Le vin de solitude

NEMIROVSKY, IRENE

livre le vin de solitude
EDITEUR : ALBIN MICHEL
DATE DE PARUTION : 24/11/04
LES NOTES :

à partir de
17,75 €

SYNOPSIS :

remarquable romancière, observatrice souvent cruelle des làchetés humaines, irène némirovsky, née à kiev en 1903, est l'auteur d'une oeuvre singulière à laquelle l'horreur nazie a mis un terme en 1942. largement autobiographique, le vin de solitude (1935) retrace le destin d'une famille russe réfugiée à paris. le déracinement, la solitude, mais aussi la farouche volonté de s'affranchir de tous les carcans sont au coeur de ce huis-clos
familial oppressant. irène némirovsky, qui entretenait elle-même avec sa mère des relations très conflictuelles, brosse le portrait sans concession d'une jeune fille qui tente d'échapper à l'emprise de sa mère, une grande bourgeoise mariée à un " juif obscur ", pour laquelle elle n'éprouve que de la haine. récit d'une douloureuse libération, ce roman subversif nous rappelle tout le talent d'un des plus grands écrivains du siècle passé.
1 personne en parle

L'histoire d'une fillette russe, Hélène, qui vit enfermée entre son père dévoré par la passion du jeu, sa mère, femme méchante et orgueilleuse entourée d'amants et mauvaise mère, et son cousin Max, l'amant de celle-ci.L'enfant, privée d'amour et d'attentions, grandit dans une immense solitude affective, comblée seulement par la présence de sa nurse française, la seule personne qu'elle aime et respecte. A la mort de Mademoiselle Rose, Hélène, pour surmonter sa peine, se barricade en elle-même et se forge un coeur dur, afin de moins ressentir de chagrin. Elle adopte très vite un raisonnement d'adulte un peu aigrie, amère avant l'âge et voit d'un oeil critique et acéré tous lieux, personnages et situations que la famille croise lors de leurs pérégrinations à travers l'europe du fait de la première guerre mondiale.A mesure que la richesse de la famille augmente grâce à la bonne veine du père, le coeur de la jeune fille s'assèche et s'aigrit. A 18 ans, elle prend son envol, riche et lourde en même temps de son enfance tronquée. On espère qu'elle arrivera à quitter enfin l'atmosphère de cette famille qui n'en n'est plus une, étouffante, cynique, pesante. Mais sournoisement, insidieusement, Hélène aura été contaminée par son entourage, comme par une maladie discrète mais fatale : son coeur de petite fille s'est transformé en coeur de pierre, dont le moteur est la haine, son but est la vengeance, et elle n'aura de cesse de vivre en faisant à son tour souffrir ceux qui n'ont pas su aimer l'enfant qu'elle était. Ce roman d'Irène Némirovsky, à l'instar de nombre de ses ouvrages, est largement autobiographique. Ca fait froid dans le dos... Liliba

liliba
22/12/09
 

Format

  • Poids : 0.38 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition