Le trone de fer t.2 ; le donjon rouge

MARTIN, GEORGE R. R.

EDITEUR : J'AI LU
DATE DE PARUTION : 25/09/01
LES NOTES :

à partir de
8,50 €

SYNOPSIS :

Le Royaume des Sept Couronnes est en pleine tourmente. Jouet de perfides intrigues nouées dans l'ombre autant que de grands seigneurs qui n'attendent qu'une occasion pour se rebeller, Eddard Stark, Main du Roi, tente d'y faire régner l'ordre et la justice au nom de son souverain... mais ses efforts semblent vains. Car comment protéger le roi Robert Baratheon

des complots alors que celui-ci, imprévisible, n'aspire qu'à braver le danger ? Comment imposer la paix à des barons qui ne rêvent que de batailles et de pouvoir ? Et de plus, comment résister à cet engrenage infernal alors qu'au-delà des mers, une armée s'assemble pour fondre sur le royaume ? Le chaos et la guerre semblent inévitables...

6 personnes en parlent

Un volume pleins de rebondissements : trahisons, assassinats, secrets, créatures fantastiques, combats, amour, tout y est pour passer un bon moment. Encore une fois, comme dans le premier volume, ce qui fait le plus de l'ouvrage après avoir vu la série est de connaître les pensées des personnages. Ma préférence va toujours à Daenerys.

vtourrel
01/09/14
 

Me voilà revenu dans le Royaume des Sept Couronnes. Je n’aurai pas dû laisser tant de temps entre le premier et le deuxième volume. Pendant les cent premières pages j’ai été largué. Il y avait des choses dont je ne me souvenais plus. Il faut dire que dans ces romans ça foisonne de personnages et d’intrigues. Une fois remis dans le bain j’ai retrouvé cette atmosphère de violence, de cruauté qui place le Trône de Fer sur un autre plan que d’autres sagas de fantasy que j’ai pu lire.Car George R.R. Martin est aussi cruel avec ses personnages. La famille Stark, qui à mes yeux incarne le bien, en prend plein la figure. Heureusement qu’il y a Robb pour reprendre le flambeau après son père ( quelle fin terrible pour Ned quand même, j’en suis toujours pas revenu). Les Lannister sont toujours aussi odieux, détestables . Vivement que certains se prennent un coup de surin pour les ramener à un peu plus d’humilité. Dans ce roman, la magie apparait un peu plus mais son utilisation induit un pacte faustien. Et quand il faut passer à la caisse, ses utilisateurs ont beaucoup de regrets.G.R.R. Martin a une façon de finir le roman qui donne furieusement envie de lire la suite. Sa fin de roman ouvre des perspectives qui remettent beaucoup de choses en cause. Alors vivement la suite.

Chiwi
26/01/14
 

Entre la série télé et le livre, je ne me lasse pas. Le donjon rouge est le second volume composant l' intégrale 1 avec lui on sent que George R.R Martin termine de mettre en place son univers, la fresque peut commencer. J' ai toujours autant de plaisir à retrouver ses personnages, chacun présentent un caractère plus ambigüe, moins tranché que dans la série. Connaître déjà l' évolution de leurs histoires ne me gâche en rien la lecture au contraire. Une série que j' ai hâte de poursuivre.

Lacazavent
21/01/14
 

Ça faisait un moment que j'avais envie découvrir le second tome du Trône de fer : le premier m'avait beaucoup plus, mais les trop nombreux personnages avaient fait que je m'étais vite sentie perdue dans cette histoire assez compliquée et tumultueuse. Ce second tome n'aura pas été non plus une lecture facile : les personnages sont tout aussi nombreux et, un an après ma lecture du premier tome, je ne me souvenais plus du tout d'eux et de leurs histoires personnelles. Autant dire que j'ai mis pas mal de temps à remettre tout ce beau monde à sa place et que malgré tout, ça reste tout autant flou.Mais bon, j'ai beaucoup apprécié ce que j'ai découvert dans ce tome et ça m'a réellement donné envie de connaître la suite. Et surtout de regarder enfin la série télévisée ! Le style de George R.R. Martin m'a également beaucoup plu d'autant plus qu'il est très dynamique et ne manque pas de sel. Il n'épargne ni ses personnages, ni ses lecteurs, ce qui, malgré son côté gore, se révèle assez prenant (cela dit, les passages sanglants, ça se saute !). Et puis, je dois dire que j'aime beaucoup l'ironie dont il use - et abuse - dans son roman.Une histoire compliquée qui en vaut la peine !

MademoiselleLuna
10/07/13
 

Le roi est mort... vive le roi !Ouf ! En refermant ce 2° tome je suis épuisée... Que d'action mes aïeux... ça n'arrête pas une minute, c'est un tourbillon, avec du sang, des entrailles, des trahisons, des coups tordus etc... Il est vrai qu'une fois les personnages bien assimilés, on apprécie beaucoup les changements de héros à chaque chapitre (une petite dizaine de pages à chaque fois), éclairant sous différents angles les évènements.On retrouve beaucoup d'éléments communs avec Robin Hobb, les loups, les bâtards, une forme de magie etc... mais c'est moins fouillé en psychologie et beaucoup plus remuant. C'est une très belle série de fantasy, mais dans laquelle on plonge moins à pieds joints que dans l'assassin royal.Par contre c'est suffisamment différent pour avoir envie de la suivre jusqu'au bout. Sylvie Sagnes

SagnesSy
21/07/12
 

L'hiver vient... Et voilà que le second tome se termine en si peu de temps quelle tragédie d'écrire des livres si petits !!! De rebondissements en rebondissements je ne me suis pas lassée une minute, toujours dans le royaume des 7 couronnes, toujours gentils Stark contre méchants Lannister et bouh qu'est-ce qu'ils sont méchants (et un peu crado quand même mais tant que ça reste en famille...).J'aurai pu versé ma larme, mais j'ai préféré crier sur ma bibliothécaire (c'est un amour) : Vite vite le 3ème je vais être en manque !!! Elle m'a répondu : Passe ce soir, je te garde le 3 et le 4... (Elle a également perdu 2 dixième d'audition avec mon AAAAHHHHHH MERCIIIIIIIIIIIIIIIIII)

laeticha
05/04/12
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.26 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)
  • Traducteur : JEAN-PIERRE RICARD