Les amoureux de l hotel de ville

DELERM PH

livre les amoureux de l hotel de ville
EDITEUR : ROCHER
DATE DE PARUTION : 26/09/01
LES NOTES :

à partir de
14,70 €

SYNOPSIS :

«Le Baiser de l'Hôtel de Ville. Je n'aimais pas cette photo. Tout ce noir et blanc, ce gris flou, c'était juste les couleurs que je ne voulais pas pour la mémoire.» La librairie où François travaille ferme ses portes ; à l'approche de la quarantaine, il se retrouve face à lui-même.
Les souvenirs se bousculent, amplifiés par la vogue des années cinquante. Il éprouve alors le sentiment d'être dépossédé de son enfance. Pourquoi ses parents ont-ils toujours prétendu être les amoureux que l'on voit sur cette photo de Doisneau ?
2 personnes en parlent

Je crois que je commence à me lasser de Delerm. “Les amoureux de l’Hôtel de Ville” est le 14e livre que je lis de l’auteur et j’ai de plus en plus cette impression de déjà vu. Le début est intéressant, Delerm présente une petite réflexion sur la photographie. J’avais déjà vu cette photo bien sûr mais je n’avais jamais pris le temps de la regarder de façon détaillée. Ensuite, si l’histoire est insolite (ces parents qui se prétendent être ces amoureux), le discours semble être le même que dans plusieurs de ses livres : le rapport au temps, à l’enfance, à l’innocence. Il faut lire Delerm, c’est vraiment une écriture que j’apprécie, mais j’avoue que dans toutes ses œuvres, le sentiment de “déjà vu” se fait malheureusement de plus en plus sentir…Un résumé ainsi qu'un extrait de ce livre sont disponibles sur mon site.

Artsouilleurs
22/03/09
 

Lire un livre de Philippe Delerm est un véritable régal. Le quotidien, le bruit des toutes petites choses autour de nous, les bonheurs infimes. L'auteur a l'art de s'attacher à ce qui, généralement, passe inaperçu. Et c'est un bonheur que d'entendre la vieille porte du jardin grincer sur ses gonds, de sentir l'odeur du poulet rôti le dimanche matin dans le petit appartement de banlieue. Et puis... la mémoire, le temps enfui qui refait surface au travers de petits objets oubliés de l'enfance et que l'on retrouve au hasard d'une brocante. Tout un pan de passé qui resurgit. C'est un instant suspendu, une de ces petites lumières de lecture qui demeure allumée longtemps, signe de vie, phare indiquant le chemin des souvenirs pour ne pas oublier ce qui a été, et ressentir au présent toute l'émotion du passé.Consultez le commentaire complet sur www.mondalire.com

un flyer
27/10/08

Format

  • Hauteur : 18.50 cm
  • Largeur : 12.00 cm
  • Poids : 0.17 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition