Les aventures extraordinaires d'alfred kropp

YANCEY, RICK

livre les aventures extraordinaires d'alfred kropp
EDITEUR : GALLIMARD-JEUNESSE
DATE DE PARUTION : 12/10/06
LES NOTES :

à partir de
14,75 €

SYNOPSIS :

Alfred Kropp, l'antihéros : quinze ans, timide, maladroit, il va sauver le monde... par accident ! L'épée mythique et toute-puissante de la légende de la Table ronde, Excalibur, est tombée aux mains
d'un homme diabolique. Une action haletante, effrénée avec chevaliers, agents secrets, tueurs à moto... Un humour décapant, des émotions fortes, de grands sentiments. Un fantastique destin !
1 personne en parle

Je m'attendais à un livre hilarant, avec pleins de jeux de mots drôles, une histoire à se fendre la poire pire que je sais pas quoi et là. Ca commence par la mort du héros, par une histoire de morts, et la vraie identité de ce livre m'est apparu au grand jour.Alfred Kropp est un personnage touchant. Vraiment touchant. C'est quelqu'un qui m'a donné envie de sourire autant que pas sourire. Ce qui lui arrive, est hors du commun, tout va trop vite, tout le monde compte sur lui ou le porte pour coupable, et de fait, il se retrouve, avec son esprit un peu lent et son corps pas pratique. Et delà, il nous sort une aventure violente, rapide, et vive. Un voyage pour la survie du monde, où il se pense déjà perdant, et où il connait parfaitement ses lamentables capacités. Seulement, il a de l'espoir, il s'accroche jusqu'au bout, parce qu'il se sens coupable (à juste raison) de tout cela, et j'ai adoré. J'ai adoré parce que cette histoire sur les légendes arthuriennes, et ce personnage qui n'a pas l'air d'avoir un vrai lien avec tout ça, qui est tout l'inverse d'un vrai chevalier, était gigantesquement super. Il va jusqu'au bout, il pousse ses limites, et les autres personnages étaient agréables aussi. Benaccio et même l'oncle d'Alfred ont des dialogues très intéressants, des manières d'agir qui m'ont plus (surtout Benaccio qui va lui aussi jusqu'au bout même s'il connait ce qui peut lui arriver). J'ai détesté Mike et un peu le grand méchant, mais je pense que c'est normal. Mike était juste un type pathétique qui m'a agacé du début que je l'ai vu jusqu'à la fin (en empirant sur le chemin)Pour Natalia, c'est sa relation avec Alfred qui agrandi l'estime que j'ai pour ce personnage, que j'ai trouvé sympathique. Un passage à la fin, m'a beaucoup plu, parce que je l'ai trouvé très réaliste (au niveau des deux personnages).Du coup, je dois dire que j'ai beaucoup aimé. C'est un livre étrange, un peu original, qui me donne envie de me procurer la suite même si ça va être difficile.

yuukichanbaka
17/10/14
 

Format

  • Hauteur : 23.90 cm
  • Largeur : 15.30 cm
  • Poids : 0.84 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie