Le voyageur imprudent

BARJAVEL, RENE

EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 16/11/73
LES NOTES :

à partir de
6,99 €
nos libraires ont adoré le voyageur imprudent
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

« Mon premier voyage après l'accident me ramena au lieu même où il s'était produit. Sous la coupole, dans la lumière des champignons, les débris de chair de mon maître mettaient leurs taches
sombres sur l'or roux de la chevelure de la tête coupée. L'expression de celle-ci n'avait pas changé. Les yeux clos, les lèvres enfin calmées esquissaient un sourire de paix totale. »
Bien après Wells et sa Time machine et avant Marty McFly et sa DeLorean volante, Barjavel nous emmène dans un voyage temporel à couper le souffle.
Beaucoup plus poussé que son précurseur anglais, LE VOYAGEUR IMPRUDENT est une véritable aventure dans le passé, le futur et le présent.
On lit d'une traite cette histoire pleine d'amour, d'humour et de fantastique.
Incontournable!

julie (lille)
Bien après Wells et sa Time machine et avant Marty McFly et sa DeLorean volante, Barjavel nous emmène dans un voyage temporel à couper le souffle.
Beaucoup plus poussé que son précurseur anglais, LE VOYAGEUR IMPRUDENT est une véritable aventure dans le passé, le futur et le présent.
On lit d'une traite cette histoire pleine d'amour, d'humour et de fantastique.
Incontournable!
Julie ,
Librairie
(Lille)
3 personnes en parlent

En 1940, Pierre Saint-Menoux est à la guerre quand il fait la rencontre de M. Essaillon, un physicien avec lequel il a déjà correspondu dans une revue de mathématiques. Ce dernier vient de finir une découverte et lui propose de l'essayer avec lui : voyager dans le temps.Écrit en 1943, à l’exception de sa postface dickienne écrite par René Barjavel en 1958, Le Voyageur imprudent ne fait pas sentir le poids des années écoulées. À l’exception de quelques phrases sexistes, peu nombreuses heureusement, le roman n’apparaît que très peu daté. Au contraire, il semble même encore tout à fait d’actualité.[la suite sur 233°C] Baroona - 233°Chttp://233degrescelsius.blogspot.fr/

Baroona
29/10/15
 

Barjavel est une sorte de précurseur dans la SF française. Avec Ravage, il explore une société détruite après la disparition de l’électricité. Ici avec le Voyageur imprudent, il s’attaque au voyage dans le temps. Il n’y a aucune base scientifique pour justifier la possibilité d’un voyage dans le temps. Au contraire j’ai eu l’impression que Barjavel nous servait un galimatias physico-ésotérique plutôt indigeste.Les voyages dans l’avenir permettent à Saint-Menoux de découvrir une humanité modifiée à l’extrême. Chaque être humain possède une fonction et le corps s’est modifié pour exercer cette fonction. De plus il ne semble plus y avoir d’individualité. Les êtres humains ne fonctionnent que pour assurer la survie de l’humanité. Donc les humains n’ont pas un avenir franchement enthousiasmant. Avec ses voyages dans le passé, Saint-Menoux va avoir tendance à le modifier, ce qui aura des conséquences plus ou moins importantes dans le présent jusqu’à ce que l’on arrive au paradoxe temporel.Les personnages de Barjavel m’ont moyennement emballé. Sain-Menoux et Essaillon sont des scientifiques qui ne voient le monde qu’à travers des expérimentations. Et par leur attitude ils ne font pas mentir « Science sans conscience n’est que ruine de l’âme« . Le seul personnage féminin, Annette, fille d’Essaillon, est une potiche qui a le droit d’aller dans le passé chercher des victuailles car la pénurie sévit. Elle n’a qu’un bref moment de gloire quand elle va chercher Saint-Menoux bloqué dans le passé.Barjavel, avec Le voyageur imprudent, offre un roman assez inégal. Il y a des idées qui peuvent amener à une réflexion mais il est tellement commun quand il décrit la société du futur, société qui a de lourds accents communistes.

Chiwi
07/03/15
 

Publié en 1944, Le voyageur imprudent ouvre la voie de la science-fiction, apparaissant aujourd'hui comme un classique du genre. Pierre Saint-Menoux, professeur de mathématiques en classes préparatoires, apporte son concours au perfectionnement d'une machine à explorer le temps. Le créateur étant immobilisé par une obésité morbide, il est chargé de la partie pratique. Mais les ramifications de tout acte dans un temps donné trouve écho dans un autre, et l'anticipation n'est pas le fort de Saint-Menoux... C'est un roman dont l'intrigue n'a pas pris une ride, doté d'un suspens qui fonctionne vraiment bien. Mais je suis quand même un peu heurtée de lire que la tête de la femme n'a jamais été une partie dont elle s'est beaucoup servie au cours des siècles passés, ou autres petites réflexions analogues. En ce sens, très daté.

SagnesSy
23/07/12
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.90 cm
  • Poids : 0.16 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition