Le tristement celebre johnny lim

AW, TASH

livre le tristement celebre johnny lim
EDITEUR : ROBERT LAFFONT
DATE DE PARUTION : 07/07/06
LES NOTES :

à partir de
22,50 €

SYNOPSIS :

Un jeune auteur malais que la critique compare à Joseph Conrad ou à Somerset Maugham, un succès international couronné par l'un des plus prestigieux prix littéraires britanniques, le Whitbread First Novel Award : tous les éléments pour que ce premier roman étranger fasse parler de lui au cours cette rentrée. Dans la vogue actuelle des romanciers d'origine asiatique écrivant en anglais, Tash Aw a d'emblée imposé sa voix. Puisant dans ses racines, il réussit ce tour de force d'offrir un roman à la fois authentiquement malais (ce qui est inédit et particulièrement exotique pour le lecteur français) et universel, par la puissance de son histoire et son audace narrative. Déjà vendu dans quinze pays, voilà un jeune auteur plus que prometteur. Dans l'esprit du Patient anglais, une grande histoire d'amour et d'amitié mise à l'épreuve par les feux du colonialisme et la Seconde Guerre mondiale. 1940. Les Britanniques s'accrochent comme ils peuvent à l'Asie du Sud-Est tandis que les Japonais envahissent la Mandchourie et marchent à travers le Siam vers la Malaisie. Accompagnés du futur chef de la police japonaise que l'Histoire surnommera le
" Démon de Kampar ", et de deux Anglais, le mystérieux Johnny Lim et son épouse Snow partent en lune de miel aux Seven Maidens, un archipel envoûtant. Construit comme une mosaïque autour de ce voyage et de la vie insaisissable du troublant Johnny, ce roman nous plonge dans le destin de personnages aux liens complexes - aussi complexes que cette époque troublée. Ses multiples échos - amoureux, amicaux, familiaux, politiques, historiques - vous habiteront longtemps. Trois points de vue, trois types de récit différents pour raconter la même histoire : une réussite qui fait de Tash Aw " l'une des voix les plus excitantes de ces dernières années ". Dans la première partie, presque documentaire, Jaspe, le fils de Johnny, tente de brosser, a posteriori, un portrait " objectif " d'un père qu'il a mille raisons de haïr. Dans la deuxième, le journal intime de Snow nous emmène aux Seven Maidens. Dans la troisième, Peter, Anglais amoureux de l'Orient (et de Snow), nous livre sa propre vision. Menées avec une grâce et une assurance impressionnantes, ces trois voix divergentes tiennent le lecteur en haleine jusqu'à la fin - et même au-delà.
3 personnes en parlent

Qui est Johnny Lim? personne ne le sait vraiment finalement. Tour à tour, le fils unique, l'épouse, et le seul ami vont tenter d'établir un portrait de cet étrange personnage. En fonction de leurs vécus, de leurs souvenirs, de leur intimité, chacun apportera "sa pierre à l'édifice", et peu à peu, de nouvelles facettes apparaitront. Et puis, pourquoi s'intéresser à lui finalement? En fait Johnny Lim est l'incarnation de la réussite en Malaisie. Parti de rien, il est vite devenu un homme riche, respecté et craint à la fois, propriétaire de la plus importante maison de plaisir du coin, et surtout, beaucoup de rumeurs circulent à son encontre.Johnny n'est pas son vrai prénom; il l'a choisi en hommage à Tarzan, son idole: "Johnny Weismuller, américain, musclé, séducteur de ces dames. Johnny Lim: petit, trapu, solitaire, désespérément chauve, mal à l'aise en société."Déjà, par le choix de ce prénom, cet homme est une antithèse, un paradoxe permanent. Pour son fils, il est "un monstre tuant de sang froid", "un meurtrier", "froid et distant", alors que son meilleur ami, aurait été capable de sacrifier sa vie pour lui:"L'espace de quelques brefs instants, j'aurais pu mourir pour Johnny. Je l'ai cru. Aujourd'hui, à la lumière profonde de la vieillesse, je sais que je me mentais à moi-même, je n'ai jamais possédé tant de noblesse."Même son épouse, Snow, issue d'une riche famille, est incapable de le cerner complètement.Toujours est-il que Johnny est un homme qui a su utiliser adroitement les opportunités qui s'ouvraient à lui, aussi bien politiques que commerciales, et en retirer le maximum de profits, quitte à choquer profondément son entourage:"C'est donc ici que se trouve la vallée de Kinta, coincée entre collines et marigots. C'est cette vallée qui allait devenir le petit empire de Johnny, c'est là qu'il est né, qu'il a grandi, qu'il a fondé sa famille, qu'il a fini par gagner le respect de ses pairs et qu'il a tout détruit."En partant du principe que "les détails se perdent dans la narration de l'histoire. Certains faits sont oubliés, d'autres apparaissent. La narration n'est jamais fiable. Elle est, après tout, reconstruite par des êtres humains,"l'auteur propose un récit construit uniquement autour d'un personnage central qui, jamais, ne se révèlera au lecteur."La vie est un palimpseste" paraît-il, c'est pourquoi, l'histoire du tristement célèbre Johnny Lim est réécrite en fonction du narrateur qui la raconte. Les variantes sont nombreuses, des épisodes se recoupent, si bien que le lecteur ne s'ennuie jamais, intrigué par cet étrange personnalité. vivi

vivicroqueusedelivres
01/05/13
 

Un roman curieux conçu autour de trois grandes parties racontés chacune par un narrateur différents. C'est au travers de son fils, de sa femme et d' un ami que l' on découvre la vie tourmentée de Johnny Lim. L' auteur nous entraîne dans une ambiance de forêts tropicales, de villages isolés au bout de route en terre battue, de plage, de cocotiers de tissus chatoyant. La première partie racontée par le fils est très prometteuse, j'ai particulièrement aimé l'écriture, le Johnny Lim de la seconde partie est surprenant racontée par sa femme les contradictions que l' on ne fait que deviner dans l' histoire du fils se précisent. Johnny Lim est un personnage plein d' ambivalence mais qui curieusement ne nous est pas antipathique quand à sa femme, je n'ai pas réussi à m'attacher à elle, je l'ai trouvé imbu d'elle-même, aigrie, rancunière...etcLa troisième partie est assez décevante, il faut avouer que l' on en attend beaucoup trop certainement, elle n' apporte que peu de réponse et n'est pas parvenu à raviver mon intérêt.

Lacazavent
21/10/12
 

Mon avis : *** Certains prétendent que Johnny Lim est né en 1920. On ne sait même rien de ses parents ; ils faisaient peut-être partie de ces peuples illettrés fuyant les inondations de Chine méridionale à destination de terre plus riches qu’on leur avait vantées. Jaspe, son fils, nous apprend que Johnny Lim n’est pas son vrai nom mais Lim Seng Chin. En 1942, il achète un magasin résidence qui a pour nom l’atelier de l’Harmonie suprême. Il sert de couverture à ses transactions illégales : contrebande d’opium, d’héroïne, magouilles en tout genre, tricheur, traître, coureur de jupons. Au fil des pages, on connaît un peu plus la vie de Johnny, ses rencontres, ses agissements qui le rendent hors-la-loi. Malgré cela, il est considéré comme un héros en Malaisie par certains et un monstre par d’autres. Famille et ami nous donne une version différente, qui se rejoint toujours en fin de compte et pourtant la clé de l’énigme n’est pas bien loin… En lisant ce livre, Johnny n’aura plus de secret pour quiconque. Une contrée magnifique par son décor que nous découvrons par le truchement de son auteur Tash Aw. Un monde à part, une époque pas si lointaine où la plupart des gens n’avaient pas une vie facile. Un livre superbe auréolé par le talent de l’auteur… 448 pages / 9,10€

madoka
03/07/12
 

Format

  • Hauteur : 21.60 cm
  • Largeur : 13.60 cm
  • Poids : 0.50 kg
  • Langage original : ANGLAIS

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition