Les charmes discrets de la vie conjugale

KENNEDY, DOUGLAS

EDITEUR : BELFOND
DATE DE PARUTION : 22/09/05
LES NOTES :

à partir de
11,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Le destin d'une femme à travers les mutations de son temps, les mystères de l'union conjugale, l'électrique confrontation entre aspirations progressistes et valeurs conservatrices. Et l'exceptionnel talent de douglas kennedy. pour ses intellectuels de parents, hannah buchan est une vraie déception. a vingt ans, au lieu de grimper sur les barricades et de se fondre dans l'ébullition sociale des années soixante-dix, elle n'a d'autre ambition que d'épouser son petit ami médecin et de fonder une famille. installée
dans une petite ville du maine, hannah goûte aux charmes très, très discrets de la vie conjugale. C'est alors que le hasard lui offre l'occasion de sortir du morne train-train de son quotidien : malgré elle, hannah va se rendre complice d'un grave délit. trente ans plus tard survient le 11 septembre, et avec lui le temps du doute, de la remise en question, de la suspicion. le passé de hannah va resurgir inopinément. et du jour au lendemain son petit monde soigneusement protégé va s'écrouler.
2 personnes en parlent

Je suis très partagée sur ce roman de Douglas Kennedy. J'ai bien cru abandonné à plusieurs reprises. Tout d'abord, j'ai trouvé les 170 premières pages assez ennuyeuses. Il faut dire qu'elle retracent la vie d'Hannah au début de son mariage et que cette vie morne et bien rangée n'est pas très excitante et intéressante. L'arrivée de Toby Hudson réveille un peu tout ça mais j'ai eu dû mal à "m'accrocher" au personnage d'Hannah, elle se plaint beaucoup mais n'essaye pas vraiment de changer les choses. La deuxième partie du roman consacrée à sa vie dans l'après 11 septembre m'a aussi laissée pensive. Alors que sa fille dépressive a disparu, elle est confrontée aux réactions ultra conservatrices de la presse américaine, de son fils (patriote convaincu), sur ses propos concernant le droit à l'avortement, son infidélité passée...Elle est vraiment sous pression constante avec ça et j'ai l'impression que l'auteur a forçé le trait. Finalement, la disparition de Lizzie est presque anecdotique et semble un prétexte. Bref, même si je comprends que l'auteur a voulu dépeindre une Amérique en proie à des valeurs plus que discutables, c'est abordé sans finesse et cela en devient lourd au fil des pages.

floaimelesmots
01/02/13
 

Comme souvent le sont les romans de Douglas Kennedy celui-ci est agréable à lire. L’histoire est pleine de rebondissement. Cette combinaison fait que ce livre se lit sans effort bien qu’il soit un peu long. L’auteur aurait probablement eu intérêt à maîtriser quelques développement sans intérêts ni pour l’intrigue ni pour le style.

WXYZ
04/07/09
 

Format

  • Hauteur : 24.10 cm
  • Largeur : 15.60 cm
  • Poids : 0.66 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition