Le ventre de l'atlantique

DIOME, FATOU

livre le ventre de l'atlantique
EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 05/01/05
LES NOTES :

à partir de
6,30 €

SYNOPSIS :

Fatou Diome Le Ventre de l'Atlantique Salie vit en France. Son frère, Madické, rêve de l'y rejoindre et compte sur elle. Mais comment lui expliquer la face cachée de l'immigration, lui qui voit la France comme une terre promise où réussissent les footballeurs sénégalais, où vont se réfugier ceux qui, comme Sankèle, fuient leur destin tragique ? Comment empêcher Madické et ses camarades de laisser courir leur imagination, quand l'homme de Barbès, de retour au pays, gagne en notabilité, escamote sa véritable vie d'émigré et les abreuve de récits où la France passe pour la mythique Arcadie ? Les relations entre Madické et Salie
nous dévoilent l'inconfortable situation des « venus de France », écrasés par les attentes démesurées de ceux qui sont restés au pays et confrontés à la difficulté d'être l'autre partout. Distillant leurre et espoir, Le Ventre de l'Atlantique charrie entre l'Europe et l'Afrique des destins contrastés, saisis dans le tourbillon des sentiments contraires, suscités par l'irrésistible appel de l'Ailleurs. Car, même si la souffrance de ceux qui restent est indicible, il s'agit de partir, voguer, libre comme une algue de l'Atlantique. Ce premier roman, sans concession, est servi par une écriture pleine de souffle et d'humour.
3 personnes en parlent

Lire un livre sur l'émigration par un auteur qui est soi-même immigrée, c'est du pain béni. Avec un style tout en fraîcheur et un rien caustique, Fatou Diomé explique son histoire et celle des siens qui, sur une petite île sénégalaise rêvent de la France.... Elle dénonce les rêves de gloire et d'argent du football, se moque de ses semblables qui galèrent en France pour joindre les deux bouts et se prennent pour des pachas une fois de retour au pays, et elle fustige le pays des Droits de l'Homme dont les garants ne sont pas toujours réglos... Mis à part cette réflexion sur l'émigration, l'auteur nous propose une belle tranche de vie sénégalaise, aussi pour mieux expliquer les raisons pour lesquelles ces gens veulent rejoindre l'Europe. Les marabouts ont pignon sur rue, la polygamie fait des malheureuses, l'illettrisme réduit les chances d'autonomie, mais heureusement, le maître d'école est là. Il sert de pilier à la communauté et tente parfois en vain d'orienter les jeunes vers un avenir plus concret au pays. J'avais quelques réticences en lisant la quatrième de couverture car j'avais peur de lire un livre triste écrit avec une plume révoltée. C'est tout le contraire. Diomé pointe du doigt la réalité de ces "Malgré Nous" du voyage et nous permet à nous européens d'avoir une opinion plus mesurée sur ce délicat problème. A lire sans modération. vivi

vivicroqueusedelivres
16/02/12
 

Un très beau livre sur le sentiment d'appartenance et le déracinement, la crainte d'être « l'autre » partout, la fraternité et le Sénégal. Fatou Diome a une plume drôle, chaleureuse et touchante. Je vous recommande chaudement son roman !

Loudev
13/10/13
 

Sallie a quitté le Sénégal pour la France où elle s'est installée à Strasbourg. Elle a laissé au pays sa grand mère et son jeune frère. Ce dernier rêve de rejoindre à son tour la France et ambitionne de devenir un grand footballeur, comme son idole, Maldini, dont il suit les rencontres sportives sur la seule télé (capricieuse) du village. Face à l'enthousiasme et l'impatience de Madické, l'idée qu'il se fait de la France, Sallie tente de lui faire comprendre quelle est la dure réalité des jeunes africains immigrés. Malgré quelques longueurs (notamment "footballistiques"), ce roman est à découvrir pour la plume de cette jeune auteure, pour la vision qu'elle apporte sur la situation et l'attente des personnes restées au pays et la solitude et les doutes de ceux qui en sont partis.

floaimelesmots
11/09/11
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.12 kg