Les aventures de tintin t.1 ; tintin au pays des soviets

HERGE

livre les aventures de tintin t.1 ; tintin au pays des soviets
EDITEUR : CASTERMAN
DATE DE PARUTION : 29/07/00
LES NOTES :

à partir de
10,95 €

SYNOPSIS :

La première aventure de Tintin, créée en 1929 pour une publication en feuilleton hebdomadaire. On y découvre la naissance
et les progrès d'une expression graphique percutante et l'élaboration des trouvailles expressives de l'auteur.
3 personnes en parlent

Ce premier tome de Tintin en noir et blanc présente le jeune reporter qui part en Russie explorer les contrées froides et communistes pour rendre compte aux lecteurs du petit vingtième. Tintin est accompagné de son chien Milou.L’album est en noir et blanc comme les albums qui suivront mais celui-ci ne sera jamais retravaillé, ni colorisé. L’histoire est vraiment bancale et pleines de clichés. En fait, elle est même sans intérêt. Tintin se mêlant de tout et de tout le monde, il en devient vite agaçant. De plus, il a une chance telle que presque rien ne peut lui arriver. Il arrive toujours à s’en sortir alors que de temps en temps il mériterait bien d’y rester.L’album semble vraiment être destiné à des petits lecteurs.En revanche, le graphisme est intéressant. Les traits des personnages sont plutôt bien réalisés et le chien Milou prend déjà toute son ampleur. Les décors sont pauvres mais Hergé se rattrapera bien vite dès le deuxième tome. Là où Hergé est talentueux et précurseur, c’est le rythme et la cinématique de ses cases.Ce n’est pas le meilleur, loin de là même, mais l’album est intéressant pour faire découvrir le talent de Hergé.

Skritt
11/04/15
 

Pour rappel, Les aventures de Tintin au pays des Soviets est le tout premier reportage de l'éternel jeune héros, qui deviendra l'un des personnages les plus célèbres de la bande dessinée mondiale et hissera Georges Remi, son créateur, plus connu sous son nom de plume d'Hergé, au premier rang des plus grands.Il est vrai qu'avec les années passées, le recul, cette histoire est loin d'être passionnante quant à son contenu sinon pour les exégètes et autres amateurs qui voudraient se pencher sur les origines de Tintin. Pour les autres, il s'agit là d'une curiosité qui peut permettre de se rendre compte à quel point le personnage évoluera par la suite, tout comme le propos de son auteur. <p>Maltese</p>

Maltese
21/05/13
 

« Le "Petit XXe", toujours désireux de satisfaire ses lecteurs et de les tenir au courant de ce qui se passe à l'étranger, vient d'envoyer en Russie Soviétique un de ses meilleurs reporters: Tintin ! Ce sont ses multiples avatars que vous verrez défiler sous vos yeux chaque semaine. » Ainsi commencent les aventures du petit reporter accompagné de son chien Milou. Tandis qu’il embarque dans le train pour Moscou un photographe commente : « ça va faire un superbe cliché », jugement qui pourrait s’appliquer à la découverte de l’Urss par Tintin lui-même si cet album, peu documenté et commandité par le directeur du petit vingtième, n’avait surtout pour intérêt de nous présenter Tintin dont le dessin évolue ici à vue d’œil. Miné par un terroriste barbu, arrêté par des allemands procéduriers, sans cesse entravé par des bolchéviques prêts à tuer pour l’empêcher de découvrir le secret des usines et des élections, mettant à jour le vagabondage et l’accaparement, Tintin va survivre à un attentat, s’échapper de prison, voler un side-car puis une voiture, échapper à un bombardier, à un second accident de train, rosser des russes et ours à tour de bras, se déguisera, échappera à des supplices chinois, au peloton d’exécution, taillera des arbres au couteau, volera un avion, remportera un prix et sera sauvé par Milou déguisé en tigre avant de renoncer à poursuivre, préférant rentrer à Bruxelles où, déjà, il est acclamé par la foule. En somme un album d’anthologie délirant et réjouissant à souhait, avec un Tintin assez différent physiquement comme moralement de celui que l’on connaît et vers lequel il s’achemine déjà cependant. D’ailleurs Hergé s’étant toujours opposé à sa republication, Casterman attendit la mort de celui-ci et les 70 ans de Tintin pour inclure l’album à la collection, fort heureusement ! http://ericdarsan.blogspot.fr

Darsan
03/02/13
 

Format

  • Hauteur : 30.30 cm
  • Largeur : 22.50 cm
  • Poids : 0.68 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition