Le transept de la rome antique a vatican ii architecture liturgie preface alain erlande-brandenburg

LHEURE, MICHEL

livre le transept de la rome antique a vatican ii architecture liturgie preface alain erlande-brandenburg
EDITEUR : PICARD
DATE DE PARUTION : 12/03/13
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
71,00 €

SYNOPSIS :

Les historiens de l'architecture médiévale soulignent fréquemment la hardiesse de construction et de décoration des vaisseaux transversaux des grandes cathédrales qui s'élèvent à hauteur de la nef et du sanctuaire; leurs portails monumentaux décorés de riches sculptures et sommés de murs translucides à galeries dupliquantes et roses irradiantes rivalisent avec les façades occidentales de ces édifices et ont fait l'objet de nombreuses études largement diffusées. Cependant on s'est peu intéressé sur le symbolisme et le rôle de cette vaste et dispendieuse construction appelée tardivement transept. Celui-ci prend naissance dans les édifices profanes de la Rome républicaine et impériale pour protéger et solenniser le siège des édiles ou du dominus; la religion chrétienne reprend cette construction en l'adaptant à la célébration du nouveau culte et en lui imprimant le signe christologique de la croix en tau puis de la croix latine. Dès lors le transept remplira au cours des siècles des fonctions multiples pour répondre à l'évolution des techniques de construction et de la liturgie; il en résulte une considérable variété de plans pour prendre en compte, dans chaque édifice, les nécessités conjointes de la construction et de la liturgie; pour les premières sont évoquées les fonctions
suivantes: contrebutement des sanctuaires développés, érection d'une tour de croisée, ouverture extérieure sur frons non occidentalis, application du module de la croisée aux autres travées; les fonctions liturgiques sont plus nombreuses: protection du sanctuaire, isolement du choeur liturgique, création d'autels secondaires, installation de tribunes liturgiques ou élitaires, passages sélectifs vers le déambulatoire, entrées bipolaires chapitre-évêque ou clergé-fidèles, espace de dégagement pour les pèlerins ou les processions, liaison avec les bâtiments conventuels ou canoniaux, enfin installation de nécropole royale ou princière. La lente mais irréversible progression des fidèles vers la vue du sanctuaire entraîne alors l'effacement du vaisseau transversal suivant les dispositions du concile de Trente puis sa disparition amorcée avant le concile de Vatican II qui l'in-valide implicitement. Ce premier essai sur l'histoire du transept qui s'étend sur deux millénaires s'appuie, en l'absence de textes exploitables, sur une suite de recherches et de comparaisons portant sur près de 600 basiliques, cathédrales, abbatiales, collégiales, priorales et églises paroissiales dans tous les pays de la chrétienté; il formule de nombreuses hypothèses et reste donc ouvert à de nouvelles recherches.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 28.00 cm
  • Largeur : 22.10 cm
  • Poids : 1.00 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition