Leon l'africain

MAALOUF, AMIN

EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 04/06/87
LES NOTES :

à partir de
6,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Amin Maalouf Léon l'Africain Cette autobiographie imaginaire part d'une histoire vraie. En 1518, un ambassadeur maghrébin, revenant d'un pèlerinage à La Mecque, est capturé par des pirates siciliens, qui l'offrent en cadeau à Léon X, le grand pape de la Renaissance. Ce voyageur s'appelait Hassan al-Wazzan. Il devint le géographe Jean-Léon de Médicis, dit Léon l'Africain. Sa vie, faite de passions, de dangers et d'honneurs, et que ponctuent les grands événements de son temps, est fascinante : il se trouvait à Grenade pendant la Reconquista, d'où, avec sa famille, il a dû fuir
l'Inquisition, en Egypte lors de sa conquête par les Ottomans, en Afrique noire à l'apogée de l'empire de l'Askia Mohamed Touré, enfin à Rome aux plus belles heures de la Renaissance, ainsi qu'au moment du sac de la ville par les soldats de Charles Quint. Homme d'Orient et d'Occident, homme d'Afrique et d'Europe, on pouvait difficilement trouver dans l'histoire personnage dont la vie corresponde davantage à l'époque étonnante que fut le xvie siècle. C'est fort. C'est tendre. C'est prodigieux. Amin Maalouf, vous êtes un magicien. Catherine Hermary-Vieille, Le Figaro Magazine.
2 personnes en parlent

Ce récit est une autobiographie imaginaire qui part d'une histoire vraie. En 1518, un ambassadeur maghrébin revenant d'un pèlerinage à la Mecque est capturé par des pirates siciliens, qui l'offrent en cadeau à Léon X, le grand pape de la Renaissance. Ce voyageur s'appelait Hassan al-Wazzan, il devint le géographe Jean-Léon de Médicis, dit Léon l'Africain.Sa vie est fascinante, faite de passions, de dangers et d'honneurs, elle est ponctuée par les grands événements de son temps. Il est né en 1488 à Grenade, en Espagne, dans une famille de musulmans aisés. Il assiste en 1492 à la Reconquista de la ville par les Rois Catholiques. Pour fuir l'Inquisition, il se rend avec sa famille à Fès, au Maroc, où il suit des cours de théologie. A 20 ans il s’engage dans la voie de la diplomatie et du commerce et devient un grand voyageur, parcours l’Afrique, de Tombouctou au Caire, et est témoin de la prise de l'Égypte par les Ottomans. De retour d’un pèlerinage à la Mecque il est fait prisonnier et offert en cadeau au pape Léon X qui l’adopte, le baptise et en fait un émissaire papal. A Rome il assiste aux plus belles heures de la Renaissance mais aussi au sac de la ville par les soldats de Charles Quint.Hassan va connaître tour à tour toutes les conditions, la fortune et la ruine, menant plusieurs vies successives : bourgeois, émigré pauvre, conseiller du sultan, riche négociant, poète de cour, ambassadeur, banni, esclave, protégé du pape Léon de Médicis... Et Hassan le musulman deviendra Léon le catholique, trait d’union entre Orient et Occident, entre Islam et Chrétienté, entre passé et futur.Le fascinant destin de Léon l’Africain est reconstitué sous la forme d'une longue lettre à son fils, sous la plume colorée, poétique et truffée d'anecdotes d’Amin Maalouf, formidable conteur. Le roman est construit de 40 chapitres d'une dizaine de pages chacun, un chapitre représentant une année de la vie du héros, et chacun dédié, par son titre, à un événement ou à un personnage marquants. Le rythme est donc précipité, effréné même, et j’ai parfois regretté que les événements s’enchaînent si vite et ne soient pas plus approfondis parfois, qu’on ne prenne pas plus de temps, qu’on ne s’attarde pas d’avantage dans les senteurs des souks, les soieries des palais ou l’aridité du désert saharien.Ce roman, d’une rare densité, est à la fois roman biographique, historique, d’aventure : il est une très agréable source de renseignements sur l’histoire du XVIe siècle, siècle de bouleversements militaires, politiques, religieux et artistiques.

Kara
14/01/09
 

Ce livre part d’un histoire vrai, la vie d’ Al Hassan al Wazzan né en 1485 à Grenade. Sa famille émigrât au Maroc. Il étudia le commerce, il effectuera beaucoup de voyages dans le monde musulman. En 1517, il fut enlevé par des pirates italiens et sera offert au pape Léon X. Il le convainquit de se convertir au catholicisme l’adopta et le fit appeler Jean Léon de Médicis, mais il sera surnommé Léon l’Africain. Il enseigna l’Arabe à Bologne…On ne sait où il mourût mais son souhait été de retourner dans son pays afin d’y retrouver sa foi. Ce roman retrace sa vie, légèrement romancé mais le principal est là, l’époque folle du XVIe siècle avec la conquête des Ottomans en Égypte, la renaissance… Amin Maalouf est un formidable conteur Nena

nena1
18/02/12
 

Format

  • Hauteur : 17.00 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.26 kg

Dans la même catégorie