Malade imaginaire niveau 2

MOLIERE

EDITEUR : CLE INTERNATIONAL
DATE DE PARUTION : 01/10/04
LES NOTES :

à partir de
2,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Argan, riche bourgeois, s'imagine être un grand malade : il ne parle que de la maladie et des nombreux traitements donnés par son médecin. Sa fille Angélique est amoureuse d'un jeune
homme, Cléante, mais Argan veut la marier avec un jeune médecin. La servante et le frère d'Argan s'opposent à ce mariage, et critiquent la médecine avec beaucoup d'humour...
7 personnes en parlent

Le Malade imaginaire est la dernière comédie écrite par Molière.Résumé :Argan, un bourgeois, se croit toujours malade ; sa femme lui dispense des soins attentifs, n'attendant que sa mort pour pouvoir hériter. Il se fait faire des saignées et prend toutes sortes de remèdes, dispensés par des médecins pédants et soucieux davantage de complaire à leur patient que de la santé de celui-ci. Pour que son maître mange bien, Toinette, sa servante se déguise en médecin et lui dispense des conseils plus raisonnables. Angélique, sa fille, aime Cléante — ce qui mécontente Argan, car Cléante est pauvre. Ce n'est pas un fils de riche bourgeois. Pour les tirer d'affaire, Toinette recommande à Argan de faire le mort. Sa femme est appelée par Toinette, et manifeste sa joie d'être débarrassée de son mari devant celui-ci, qu'elle croit mort. Toinette appelle ensuite Angélique, qui manifeste un chagrin sincère de la mort de son père : celui-ci arrête aussitôt son jeu et accepte l'union de sa fille avec Cléante, à la condition que ce dernier devienne médecin. Son frère, Béralde, lui conseille de devenir médecin lui-même, ce qu'il accepte. La pièce se termine par une cérémonie bouffonne d'intronisation d'Argan à la médecine. Molière au sommet de son art, à relire et re-rire.

brucelit
02/02/09
 

Molière livra là sa dernière pièce, qui le vit quasiment mourir sur scène.Une fois de plus, l'influence de la commedia dell'arte est importante.L'auteur s'y moque d'Argan, hypocondriaque assez ridicule, de sa femme cupide Béline, qui n'attend que sa mort, et des médecins et leurs remèdes, davantage causes de tourments que de soins.Derrière la comédie, on sent poindre une réelle interrogation sur la mort, qui paraît être inéluctable et à laquelle la médecine ne peut certainement pas remédier (du moins en ce temps).Je conseillerai au passage le très beau film d'Ariane Mnouchkine, "Molière", avec un Philippe Caubère remarquable dans le rôle titre. Maltese

Maltese
13/10/09
 

;P Cette pièce est assez drôle, mais excessivement proche des Fourberies de Scapin. Pour commencer, des personnages se retrouvent dans les deux oeuvres (on mentionnera Argan/Argante par exemple). D'autres jouent le même rôle dans les deux pièces mais n'ont pas le même nom (on citera Toinette, la servante dans le Malade imaginaire, qui pourrait très bien être Scapin dans les Fourberies). On retrouve aussi des similitudes dans l'histoire. Des enfants désobéissants (fils ou fille), des servants traître se rebellant contre des pères naïfs se faisant avoir par un peu n'importe qui. Et enfin, plus qu'une similitude, une copie. En effet, la scène 5 de l'acte premier du Malade imaginaire semble directement tiré de la scène 4 du premier acte des fourberies. Dans l'ensemble, je suis donc assez déçu de cette lecture car trop semblable aux fourberies de Scapin.

un flyer
02/07/14

Le malade imaginaire est l’une des oeuvres que je préfère. Je le préfère cependant dans toute sa splendeur, avec la musique de Marc-Antoine Charpentier, comme je l’ai découvert à l’âge de 13 ans, à la télévision. 3h 26 de spectacle en tout, que j’ai le plaisir de regarder à nouveau sur Youtube. J’ai eu également la joie de le voir sur scène, à la comédie française, dans une version très drôle. Aussi, j’ai beaucoup de mal à supporter des versions médiocres (ou amputée de quelques scènes…).Argan est un malade débordant d’énergie. Ayons une pensée émue pour toutes les séries télévisées dans lesquelles le malade se prélasse dans son lit. Argan entre, sort, tempête, il est de toutes les scènes ou presque – toutes celles qui sont importantes. Ne débute-t-il pas par un long monologue, énumération de ses dépenses chez son apothicaire favori ? Il est un hypocondriaque, mais il joue bien d’autres rôles. Amoureux de sa seconde femme, il se laisse mener par le bout du nez. Père à demi indigne, il est prêt à déshériter ses filles en faveur de sa femme, mais songe tout de même à établir l’aînée avec un riche futur médecin. Bien entendu, c’est pour lui qu’il veut ce mari, pas pour elle – et ce n’était pas si choquant à l’époque. Il menace sa plus jeune fille du fouet pour obtenir ce qu’elle veut, à savoir le compte-rendu de son espionnage méthodique de sa soeur. DE ce point de vue, rien n’a changé en trois cents ans.Heureusement pour elle dans cette oeuvre, Angélique est capable de tenir tête à son père. Heureusement, elle a Toinette, une servante aussi habile que Scapin, qui n’hésite ni à se déguiser, ni à faire appel à son amant pour aider les amoureux. Cléante lui aussi se déguisera pour voir sa belle, et se montre nettement moins empoté que d’autres amants de comédie. "Je me ferai médecin" n’hésite-t-il pas à promettre à Argan, qui gardera jusqu’au bout son obsession. L’hypocondrie n’était pas encore reconnu comme maladie, comment aurait-il pu en guérir, même avec le soutien de son frère et de ses filles ?

Sharon
10/07/13

Grand texte de Molière qui n'hésite jamais à critiquer la société de son époque. Cette comédie relate un bourgeois qui se croit toujours malade avec des médecins qui improvisent sans cesse des remèdes incroyables qui ne fonctionnent pas mais qui rapportent...La servante toujours lucide arrive à raisonner son maître lorsqu'il s'agit de marier sa fille. Cemella

Cemella
08/05/13
 

Argan, mari sous la coupe de sa seconde femme Béline, souhaite marier sa fille Angélique. Il veut qu'elle épouse un médecin, car s'estimant très malade, il bénéficie plusieurs fois par jour des lavements et saignées de Mr Purgon, son médecin, et voudrait par ce mariage en avoir un dans sa famille. Angélique souhaite quant à elle épouser Cléante, qui n'est pas médecin, et Argan menace donc de la mettre au convent. Mais l'intervention du frère d'Argan, et surtout de Toinette, la servante, vont mettre à mal les plans de Béline et d'Argan....J'ai (re)lu avec plaisir cette pièce de Molière, qui fut sa dernière, celle lors de laquelle il eut un malaise mortel sur scène. Cette pièce est en fait assez étrangement construite vu les canons d'aujourd'hui : les trois actes sont entrecoupés de ballet qui viennent s'intégrer au récit, et une chanson de Cléante vient même couper le deuxième acte. Les passages chantés, où figurent bergers, bergères et autres figures pastorales, paraissent désuets sur le papier. Et la dernière partie chantée, en faux latin, est extrémement compliquée à lire (mais c'est du théâtre, et c'est sûrement plus agréable à entendre).Néanmoins, les parties purement théâtrales laissent beaucoup de place à des mises en scène originales : les scènes avec les médecins complètement en décalage, les ruses de Toinette pour trahir sa maîtresse, etc.

Yohan59
04/01/13
 

Argan est hypocondriaque dirions-nous maintenant. Il fut un temps où je connaissais par coeur les répliques de Toinette. J'ai toujours aimé cette pièce de Molière et je trouve qu'il y a bien des Argans sur la terre et bien des médecins mystificateurs. berthe

afbf
01/01/13
 

Format

  • Hauteur : 21.30 cm
  • Largeur : 15.20 cm
  • Poids : 0.09 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie