plus, il nous ouvre son horizon, son monde, ses connaissances tout en flirtant avec les théories fumeuses, il arrive à nous embarquer.Il sait finir ses chapitres sur un suspens calculé, vu dix fois, absolument pas étonnant mais ça marche, du moins avec moi, je trouve qu'il sait tout à fait comment malmener mon intérêt pour les recherches ésotériques, historiques, les secrets, les mystères, les symboles... C'est pile un auteur qui me correspond. Langdon est toujours intéressant, fidèle à lui-même il se creuse la cervelle et fait même montre de scepticisme à l'image de tous ces scientifiques qui se pensent sceptiques alors qu'ils ne remettent même pas en doute leur science...j'aime ! La course poursuite dans la ville est bien foutue, musclée.Mon fameux bémol...on aurait pu enlever 40 pages à ce livre qui, différemment de Da Vinci Code ou Anges et Démons, va beaucoup plus loin dans le point de vue de la recherche de vérité. J'avoue que je me suis ennuyée pour la première fois et que j'avais envie que ça se termine car ça perdait tout son charme. Certes, la toute fin est super intéressante mais que c'est long...En conclusion, malgré tout, je vous conseille ce livre sauf si vous êtes fervent croyant, si c'est le cas, il n'est pas pour vous ! Pour les autres, il est sympa car léger tout en étant quelque peu « informant ».Ma note : 17/20 Mon blog culturel : http://lartenvrac.eklablog.com

Ayma
19/05/12
 

Cela fait un moment que je l'ai lu, mais je me souviens du stress qui m'envahissait à chaque lecture !! J'avais du mal à refermer le bouquin et me posais un tas de question sur la suite à lire.J'ai bien aimé les quelques dessins ... je me rappelle être restée plusieurs longues minutes sur certains pour découvrir les secrets ^^Un beau livre chargé de suspense qui m'a beaucoup plu même si je suis restée sur ma fin. J'ai été surprise ... je ne sais pas à quoi je m'attendais (quelque chose de d'éclatant surement) mais j'ai pris mon temps pour lire la fin, histoire de bien comprendre ^^. Juju ;-)

juju002
12/07/13
 

Je n'ai pas adoré ce livre... Mais je n'ai pas détesté non plus... Je suis un peu mitigée sur ce coup-là...J'ai abandonné ce livre deux fois depuis que je l'ai acheté... Je n'arrivais pas du tout à accrocher aux premiers chapitres... Puis j'ai recommencé une troisième fois en décidant de m'accrocher. Malheureusement, assez rapidement, on devine ce qu'il va se passer et qui est qui... Et à ce moment-là, il reste encore 500 pages avant la fin... Et, lorsque j'arrive au moment qui me donne raison, j'entre en mode *blasée*...Au niveau de l'histoire et du style, je ne sais pas vraiment quoi dire à part que c'est vraiment du Dan Brown. Un secret qui pourrait changer la face du monde, des énigmes, des morts, un vilain méchant, une femme qui accompagne Langdon dans son aventure et Langdon qui démêle toutes les énigmes. En résumé, c'est ça...J'ai aimé trouvé les francs-maçons dans cette histoire et une science que je ne connaissais pas du tout : la noétique. J'ai vraiment aimé que la science (avec la noétique) et le mysticisme soient entremêlés pour finalement se retrouver.Donc voilà, je l'ai terminé mais je n'ai pas été vraiment emballée... Le début est long et j'ai eu beaucoup de mal à m'accrocher à l'histoire. Une fois que l'action commence, les suites d'événements deviennent prévisibles et c'est vraiment dommage...

Laeti1304
08/04/13
 

Le Symbole perdu est le premier livre que j'ai lu de Dan Brown et ça sera aussi le dernier ! Une seule phrase suffirait pour décrire mes impressions : « De qui se moque-t-on ? ».Tout d'abord, je n'ai pas aimé la narration. Mais ce point ci n'est qu'une question de goût et je ne le retiendrai pas contre l'auteur. En effet, je n'ai pas apprécié le fait que les chapitres soient si courts et coupent ainsi l'action. Si certains trouvent que cela permet de densifier le suspense, personnellement ça m'a coupé dans mon élan et j'ai trouvé ça dommage car je n'avais qu'une envie, c'était de « zapper » les passages qui ne m'intéressaient pas et de passer à ceux que j'avais vraiment envie de lire.Concernant le style de l'auteur, on peut dire que ça se lit bien mais ça s'arrête là. Ce n'est pas de la grande littérature mais l'auteur n'a jamais eu cette prétention donc de ce côté-là encore rien à lui reprocher.Mais l'histoire bon sang, quelle déception ! Tout d'abord, je tiens à préciser que je n'ai pas lu Anges et Démons et Le Da Vinci Code mais j'ai vu les adaptations et ça m'a suffit pour faire le rapprochement avec Le Symbole perdu. Mêmes courses poursuites par les autorités locales, mêmes méchants au début qui s'avèrent être les gentils à la fin, même présence d'une seule femme au côté de Langdon et j'en passe. Dan Brown fait du recyclage et ça ne prend pas !Par ailleurs, j'ai trouvé ce roman tellement prévisible ! La plupart des retournements de situation, et des monuments où les personnages devaient se rendre après avoir résolu leurs énigmes, je les avais déjà deviné des pages avant ! Je ne parlerai même pas de la fin (si on peut appeler ça comme ça !) qui est tout bonnement ridicule. C'est confus, c'est brouillon et pas cohérent et du coup je ne suis pas certaine d'avoir tout compris. La réflexion religieuse, philosophique et scientifique que Dan Brown a essayé de développer aurait certainement pu être très intéressante s'il ne l'avait pas noyé sous des tonnes et des tonnes d'informations (la plupart inintéressantes). Bien sûr, cela prouve que Dan Brown a fait un travail de recherche important et méticuleux mais comme dirait l'expression « quantité ne rime pas toujours avec qualité ».Enfin le dernier point qui m'a gêné ce sont les personnages, bien sûr, ils suivent toujours le même schéma que dans les autres romans de Dan Brown, mais ils ont tendance à m'agacer : Langdon, censé être spécialiste des symboles est obligé de se faire aider le trois quart du temps par Katherine, Katherine elle-même qui manque de mourir à plusieurs reprises mais qui ouf s'en sort in extremis à chaque fois, Sato grand méchant du début qui à la fin les aide...Non ça ne passe pas. A la limite le personnage que j'ai préféré et qui avait une certaine profondeur à mon avis, c'était Mal'akh. Ce personnage m'a touché et j'ai aimé la façon dont l'auteur a su garder son caractère intact jusqu'à la fin (même si j'ai trouvé sa dernière scène ridicule).Tout ça pour dire : que ce livre fut pour moi une perte de temps. D'ailleurs heureusement qu'on m'a prêté ce roman parce que ça m'aurait vraiment fait de la peine de payer si cher un roman tel que celui-ci. Je préfère garder mon argent pour des romans qui n'ont peut-être pas la même popularité mais qui sont sans conteste beaucoup plus intéressants.

Evy26
22/02/13
 

Robert Langdon, professeur en symbolique, est convoqué d'urgence par son ami Peter Solomon à Washington. Peter est le dirigeant de la loge franc-maçonnique de Washington. À l'arrivée de Robert à la coupole du Capitole où il doit faire un exposé, Langdon fait une sinistre découverte : la main tranchée de son ami Peter. Commence alors une course poursuite à travers la capitale, mêlant CIA, secrets franc-maçonnique, etc...Cette troisième aventure du professeur Langdon est très agréable à lire. Comme les précédente, elle ferait un excellent scénario de film. L'intrigue est bien menée, avec de nombreux rebondissements. Les personnages sont assez attachants mais ils auraient pu être plus approfondis. Au fil des pages, on visite Washington, son histoire et ses secrets. Pour les personnes connaissant peu cette ville américaine, la lecture peut alors s'avérer difficile.Malgré tout, Le Symbole perdu est un excellent roman de détente. mini pouce06

minipouce06
13/06/12
 

Le désormais célèbre Robert Langdon, spécialiste en symbologie, se lance dans une nouvelle aventure. Cette fois, sa mission est de résoudre des énigmes relevant du monde de la franc-maçonnerie dans le décor du Washington moderne. Tous les éléments propres au style de l’auteur s’y retrouvent : lieux authentiques, symboles et textes à déchiffrer, scènes sanglantes, jeune et jolie scientifique/assistante du professeur, course-poursuite, rythme soutenu et énigme à résoudre en un temps record (douze heures !).Au gré de son roman, l’auteur dévoile quelques secrets de la franc-maçonnerie. Mais attention ! Tout est loin d’être véridique ! En effet, parallèlement à la sortie du Symbole perdu, plusieurs livres portant sur la franc-maçonnerie, mais écrits par des spécialistes cette fois, rétablissent la vérité sur le sujet.Citons par exemple : Le Symbole perdu décodé ! (A. Bauer et R. Daschez) qui remet l’église au milieu du village en partant des écrits de Dan Brown ou La saga des francs-maçons (M-F. Etchegoin et F. Lenoir) qui décrit l’histoire de la franc-maçonnerie américaine depuis sa création.Les passionnés d’histoire et de faits réels apprécieront ces lectures, qui permettent de prendre du recul face au Symbole perdu, qui reste un roman de fiction, et de mieux comprendre la franc-maçonnerie d’aujourd’hui. Paola

Carnetdelecture
27/01/12
 

C'est avec un grand plaisir que j'ai lu ce livre ! J'avais beaucoup aimé les deux précédents opus, aussi, quand j'ai su que celui-ci paraissait, j'ai tout de suite voulu connaître la nouvelle aventure de Robert Langdon. Et voilà, je le dis : je ne suis pas déçue !Je sais qu'il y a un certain lynchage des ouvrages de Dan Brown parfois, mais j'ose le dire, j'ai vraiment aimé Le symbole perdu. J'ai trouvé un concentré de ce qui est attendu du thriller historico-ésotérique. Alors, effectivement, certains diront qu'il ressemble beaucoup au Da Vinci Code, que c'est un peu toujours la même chose. Ce n'est pas faux : c'est une trame tout à fait identique. Mais une histoire qui, elle, est bien différente. - L'écriture de Dan Brown : très agréable, très simple. Beaucoup de dessins, de grilles de symboles qui aident le lecteur à se sentir acteur du livre. En effet, c'est très stimulant de suivre la résolution des énigmes avec le professeur Langdon !- L'ambiance générale : j'ai aimé les variations de tempo dans l'histoire. Parfois, celle-ci avance doucement, notamment lorsque les spécialistes nous expliquent leurs thèses, leur science. Parfois, elle avance très rapidement, cela arrive souvent car l'histoire se déroule sur une soirée, alors autant dire que cela va très vite !- Les personnages : beaucoup de personnages éclectiques. Robert Langdon joue le rôle du professeur sceptique, qui oscille entre l'envie de croire aux mystères et une rationalité propre aux scientifiques. Katherine Solomon nous embarque dans la noétique, une science tout à fait étonnante qui nous est expliquée dans le livre. Cependant, j'aimerai en savoir un peu plus là-dessus : notamment savoir si Dan Brown a vraiment collé à la vérité ou s'il a romancé cette science.Ensuite, on a le personnage de Mal'akh, l'homme qui a le rôle du méchant si je puis dire. Un homme fascinant, une figure très bien construite. Puis enfin, plusieurs autres personnages apparaissent, comme Sato (chez du département de la sécurité de la CIA) dont la personnalité est terrifiante !Pour conclure, j'ai été happé par une histoire qui se déroule très rapidement, dans laquelle on apprend beaucoup de choses (que cela relève de la vérité ou de la fiction). Dans tous les cas, c'est un cheminement vraisemblable, et c'est ce que j'attends d'une histoire telle que celle-ci. Marylin

marylinm
08/12/11
 

Je dirai que pour les livres de Dan Brown le mieux c'est de s'arrêter au premier, car à chaque fois ce n'est qu'une copie de la trame du livre précédent mais avec des noms de personnage différent sauf pour le "héros". Et celui-là est pire que les autres, ennuyeux n'est pas le mot pour moi c'est plutôt énervant tellement il est plat.

bbpoussy
31/10/11
 

De l'action à chaque page. Intrigue dynamique qui nous tient en haleine.Je le conseille à tous les amateurs des intriques historico-religieuses. Le récit est bien fait car il est difficile de démeler la réalité de la fiction.

Loribleu
04/09/11
 

Beaucoup moins bien que le Da Vinci Code, Anges et Démons ou Deception Point.On passe un bon moment de lecture mais sans plus… On apprend peu de choses sur la francmaçonnerie (peut être parce que j’ai déjà lu beaucoup de livres qui en parlait….).Il reprend les mêmes ficelles que le Da Vinci Code à savoir un livre d’action sur fond de symboles, de sociétés secrêtes avec une succession de coups de théâtre…malheureusement l’histoire reste peu probable sans doute pour assouvir sa volonté d’épater le lecteur….

AlteaAitana
08/07/11
 

Dans ce roman, au cœur de l'intrigue la franc-maçonnerie, ses rites secrets, ses grands personnages, sa symbolique et son plus grand secret. Nous partons avec Robert Langton, professeur spécialiste de symbologie et Katerine Solomon qui a entrepris des recherches en noétique, autour de sujets telles la pensée et l'âme humaine. Tout commence par la découverte morbide d'une main coupée en plein cœur du Capitole. Avec elle un message adressé à Robert Langton... Débute l'enquête, la Pyramide qui conserverait le plus grand secret des francs-maçons existe t-elle ? L'introduction tape dans le vif avec la mise en place d'un certain mystère. Les changements de personnages se succèdent dans ces premières pages, nous offrant des chapitres courts et introductifs. L'intrigue se met en place par bouts à bouts. Seulement, il faut environ une centaine de pages avant d'être pleinement au coeur du problème. Ce qui m'a paru un peu long (d'ailleurs c'est la partie que j'ai mis le plus de temps à lire). Le petit plus de cette première partie introductive : les dialogues par le biais desquels on nous transmet le gros des informations scientifiques, "historiques" au sujet de la franc-maçonnerie. Ce qui permet une compréhension aisée par une explication claire. Par exemple, avec le passage où Robert Langton se souvient d'un cours magistral et où l'auteur nous retransmets le dialogue professeur-étudiants. Après cette centaine de pages, les évènements se succèdent et on entre pleinement dans la partie "triller" où les pages tournent à vitesse folle. L'enquête est entraînante, un indice, une découverte amène un autre questionnement et ainsi de suite... ce qui nous offre une belle chasse au trésor, haletante. L'auteur fait un savant dosage entre mystère, action, explications et courses poursuites. Au niveau des personnages, sans véritablement s'attacher à eux, on les regarde évoluer avec plaisir. C'est un des "hics" que je noterai : en vérité on apprend très peu de choses sur eux qui ne soient pas nécessaire à l'intrigue. Le côté humain et psychologique est quelque peu délaissé. Si l'on observer les dialogues, on remarque que la majeur partie sont exclusivement réservés à l'explication et la réflexion scientifique. Concernant le "méchant", on se doute bien vite de son identité réelle. En tout cas son côté fanatique est pour le coup bien développé, on observe avec réluctance son cheminement. Par contre, niveau vérité historique je dois poser mon veto. Dire en préface que la plupart des choses sont réelles, c'est un peu faire preuve de toupet quand même. ^^ L'historicité a beaucoup été remaniée, bien sûr c'est un roman et ça se pardonne. Si je laisse mon esprit critique entraîné d'étudiante en histoire qui tique sur certains points, on passe une lecture vraiment agréable où justement le côté historique n'a pas crée de lourdeurs. Petite parenthèse sur un épisode précis : alors que [...]Pour en arriver à la conclusion de cette critique, évoquons la conclusion du roman : l'histoire se termine de façon intéressante. Bien sûr le gros mystère peut paraître décevant mais en ce qui me concerne il me convient. Pour résumer, un début un peu long mais une fois l'action enclenchée, on ne s'arrête plus. L'intrigue est haletante, les pages défilent. On prend vraiment plaisir à lire ces aventures.Mais des petits hics, la vérité historique si on veut chercher la petite bête en oubliant que la nature de ce type de livres est par excellence une part de fiction s'appuyant sur du réel. Le réel point négatif est donc le développement des personnages qui reste superficiel sur certains points. Le mot de la fin ? Beaucoup aimé !

Lunasirius
26/03/11
 

Un peu décevant Comme dans le "Da Vinci code", une faiblesse se fait sentir à la fin du roman : comme si Dan Brown ne savait pas quelle conclusion donner... Beaucoup de répétitions dans les concepts développés.

Le symbole perdu Après Da Vinci Code et les secrets bien gardés de l’ « Opus Dei » et « Anges et Démons » qui nous introduisit dans les mystères et les pratiques inquiétantes de la secte des « Illuminati », nous voici entraînés dans une nouvelle aventure absolument passionnante à travers les secrets presque millénaires et les symboles innombrables de la Franc-Maçonnerie.Robert Langdon spécialiste célébrissime d’icônographie et d’art religieux est invité par Peter Solomon, l’un des grands maîtres de l’Organisation, à donner une conférence, le soir-même. Mais notre brillant professeur était loin de soupçonner les macabres découvertes dont il serait le témoin et les épreuves non moins éprouvantes auxquelles il serait confronté.C’est pourtant dans ce contexte tissé de mille détours et rebondissement, dans cette étrange course contre la montre qui le mènera de la bibliothèque du Congrès au Temple de la Franc-Maçonnerie, qu’il va tenter de percer, enfin, l’un des secrets les mieux gardés de cette institution.

Alors j'ai vraiment été déçue par ce Dan Brown.J'avais bien aimé Da Vinci Code (même si pour moi trop long à commencer) et adoré Anges et Démons.Le début avait pourtant bien commencé : l'intrigue apparait tout de suite ainsi que l'action, ce que j'ai apprécié. Mais au fur et à mesure de la lecture, j'ai trouvé qu'il y avait moins d'action, moins de chasse au trésor et mystères! J'ai vraiment trouvé le livre long et lent. Toujours à revenir sur les mêmes faits du passé (à les rabâcher tout le long du livre).Ce qui est dommage, c'est que j'ai compris très vite qui était le méchant, ce qui a enlevé le grand choc de la révélation !Quand aux personnages, je les ai trouvé plats et je ne me suis identifiée à aucun d'entre eux.

nodreytiti
01/04/10
 

Après Paris dans le Da Vinci Code et Le Vatican pour Anges et Démons, voici les tribulations de Robert Langdon à Washington. A noter que l'intrigue se déroule sur une période relativement courte : 12heures. Le thème principal en est la Franc-Maçonnerie.Nous retrouvons notre sympathique Robert Langdon, le professeur en symbologie d'Harvard, à la veste en tweed et à la montre Mickey, , appelé au pied levé pour faire un remplacement lors d'un séminaire organisé par son vieil ami , Peter Solomon, illustre universitaire dirigeant l'Institut Smithhsonian, immense fondation dédiée à la diffusion du savoir, et franc-maçon de très haut grade. Arrivé au Capitole , en lieu et place de la conférence et de son ami, Robert Langdon découvre un salle vide et au milieu une main.......Et non je n'en dirai pas plus.Sur un thème à peu près similaire, j'avais lu le Frère de Sang de Ravenne et Giacometti très récemment , qui m'avait ennuyé . Et bien le Symbole perdu m'a réconcilié avec les intrigues liées à la Franc Maçonnerie.On reproche ça et là à Dan Brown, la simplicité de son style et de son écriture. Oui l'écriture est simple mais efficace et puis franchement, j'ai tellement été tenue en haleine par l'intrigue et ses rebondissements que je n'y ai guère fait attention.Un vrai "page-turner" comme on dit dans le jargon.On retrouve les éléments qui ont fait le succès des précédents opus: les codes, les références scientifiques, ésotériques, historiques et religieuses . Avec des vérités et probablement des inventions .Mais tout ça tient la route et puis , comme pour ses autres livres, moult décryptages vont venir nous aider à faire la part du vrai et du faux .Une découverte pour moi : la noétique.J'ai par contre été surprise par la fin du livre (les 5O dernières pages)qui n'apportent ,je trouve ,pas grand chose alors que l'intrigue principale est terminée. Au rythme beaucoup plus lent et contemplatif, beaucoup plus philosophique, cet épilogue doit sûrement être important mais je n'en ai pas vu,pour le moment , l'utilité par rapport à l'histoire.Pour finir, j'ai beaucoup aimé ce livre et ça fera surement un très bon film. Il m'a donné envie de relire les précédents (Da Vinci Code, Anges et Démons et Deception Point) et de lire Forteresse Digitale , en attendant le prochainNote : 17/20 ]

lagrandestef
26/03/10
 

Incroyablement mauvais. Plus mauvais encore que le précédent. Je n'imaginais pas qu'on pouvait s'enfoncer encore et encore dans le médiocre et avoir encore un éditeur. Vous me répondrez que, cependant, c'est exactement ce qui se passe, avec la brochette d'auteurs de la collection harlequin... et vous aurez raison.Revenons en à notre mouton: c'est nul. C'est nul au point où je n'ai pas pu terminer le récit.

mandalay
18/12/09
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.35 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)
  • Traducteur : DOMINIQUE DEFERT