Le tombeau d'etoiles

FERMINE, MAXENCE

EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 01/07/09
LES NOTES :

à partir de
5,60 €

SYNOPSIS :

J'étais jeune alors, sans dégoût de l'existence, tel un soldat à l'aube d'une bataille et qui traverse d'un coeur léger une lande de terre sans savoir qu'elle sera bientôt entachée de sang et qu'elle deviendra son tombeau. J'allais sans crainte vers mon avenir ; enivré de ce philtre sournois qu'est l'espoir ; croyant encore tenir dans ma main la clef de l'eden alors que c'était celle
des enfers. M. F. Au soir de sa vie, un homme retrace le long chemin qu'il a parcouru et les événements, parfois tragiques, qui en ont déterminé le cours. Inspiré de faits réels, sensible, envoûtant, ce roman de Maxence Fermine redonne corps à la période trouble de l'occupation au fil d'une superbe histoire de vengeance et d'amour dans les paysages grandioses de la savoie.
3 personnes en parlent

Le poids du remord pour un crime bien involontaire en ce temps troublé qu'était la deuxième guerre mondiale. Et aussi comment les rêves peuvent finir par paralyser et gâcher une vie si l'on n'y prend garde. J'ai trouvé ce roman très agréable à lire. J'ai aimé le style de Maxence Fermine, que j'ai trouvé très fluide. À découvrir. Médiathèques du Mélantois

[...]Donc voilà, lecteur, si t’as envie d’un petit roman à lire au coin de la cheminée, jette-toi là-dessus. C’est très court, c’est encore raccourci par le fait qu’il y a beaucoup de blanc parce que les chapitres durent deux ou trois pages, mais ça fait du bien par où ça passe.[...]

Readingintherain
21/01/12
 

J'ai découvert Maxence Fermine en 2000 avec Neige alors que ce premier roman était déja paru depuis un an. Cette histoire d'un jeune poète composant des haïkus (poèmes courts japonais) m'avait vraiment plu et j'avais plongé dans l'œuvre de cet auteur avec Le violon noir (que j'avais beaucoup aimé aussi) et L'apiculteur (qui m'avait bien plu mais trop court). En 2004, j'avais lu Amazone que j'avais bien apprécié et là, je viens de lire Le tombeau d'étoiles.Didier Vandœuvre, le narrateur, a décidé de raconter ses souvenirs. Julien Roche est mort et il est le dernier survivant alors il sait qu'il peut parler et même qu'il doit dire la vérité. Nous sommes en 1972 et ce qu'il écrit a eu lieu en 1945 dans un petit village de Savoie où il vivait aves ses parents. Son ami d'enfance, Julien avait été enlevé par les soldats allemands, emmené de force à la Kommandantur et déclaré mort...[...]Catherine de La culture se partage

Catherine2
06/05/11
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.14 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition