Le tartuffe

MOLIERE

EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 20/01/05
LES NOTES :

à partir de
1,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Après la première représentation du Tartuffe, le roi se voit obligé d'interdire la pièce et certains vont jusqu'à demander le bûcher pour son auteur. C'est que dans cette comédie, Molière dénonce la fausse dévotion, l'hypocrisie, l'imposture au service de l'ambition. Les amours de Marianne et de Valère sont menacées par le culte sans bornes que voue le bourgeois Orgon à un certain Tartuffe à qui il veut marier sa fille. Le héros,
machiavélique et infâme, dont l'hypocrisie révolte les autres membres de la famille, entreprend de séduire Elmire, la femme de son hôte... Querelles, affrontements, portes qui claquent, supplications, l'un qui écoute aux portes, l'autre qui se cache sous la table, un huissier qui vient saisir les meubles, un Exempt qui fait intervenir la force publique : on n'a pas le temps de s'ennuyer dans la maison Orgon, le train y est infernal.
5 personnes en parlent

J'ai apprécié ma découverte dans le sens où Molière nous amuse tout en offrant une critique sévère sur son monde. Il ridiculise la religion à travers Tartuffe, ce dévot s'infiltre dans l'intimité d'une famille pour en dérober titres et biens, pour tenter de séduire l'épouse. Il y a une dénonciation des dérives et des hypocrisies religieuses très présente et bien sentie, on aime le comique de situation, le jeu sur les mots. C'est l'écriture qui m'aura laissée sceptique, j'ai dû mal avec Molière et les rimes, je trouve que ça ne lui va pas, il a plus de liberté avec la prose.Les protagonistes de Tartuffe sont intéressants, nous assistons à un vrai déchirement de cette famille à cause des manigances et des propos du dévot. Orgon se fâche avec son beau-frère et son fils, il contraint sa fille à épouser Tartuffe alors qu'elle aimait sincèrement Valère. J'ai eu beaucoup d'affection pour Marianne, à cause de ce qui lui arrive, du fait qu'elle est forcée d'obéir à son père. J'ai également adoré Elmire, la femme d'Orgon, pour son stratagème visant à dénoncer Tartuffe, elle est vraiment intéressante à découvrir et à lire. On se prend de pitié pour ce pauvre Orgon mené par le bout du nez par Tartuffe, doté d'une grande naïveté, il passe par une palette d'émotion captivante.Ce que j'aime avec cette pièce, c'est qu'elle n'est clairement pas facile. Les vers le prouvent, car ils demandent une certaine lecture, proche de la poésie et de la fable, du théâtre plus poussé que la simple prose. Ce n'est pas le style que l'on connaît de Molière, plus habitué à lire sa prose. En revanche, une fois que l'on est en possession des connaissances nécessaires pour l'aborder, la pièce se lit avec plaisir et amusement. Il faut juste dépasser ce stade de compréhension. Un autre point que j'ai adoré, c'est le fait de nous faire attendre, pendant très longtemps, nous attendons l'apparition de Tartuffe et c'est original d'avoir attendu jusqu'à l'Acte III pour réaliser son entrée en scène. Il n'y a pas d'âge pour apprécier les belles histoires...

Ewylyn
30/01/16
 

Petite chronique car pièce de théâtre, mais aussi car je suis passée à côté. Bah oui, on ne peut pas aimer toutes les pièces de théâtre, n'est-ce pas ? Bon, c'est du théâtre, c'est vite lu, c'est sympa, sans prise de tête et j'en passe. C'est du Molière aussi, donc c'est agréable, ça passe bien, c'est toujours très actuel, très juste. Sauf que je suis passée à côté, mais vraiment... Pourquoi ? Parce que dès la première scène, et ce, durant le premier acte dans son intégralité, je n'ai rien compris. Je ne sais pas si j'étais particulièrement à côté de la plaque ou non, mais je n'ai rien saisit. Et j'ai également eu énormément de mal à assimiler les différents liens entre les personnages. En général, je n'ai pas autant de mal, mais là... Peut-être que ça venait vraiment de moi, allez savoir... Mais mon gros problème ne réside pas là. La pièce s’intitule Le Tartuffe (prénom de notre héros). Sauf que le fameux Tartuffe n'entre en jeu qu'à l'acte trois ! L'ACTE TROIS ! J'ai perdu patience, je dois bien l'avouer. Et je ne comprends toujours pas pourquoi notre héros, notre personnage principal n'arrive que tardivement. En fait, je ne trouve pas ça logique et ça me dépasse complètement. Si par le plus grand des hasards vous avez lu cette pièce, et avez des théories à ce sujet, n'hésitez pas à m'en faire part ! De même, si vous avez étudié cette pièce et qu'on vous a fournit une explication, éclairez mes lanternes, par pitié ! Le résumé me laissait pensée que la pièce se déroulerait d'une façon différente, qu'on suivrait depuis le début Tartuffe, qui se jouerait de la famille de A à Z, scène par scène. Mais non, absolument pas ! J'ai vraiment été déroutée pour le coup... Par contre, j'ai apprécié le fait que le lecteur n'ait pas la moindre idée de comment la pièce pourrait se terminer. En tout cas, personnellement, je n'en savais rien, et n'ai pas pu anticiper la pièce (pour une fois!). Mais à part ce détail, je suis totalement passée à côté (oui, je sais, je me répète...)En somme :Déçue par cette pièce que je n'ai pas comprise, et qui ne me laissera pas un souvenir intarissable. Askmetoread

askmetoread
07/10/13
 

Cette pièce de théâtre est superbe! Elle critique l'époque de Molière sur la religion et principalement les faux dévot. De plus, l'hypocrisie constante empêche les autres personnages de réaliser l'erreur qu'il sont en train de faire. Cemella

Cemella
20/05/13
 

J'ai bien apprécié cette pièce de théâtre. Les personnages sont très caricaturaux . Le langage n'est pas toujours facile à comprendre mais cela reste une bonne pièce.

pichou12310
08/11/12

J'aime beaucoup cette pièce, on reconnait tout de suite Molière à travers les quelques premières lignes. Molière à totalement son style et il me parait impossible de le confondre avec quelqu'un d'autre (si ça m'arrivait, je m'en voudrais à mort '). Les personnages ne sont pas crédibles, comme toujours dans les œuvres de Molière, mais cela reste agréable car l'histoire n'est pas crédible non plus. Il est quasiment improbable d'assister "en vrai" à une telle situation ou bien de croiser des gens qui ressemble trait pour traits aux personnages de cette pièce ! Et je ne suis pas certaine que ce soit agréable de connaitre de telles personnes... Autant dans un livre, ça passera toujours, mais en "vrai" je suis sûre qu'ils me taperaient sur les nerfs ! De toute façon, on ne lit pas Molière pour rêver, croire à des choses impossibles et tous autres choses du même acabit... mais pour rire ! Et niveau rire, la mission est très bien réussie ! On rit d'un bout à l'autre de la pièce ! Ou plutôt, on s'esclaffe ! Tous les comiques sont présents dans Le Tartuffe--, mais surtout le comique de situation... Ce qui est dommage, car avec une simple lecture, ça nous atteint bien moins que si l'on voyait la pièce en vrai... Rien que pour ça, j'aimerais assister à cette pièce !

MademoiselleLuna
17/02/12
 
  • Auteur : MOLIERE
  • Collection : FOLIOPLUS CLASSIQUE
  • Éditeur : GALLIMARD
  • ISBN : 9782070305438
  • Date de parution : 20/01/05
  • Nombre de pages : 215

Format

  • Hauteur : 17.70 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.14 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition