Les brumes de riverton

MORTON, KATE

EDITEUR : PRESSES DE LA CITE
DATE DE PARUTION : 19/04/07
LES NOTES :

à partir de
11,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

eté 1924 : au cours d'une grande soirée donnée au château de riverton, le poète robert hunter se suicide sous les yeux des soeurs hartford. les deux femmes ne se reparleront plus jamais après le drame. hiver 1999 : une jeune cinéaste prépare un film sur ce scandale des années 20. il ne reste plus qu'un seul témoin vivant de l'époque, grace bradley, alors domestique au château. mais grace a changé de vie, tiré un
trait sur riverton et ses secrets, ou du moins le croit-elle. car le passé lentement se réveille... best-seller en australie, en cours de traduction dans une vingtaine de pays, les brumes de riverton est un premier roman envoûtant au souffle rare, plein de mystères et de secrets, qui mêle les destins d'une famille anglaise à travers tout le xxe siècle, et nous plonge dans la vie de grace, une femme hors du commun.
3 personnes en parlent

Il y a des livres qu'on referme à regret, c'est le cas de celui-ci. Les personnages, tous différents, tous attachants, les secrets de famille jalousement gardés qu'on ne distille qu'à petites doses et l'atmosphère envoûtante du château de Riverton y sont sûrement pour quelque chose ! Sur près de 700 pages, j'ai partagé le quotidien de Grace, alors toute jeune bonne âgée d'à peine 14 ans, au service des membres de la famille Ashbury. J'ai assisté à la tragédie de la Première Guerre mondiale et au retour de ses héros meurtris, accompagné Hannah dans son ennui et son "ultra-moderne solitude" de jeune anglaise nantie, empesée dans une vie où seules règnent les us, coutumes et convenances, vibré aux frasques d'Emmeline... Oui, tout cela, c'est Riverton ! L'histoire complexe et tourbillonnante d'une famille de la haute société anglaise du début du XXème Siècle et de la domesticité à leur service. Une fresque détaillée de l'Angleterre dans laquelle se côtoient haines, passions, mais aussi dévouement et extrême loyauté, le tout sur fond de jazz des années folles... Tout simplement magistral !

ingridfasquelle
10/05/12
 

Grace, domestique dans une famille aristocratique dans son enfance nous livre ses souvenirs de jeunesse. Observatrice extérieure, elle nous nous donne accès à la vie privée de cette famille. Grace va également être amenée à comprendre quelles circonstances ont amené sa mère à tant d'amertume.J'ai bien aimé, on navigue entre époque actuelle et années 20 de manière efficace. Amours secrets, relations familiales, la narratrice est à un poste privilégié, témoin de ce qui se passe dans le milieu aristocratique et dans le milieu domestique. De bonnes intrigues, le poids du regard et des traditions donc un ordre naturel des choses à ne pas bousculer, de bons personnages, des secrets...etc, tous les ingrédients d'une histoire familiale mouvementée sont réunis. Mon sentiment à la fin de la lecture ? il est fascinant de voir ce qu'un mensonge innocent peut avoir comme conséquences... Ladybug

Ladybug
06/01/12
 

En 1999, Grace a presque 100 ans et est contactée par une réalisatrice qui fait un film sur le suicide d'un poète anglais en 1924 dans la demeure de Riverton, propriété d'une famille aristocrate. Grace, qui a vécu une vie à multiples facettes, a commencé comme jeune bonne à 14 ans, en 1914, au service de la famille Hartford à Riverton et est restée au service de la jeune Hannah jusqu'à sa mort en 1925. Ses souvenirs sont réveillés par l'évocation de la fin tragique de ce jeune poète en présence de Hannah et de sa sœur Emmeline.Le voyage dans le temps que nous fait faire Grace dans l'ambiance anglaise de l'aristocratie avec ses codes sociaux, son mode de vie et ses domestiques est passionnant, on s'y croirait!C'est une chronique sociale et historique car on entre dans le récit l'époque de la première guere mondiale et c'est une période de changements, mais c'est aussi une grande saga familiale avec ses relations humaines fortes, les enjeux de succession et les décès tragiques. Il y a aussi beaucoup de secrets...que Grace semble être la seule à connaître...J'ai beaucoup aimé ce roman que j'ai dévoré malgré ses 600 pages. J'ai même eu du mal à quitter les personnages.

Ennapapillon
06/01/12
 

Format

  • Hauteur : 24.10 cm
  • Largeur : 15.50 cm
  • Poids : 0.58 kg
  • Langage original : ANGLAIS (AUSTRALIE)
  • Traducteur : HELENE COLLON