Les boxeurs et les dieux ; l'esprit du ring dans l'art et la litterature

BESSE, JEAN-PAUL

livre les boxeurs et les dieux ; l'esprit du ring dans l'art et la litterature
EDITEUR : HARMATTAN
DATE DE PARUTION : 03/05/00
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
14,25 €

SYNOPSIS :

La boxe, et notamment la boxe classique, dite anglaise, est peut-être le sport le plus décrié aujourd'hui. Il a semblé opportun de relever le défi en lisant autrement l'histoire et la réalité de ce sport rude et ascétique, mais aussi exaltant et fraternel. La boxe n'est pas seulement un assaut ou un spectacle. Elle est aussi une inépuisable source d'inspiration littéraire et artistique. Au seuil de la violence figurent l'énergie et l'intelligence, au-delà triomphent l'esprit et la conquête spirituelle : Caïn s'efface alors devant Jacob. Homère déjà chantait les combats livrés à la mémoire de Patrocle. Mais, le sait-on, nombre d'autres écrivains et artistes ont fait l'éloge du Noble Art. Pour un Baudelaire, un Hugo ou un Camus hostiles ou moqueurs, combien de Byron, de Conan
Doyle, de Taine, de Jack London, de Giraudoux, de Montherlant, de Morand, de Cocteau, d'Hamsun, d'Oates, d'Hémon ou de Nabokov, inspirés, enfiévrés, convaincants ? Comment négliger l'oeuvre artistique de Géricault, Segonzac, Luc-Albert Moreau, Georges Pacouil, Jacques Villon ou Joe Wilder ? Sans parler de l'écran aux figures légendaires et percutantes d'Errol Flynn, de Buster Keaton, Belmondo, Mickey Rourke et Stallone. D'Achille à Mermoz, ce vibrant plaidoyer répond aux préjugés en montrant que la boxe exprime la sève humaine et répond à la violence aveugle. Ascension physique et spirituelle, ce sport, déprécié en Europe où il est né, attire et fascine l'Afrique, l'Asie profonde et l'Amérique latine, où ne règnent pas encore les pièges du confort et les loisirs faciles.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 24.00 cm
  • Largeur : 16.00 cm
  • Poids : 0.29 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition