Les aventures de tintin t.2 ; tintin au congo

HERGE

livre les aventures de tintin t.2 ; tintin au congo
EDITEUR : CASTERMAN
DATE DE PARUTION : 16/08/06
LES NOTES :

à partir de
6,95 €

SYNOPSIS :

A peine rentrés d'URSS, Tintin et Milou embarquent à destination du Congo pour faire un safari. Sur place,
ils seront confrontés à des gangsters à la solde d'Al Capone impliqués dans un trafic de diamants.
6 personnes en parlent

Après Tintin au pays des soviets, même si on constate une évolution du personnage on est, avec Tintin au Congo, encore loin des bons sentiments tant ce nouvel ouvrage de commande à la gloire de la colonie belge n’épargne personne, ni les hommes, ni les bêtes. Du boy au sorcier retors l’on retrouve tous les clichés mais aussi tous les ressorts de ce type d’aventure. Un album qui demeure aussi hallucinant et halluciné que le premier, à comparer à ce titre avec la version originale d'avant 1946, qui reflète assez bien le colonialisme et les préjugés exacerbés de l'époque et n'en est pas moins passionnant. http://ericdarsan.blogspot.fr

Darsan
03/02/13
 

Lorsqu'il est venu sur k.bd le temps de choisir les albums sur l'Afrique dans le cadre de notre thématique mensuelle, il m'a paru inconcevable de ne pas faire figurer Tintin au Congo. S'en sont suivies d'âpres discussions. Devait-on parler de cette œuvre-témoignage d'une époque ou privilégier des lectures plus contemporaines ?Tintin est aujourd'hui encore mis en avant dans les grands magasins (en version moche qui plus est... c'est quand même un comble quand on sait qu'il existe des fac-similés, en noir et blanc et en couleur, autrement plus intéressants, avec un papier de qualité et une colorisation géniale : comparer c'est adopter). Il doit y avoir des tas de gens qui mettent cet album dans les mains de leurs enfants parce que Tintin s'adresse aux enfants, sans pour autant connaître (ou s'en souvenir) les clichés colonialistes qu'il contient.Nous pensons que parler de Tintin au Congo est important. Pas seulement pour son contenu, mais aussi pour l'image qu'il véhicule...Un album plébiscité à sa sortie et montré du doigt aujourd'hui.Une lecture pour enfants certes... mais l'est-elle encore maintenant ?[...] kbd

kbdTeam
04/01/13

Comme un n'importe quel Hergé et un n'importe quel Tintin, cette Bd ne peut pas décevoir car Tintin encore une fois nous fait vivre au coeur d'une de ses merveilleuses avantures.. Mais quand il s'agit de l'Afrique, on s'y plait encore plus! Mandy.

Mandy05
23/09/12
 

Cet album nous amène tout droit au Congo, comme on peut le deviner grâce à son titre.Tintin va faire un reportage sur l'Afrique où il va découvrir un peuple. Comme d'habitude, il va avoir des soucis avec des méchants. Il va donc devoir mettre en place des stratégies pour ce sortir de ces problèmes Instant-litteraire

Instantlitteraire
27/05/12
 

Cette chronique se découpe en deux parties car j'ai un avis très mitigé sur ce Tintin. Dans un premier temps, j'exposerai ce qui m'a déplu, puis dans un second temps, ce qui m'a plu à la lecture de cette bande dessinée.Tout d'abord, j'ai été gêné par le racisme sous-jacent rencontré dans ce deuxième tome de Tintin. Ce petit reporter, bien blanc, bien blond, qui arrive au Congo, dans une tribu, se considère immédiatement comme un individu supérieur, au point de croire qu'il pourra enseigner une matière aux enfants du pays. Le dessin comme les dialogues dénigrent le peuple noir tout au long de l'histoire les faisant passer tantôt pour des benêts tantôt comme des sauvages. L'époque à laquelle a été conçu ce Tintin ne justifie pas cette xénophobie masquée derrière de belles paroles. Ensuite, le rapport que Tintin a avec la nature est totalement déplorable et inacceptable, bien que pendant le longtemps la chasse au très gros gibier était un sport reconnu par la société, de nos jours ce n'est plus du tout le cas, et il est dérangeant de voir comment des gens venu d'autres continent dépouille un territoire de ces richesses.Mais ce Tintin n'est pas un si mauvais Tintin, les dessins, bien que très représentatif de cette époque, sont bien réalisés, le découpage des cases, comme par exemple l'événement de la chasse à l'éléphant (Tintin revient avec les défenses après avoir tué l'éléphant !), permet de donner un rythme à l'histoire et Hergé, déjà, travaillait cette approche très cinématique de ses bandes dessinées. La qualité du dessin malgré tout est bien moindre par rapport à un Tintin au Tibet par exemple, mais il est facile de comprendre le succès qu'il a pu avoir à l'époque de sa sortie. Hergé ne fera qu'améliorer son personnage au fil du temps mais la base est déjà très bonne. L'humour est typique à n'importe quel Tintin qui reste un jeune reporter assez naif, même si certains passages sont déroutants comme la chasse à l'antilope ou la découverte des pygmées, mais encore une fois, et je me répète, l'époque peut justifier quelques fois les dérapages de l'auteur. On imagine facilement les enfants du milieu du XXème siècle lire cette bande dessinée, s'évader dans un pays lointain, peu connu, partir à l'aventure en chassant les animaux de la savane, et aidant les autochtones à trouver le bon chemin, tout en déjouant les plans machiavéliques de personnages peu recommandables.Ce Tintin est loin d'être le meilleur mais à découvrir tout de même. Le Rat est mort, vive le Rat

Skritt
19/07/11
 

Dans cet album transparaît beaucoup des idées politiques de Hergé. Un bon divertissement tout de fois. Les prochains albums seront toutefois meilleurs que celui-ci, l'un des premiers.

Lilyptitbout
21/03/11
 

Format

  • Hauteur : 22.50 cm
  • Largeur : 16.80 cm
  • Poids : 0.23 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition