Les autres

FERNEY, ALICE

EDITEUR : J'AI LU
DATE DE PARUTION : 08/05/09
LES NOTES :

à partir de
7,30 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Autour de Théo, pour son vingtième anniversaire, il y a sa mère, son frère aîné Niels et sa fiancée, une amie d'enfance et son petit garçon, un ami de son frère et sa petite amie. Son père ne passe pas
la soirée avec eux, et sa grand-mère malade est restée dans sa chambre. Niels offre un jeu de société à Théo et tient à en faire une partie, mais des secrets de famille vont être alors révélés.
7 personnes en parlent

Du classique : unité de lieu, unité de temps et unité d'action. Un soir, une belle maison, le temps d'un jeu, des personnages se découvrent, des amours et des amitiés se nouent, ou se dénouent. L'intérêt du livre réside dans la déconstruction narrative en trois partie : d'abord les personnages nous livrent leurs pensées, puis viennent les dialogues et enfin le récit de l'auteur. Un exercice de style réussi.

philit
14/03/12
 

Un idée de départ captivante, on se demande dès le début ce qu' il va bien pouvoir ressortir de ce drôle de jeu. On ne peut s'empêcher de s'interroger sur ce qui se passerait si nous y jouions. Le jeu est le miroir qui va permettre aux personnages de se révéler dans ce roman. On les découvre dans ce qu' ils ont de plus sombre, Alice Ferney retrace les parcours de vie de ses personnages avant de les laisser s'affronter les uns les autres dans une confrontation finale qu' on perçoit bien vite comme inévitable.Par contre, j'ai été vraiment gênée par les redondances qui se font de plus en plus nombreuses au fil des pages. Cela pouvait-il en être autrement ? Le risque était dans l' idée même, la construction autour de trois axes : Choses pensées, Choses dites, Choses rapportées se prêtent au répétitions qu' elle n'a hélas pas réussi à éviter.

Lacazavent
15/12/11
 

J'ai bien aimé, vraiment! Mais il est trop long et trop rébarbatif (pour ma part). Le fait que le roman soit coupé en 3 et que ces 3 parties soient les mêmes mais avec un mode de narration différent m'a gêné. On peut cependant l'a remercier pour ce côté original mais... je n'ai pas aimé voilà. Ceci dit, sympathique histoire tout de même.

searchxme
28/02/11
 

Ce livre est très prenant et contrairement à certains, je n'ai pas trouvé les trois parties redondantes. Elles se complètent. Les angles variés, les différentes paroles, aussi bien du point de vue de la narration que des personnages sont impressionnants et séduisants. Le seul bémol, des passages un peu pontifiants ou généralisants... mais un très bon moment, quoique trop court.

Praline
23/09/10
 

Le résumé m'avait attiré...L'idée me semblait originale et cependant , je n'ai pas du tout adhéré à ce huis clos en famille..j'ai trouvé le bouquin ennuyeux et la fin vraiment interminable

nelson43
09/09/10
 

Cette lecture a été pour moi une agréable découverte. J’ai eu peur d’un risque de redondance au début des 2ème et 3ème parties mais finalement, c’est suffisamment bien ficelé pour qu’on découvre de nouveaux éléments à chaque fois (même si, bien sûr, il y a forcément des redites). Le procédé n’est pas novateur mais fonctionne plutôt bien et j’ai aimé découvrir les facettes multiples de ces personnages ainsi que le style de l’auteur qui est plutôt percutant : les réflexions disséminées tout au long du livre me parlent et même si le thème central - “la façon dont nous perçoivent les autres” - est parfois martelé de façon un peu trop appuyée, je l’ai trouvé bien traité. Le récit oscille entre roman et théâtre (notamment au début), ce qui fait que l’on a des personnages une vision à la fois de l’intérieur et de l’extérieur. C’est intelligent, c’est bien fait, j’aurais peut-être un léger regret quant à la solidité de l’ensemble : au-delà de la virtuosité de l’exercice, certains personnages pâtissent d’un traitement trop superficiel. La forme prime sur le fond et on a un peu l’impression d’avoir affaire à des personnages-marionnettes (je pense par exemple au revirement de comportement de Niels qui aurait mérité à mes yeux un éclairage plus approfondi), mais je garde un avis tout à fait favorable sur ce roman.

Artsouilleurs
29/07/10
 

Jeu de réglements de compte. Un frère aîné offre à son cadet un jeu de société qui annonce une soirée délicate entre amis où les susceptibles sont priés de s'abstenir : comment se voit-on, comment les autres vous voient-ils et comment imagine-t-on que les autres vous voient ' Construction originale mais la 3ème partie est trop répétitive.

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.20 kg