Le vallon

CHRISTIE, AGATHA

EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 05/01/67
LES NOTES :

à partir de
5,30 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Un cadre bien délimité - le Vallon, propriété de la toujours belle Lucy Angkatell ; des suspects en nombre restreint ; pour Hercule Poirot, l'assassinat du médecin John Christow pourrait ressembler aux affaires dont il a l'habitude. Mais, cette fois-ci, tous les indices mènent à des impasses, tous les soupçons se révèlent injustifiés. Comme si une intelligence non moins redoutable que celle du petit détective à moustaches s'appliquait à brouiller les pistes. Qui veut-on donc protéger ? Et pourquoi ? Le lecteur ne le saura qu'aux dernières pages. Et Poirot s'inclinera devant un adversaire à sa mesure.
Un cadre bien délimité - le Vallon, propriété de la toujours belle Lucy Angkatell ; des suspects en nombre restreint ; pour Hercule Poirot, l'assassinat du médecin John Christow pourrait ressembler aux affaires dont il a l'habitude. Mais, cette fois-ci, tous les indices mènent à des impasses, tous les soupçons se révèlent injustifiés. Comme si une intelligence non moins redoutable que celle du petit détective à moustaches s'appliquait à brouiller les pistes. Qui veut-on donc protéger ? Et pourquoi ? Le lecteur ne le saura qu'aux dernières pages. Et Poirot s'inclinera devant un adversaire à sa mesure.
9 personnes en parlent

Ambiance serrée par ce huit-clos efficace où, très vite, on soupçonne tout le monde, Le Vallon échappe au genre du whodunit dont les règles sont ici un peu chamboulées. Agatha Christie s'attache à décrypter les personnages, les psychologies et distille une atmosphère mêlant l'intrigue amoureuse à la résolution de l'énigme policière. Ce titre de la très productive reine du crime est quelque peu méconnu, mais gagne à être découvert sans tarder !Le Vallon a été adapté au cinéma par Pascal Bonitzer sous le titre Le grand alibi. (au cinéma le 30 avril 2008)

Clarabel
20/02/09

Un des plus célèbres romans de la Reine du crime.Hercule Poirot va devoir enquêter sur le meurtre du docteur John Christow, tué par balles.Les personnages sont nombreux et les pistes, brouillées forcément, vont amener les soupçons sur chacun d'entre eux tour-à-tour.Un vrai régal, énigme casse-tête que le lecteur aux côtés d'un Poirot en pleine forme s'ingénie à résoudre. Les liens entre les protagonistes se dessinent peu à peu en même temps que leurs caractères, bien dépeints. La "morale" de l'histoire est assez surprenante.Pascal Bonitzer en 2008 nous a livré une bien savoureuse adaptation cinématographique du roman sous le titre "Le grand alibi" (sans Hercule Poirot). Maltese

Maltese
11/03/09
 

Voici un King vraiment différent de ses autres romans. C'est plus un roman noir comme savent si bien les écrire les américains et j'ai beaucoup aimé découvrir cette facette de Stephen King. Il sait aussi nous emporter dans des histoires sans forcément nous faire frémir et sursauter.Blaze est très touchant, c'est l'archétype du géant benêt, qui fait tout de travers. Malgré son horrible geste, je n'avais pas envie qu'il lui arrive quelque chose de mal et jusqu'au bout j'ai espéré qu'il s'en sorte. Je n'en dirai pas plus...J'ai bien aimé la construction du roman avec des chapitres sur le passé de Blaze, qui nous explique comment il en est arrivé là.Je pense que c'est un bon roman pour découvrir l'écriture de Stephen King si on n'est pas amateur de fantastique et d'horreur.

Cyrgd
14/12/15
 

Lire du Stephen King est toujours pour moi un pur moment de plaisir livresque, et lorsqu'il s'agit d'un roman écrit par Stephen King sous l'alias de Richard Bachman c'est encore un cran au-dessus.Cela faisait un petit moment que j'avais dans ma PAL, Blaze, mais que jusqu'à maintenant, je n'avais pas ouverts, partant pour quelques jours en weekend, j'ai décidé de le lire et bien entendu de le finir dans une lecture intensive.Dans la préface Stephen King, explique que ce roman fut écrit dans les années 70's et qu'il fut mise à jour en 2007, dans un premier temps ce livre n'avait pas la vocation à être publié et heureusement qu'au final, l'auteur à décidé de le publier, car c'est un véritable petit bijou Bachmanesque.Stephen King dans ce roman, fait un hommage non dissimulé à un roman des années 30's : des souris et des hommes de John Steinbeck. Une histoire d'un colosse doux mais dangereux, avec des capacités intellectuelles réduites et de son ami inséparable qui dans les deux romans semble petit, vif et maigrelet en comparaison au colosse et portent le même nom George.Dans ce roman, à sa grande habitude, Stephen King fait une critique de la société américaine, à travers le kidnapping de ce bébé, l'auteur oppose deux mondes, les nantis d'un côté et les laissés-pour-compte, de l'autre.Stephen King avec Blaze nous offre un roman qu'il faut avoir lu, livre qui ne sera jamais un classique, car fait de trop grandes références à un autre classique "des souris et des hommes", mais si vous aimez Stephen King ou tout simplement les bons livres, Blaze est fait pour vous. http://bouquinovore.blogspot.fr/

Bouquinovore
11/04/15
 

En lisant le résumé au dos de la jaquette, on se dit que c'est une banale histoire d'un type un peu maboul qui projette de faire le "casse du siècle". Mais c'est justement à partir de ce "casse du siècle" que tout commence. King va nous faire découvrir Blaze, le personnage central et peu gâté par la vie ; un personnage profondément humain et attachant, que son imposante stature d'armoire à glace ne reflète pas. Un concentré d'émotions (rires, humour, tristesse, pleurs) en 327 pages. Un livre qui va à l'essentiel, dépouillé de toute fioriture.

un flyer
28/07/13

C'est le premier Agathe Christie que je lis dans lequel on a le point de vue de chaque personne. En effet, le narrateur change souvent ce qui est très inhabituel. Cela m'a mis beaucoup de doute quant au meurtrier et j'avoue, sans honte, que je n'ai jusqu'au dénouement, eu aucune idée du coupable. http://leslecturesdalisonk.blogspot.fr/

alison29
21/11/12
 

Ce roman ne fait pas partie de mes préférés et à mon avis ce n'est pas le meilleur de la série Hercule Poirot. Notre inspecteur se trouve face à un meurtre dans un huis-clos. Agatha Christie nous présente chaque personnage avant que le meurtre n'advienne. L'auteur sait décrire avec précision la psychologie de chaque membre du Vallon. Poirot est convié pour repas lorsque le meurtre a lieu. Il devient alors un acteur du Vallon, il croit même à une plaisanterie au départ. Aucun fil n'est démêlé, il n'y a pas de recherche pointilleuse. Poirot est comme figé, il ne fait plus appel à ses petites cellules grises. Je le préfère plus actif dans les enquêtes. Il apparaît comme un personnage secondaire car après le meurtre la vie continue les amours se font et se défont, les protagonistes passent à autre chose et ne se préoccupent plus trop de l'affaire. Je me suis presque ennuyée à la lecture de ce roman. Lilas

un flyer
10/08/12

Le Vallon ne déroge pas à cette règle et nous propose une résolution d'intrigue assez intéressante, même si j'avoue que l'on perçoit peu à peu une certaine récurrence dans les motifs imaginés par la Reine du crime. Argent, héritage, jalousie... Sans doute étaient-ce à l'époque les mobiles les plus courants... (OK, ce sont aujourd'hui toujours les motifs les plus répandus...!) Ceci dit, j'ai été assez surprise de voir à quel point cette auteur pouvait se tenir au courant de l'actualité scientifique de l'époque puisqu'elle n'hésite pas à évoquer la question des balles marquées par l'arme à feu par laquelle elles ont été tirées et les déductions que leur analyse peut offrir aux enquêteurs... Autant dire que notre police scientifique est loin d'être aussi jeune qu'on peut le croire !De facture classique, Le Vallon offre aux amateurs d'Agatha Christie une enquête avec un Hercule Poirot toujours aussi maniaque et aux relations multiples... Miss Alfie, croqueuse de livres

MissAlfie
21/02/12
 

Agatha Christie. Le Vallon. Un bon policier d'énigme , ma note 8/10. Un week end entre amis à la campagne émaillé par un meurtre. Comme d'habitude difficile de trouver le(la) meurtier(e). Toutes et tous avaient une raison de le (la) tuer !! Un huis clos dans une demeure bourgeoise. Hercule Poirot, résidant dans la maison voisine, va résoudre cette affaire avec son flegme britannique. Agatha Christie, c'est décidemment une valeur sûre.

lucie38
19/03/11
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.12 kg
  • Langage original : ANGLAIS

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition