Le veritable saint genest

ROTROU, JEAN DE

livre le veritable saint genest
EDITEUR : FLAMMARION
DATE DE PARUTION : 15/10/99
LES NOTES :

à partir de
9,00 €

SYNOPSIS :

Dossier 1. La fortune de Genest : un saint pour le théâtre 2. Le théâtre dans le théâtre 3. Apologie et paradoxe du comédien 4. La tragédie chrétienne en France 5. Le théâtre du monde Bibliographie, notes et lexique par François Bonfils et Emmanuelle Hénin Présentation . Eloge de la feinte : l'illusion du décor . Eloge de la feinte : l'illusion de
l'acteur . De la feinte à la vérité . La feinte démasquée . La feinte rachetée Rotrou, dramaturge adulé au XVIIe siècle, donne ici son chef-d'oeuvre. Pièce baroque chrétienne, Le Véritable Saint Genest nous convie au vertige de l'illusion et nous révèle pourtant la vérité : un acteur se convertit en plein théâtre. Dieu descend sur scène.
1 personne en parle

Acte 1 :Sc.1 : Valérie confie à camille, sa suivante, qu'elle est inquiète à la suite d'un songe : elle a vue son père l'obliger à épouser un berger.Sc.2 : Ses craintes s'apaisent quand un page annonce la venue de Dioclétian, accompagné de Maximin, le vainqueur d'Orient.Sc.3 : Dioclétian a décidé de donner sa fille en mariage au jeune homme, ancien berger avec qui il a décidé de partager le titre d'empereur.Sc.4 : Tandis que tous remercient le ciel, on annonce l'arrivée de Genest, le plus fameux comédien de l'empire.Sc.5 : Il se glorifie de divertir les princes et d'alléger leurs soucis. Dioclétian lui demande alors de fêter l'heureux mariage de Valérie en représentant un drame où brillera son art. On discute des auteurs en vogue, des anciens et des modernes. A la prière de Valérie, Genest accepte de parodier l'enthousiasme des martyrs chrétiens. Acte 2 :Sc.1 : Genest, en s'habillant, examine la scène et donne des indications au décorateur.Sc.2 : Il répète son rôle du martyr Adrian.Sc.3 : La comédienne Marcelle, qui représente Nathalie, femme d'Adrian, répète aussi, dirigée par Genest qui l'aide à parfaire son jeu.Sc.4 : Tandis qu'il poursuit seul la répétition, Genest se laisse emporter par son rôle et se sent touché par des sentiments chrétiens. Dans le ciel qui s'ouvre, il entend une voix inconnue qui l'exhorte à croire au Christ.Sc.5 : Le décorateur annonce à Genest l'arrivée de la cour.Sc.6 : En attendant le début de la représentation, la cour vante les mérites de la tragédie et se plaint des chrétiens. Maximin se réjouit de voir leur mort représentée sur scène grâce au talent de Genest.Sc.7 : La représentation commence sur un Théâtre Élevé : Adrian, ancien officier de Maximin, se donne du courage pour affronter le martyr réservé aux nouveaux prosélytes du christianisme.Sc.8 : Devant le tribun Flavie qui l'accuse d'ingratitude à l'égard de l'empereur, Adrian rappelle les sources de sa nouvelle croyance et refuse d'abjurer. On le fait enchainer.Sc.9 : Impressionnés par le talent de Genest, les spectateurs (Dioclétian, Maximin et Valérie) profitent de l'entracte pour aller féliciter les acteurs. Acte 3 :Sc.1 : Après de nouveaux éloges de la part des spectateurs, la représentation reprend.Sc.2 : Adrian renouvelle sa profession de foi devant Maximin et lui rappelle qu'il a lui-même persécuté les chrétiens quand il était à son service. L'empereur le jette au cachot pour le faire torturer.Sc.3 : Maximin invoque les dieux païens qu'il pousse à la vengeance.Sc.4 : Adrian est confié au geôlier par le tribun Flavie.Sc.5 : Le nouveau converti reçoit la visite de sa femme Nathalie. Adrian la considère désormais comme une sœur et lui redonne sa liberté quand elle lui apprend qu'elle est, elle aussi, chrétienne depuis son enfance, mais en secret par crainte et respect de son époux. Leur amour conjugal renait alors ; Nathalie promet à son époux de venir l'embrasser quand on le conduira au martyr.Sc.6 : Nathalie déclare à Flavie qu'Adrian ne reviendra pas sur sa conversion, elle feint de le regretter.Sc.7 : Restée seule, elle remercie le ciel de la conversion d'Adrian, tout en se promettant de rendre publique sa propre foi.Sc.8 : La représentation est interrompue par Genest qui se plaint du tumulte de la foule. Acte 4 :Sc.1 : Le calme revenu, la représentation reprend.Sc.2 : Flavie dit à Adrian que l'empereur Maximin a voulu lui laisser une seconde chance, aussitôt rejetée. Dieu est son seul monarque et il ne craint pas la mort atroce qui lui est promise. Il demande seulement à revoir sa femme une dernière fois.Sc.3 : Adrian se réjouit de cette entrevue, même si c'est la dernière.Sc.4 : Nathalie, voyant Adrian arriver sans chaines, croit qu'il a renoncé au martyr, l'insulte et le repousse. Adrian la rassure sur l'authenticité de sa conversion. Sa femme l'encourage alors à quitter les vanités du monde pour la gloire céleste.Sc.5 : Anthyme, un vieux chrétien, vient conforter Adrian qui demande le baptême, en lui rappelant que ce sacrement est inutile pour un futur martyr. Genest exprime les sentiments d'Adrian avec une telle exaltation qu'oubliant son rôle, il découvre son masque et réclame pour lui-même la grâce du baptême, qu'il reçoit de manière miraculeuse de la main d'un ange caché par le décor. Les autres acteurs manquent leurs répliques mais admirent l'adresse de leur directeur qui improvise, croient-ils, pour cacher un défaut de mémoire. Dioclétian reste enthousiasmé par l'art de Genest, qui lui semble feindre merveilleusement les sentiments d'autrui.Sc.6 : Les acteurs finissent par s'inquiéter des débordements de Genest, tandis que les spectateurs admirent son talent.Sc.7 : Mais Genest détrompe tout le monde : Il déclare professer désormais la foi des chrétiens en son propre nom. Inutile de faire appel au souffleur, c'est un ange qui dirige la pièce. Genest raconte comment il s'est converti après s'être longtemps moqué des chrétiens par son théâtre, et renie les dieux païens. Dioclétian, furieux, charge le préfet Plancien d'envoyer le comédien à la mort.Sc.8 : Plancien envoie Genest au cachot ; Les comédiens interviennent en vain en faveur de leur directeur de troupe, tandis que Genest se réjouit de la récompense qui l'attend au ciel. Sc.9 : Le préfet interroge les autres acteurs, suspectés de complicité. Il les acquitte et leur permet d'inciter encore Genest à renoncer à sa foi. Acte 5 :Sc.1 : Seul dans sa prison, Genest chante par des stances les délices du ciel et la gloire du martyr.Sc.2 : La comédienne Marcelle pousse Genest à revenir au paganisme, ou du moins à feindre de renoncer au christianisme. Tous les acteurs de la troupe dépendent, en effet, de lui, et son talent dramatique lui ramènerait la faveur de l'empereur. Peine perdue car le cœur de Genest est tout à dieu. S'il a eu son heure de gloire, il recherche désormais l'humilité. Il refuse même de dissimuler son christianisme car il s'est assez moqué de dieu.Sc.3 : Marcelle se retire et le geôlier emmène Genest.Sc.4 : Ce dernier, malgré ses efforts, ne parvient pas à convaincre le comédien d'abjurer.Sc.5 : Devant sa cour, Dioclétian affirme que le devoir des rois est de faire respecter les lois divines auxquelles les chrétiens s'opposent en nombre grandissant.Sc.6 : Pour le jour de son mariage avec Maximin, Valérie demande la grâce de Genest à son père, par pitié pour les acteurs de la troupe. L'empereur consent à laisser à l'acteur le temps de se repentir, mais il est trop tard.Sc.7 : Le préfet Plancien survient, annonçant la fin héroïque du martyr qu'aucun supplice n'a pu faire reculer. Tous se retirent, riant ou pleurant.

sovane
16/12/11
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.15 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition