Les chiots

VARGAS LLOSA, MARIO

livre les chiots
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 17/10/91
LES NOTES :

Livre en VO
à partir de
8,70 €

SYNOPSIS :

Les chiots, ce sont ces jeunes garçons turbulents de la banlieue de lima qui tentent de s'affirmer, de devenir adultes. Parmi eux, cuéllar, cruellement surnommé petit-zizi dans un monde où règne le mythe de
la virilité. en grandissant, les différences se font plus sensibles, les jeux plus violents et cuéllar se retrouve en marge. son innocence est broyée par les rouages implacables de la société péruvienne.
1 personne en parle

Loin du Pérou de carte postale où les cholitas portent des polleras bigarrées et virevoltantes, une bande de jeunes garçons fait l’apprentissage de la vie dans une banlieue de Lima. Des gamins pareils à tant d’autres de par le monde qui jouent au foot, rient sous cape et inventent mille jeux interdits au monde des adultes. Pareils à de jeunes chiots, pareils à n’importe quels enfants de leur âge. Lalo, Ouistiti, Cuellar et les autres… Soudés comme les doigts de la main. Cuellar excelle en tout, le football, les études et gagne vite l’affection de ses camarades de jeux. On l’admire Cuellar ou plutôt on l’admirait… Un accident va le rendre acariâtre et dissoudre sa légendaire bonne humeur… Cuellar semble mutilé dehors comme dedans. Désormais, il n’est plus Cuellar mais « Petit zizi » comme l’ont renommé les autres enfants. Cuellar s’insurge contre ce surnom qui lui colle à la peau. Puis, vient le temps de l’acceptation et le dépôt des armes, Cuellar capitule et devient « Petit zizi ». Il a beau grandir, entrer dans l’adolescence et vieillir, il reste « Petit zizi ». A l’heure des premiers flirts, des premières boums et des premiers émois, Cuellar se disloque sous le poids de ce surnom et de sa souffrance. Quand ceux de la bande se construit une vie, lui construit un rempart pour cacher son mal être à force d’excès : alcool, vitesse, bravades…Cuellar a l’audace de ceux qui n’ont rien à perdre et s’abîme dans une folie outrancière. S’il ne peut avoir sa propre vie alors autant la consumer, éteindre cette flamme qui le brûle, le dévore.Mario Vargas Llosa livre ici une œuvre courte et percutante. La construction de son écrit est à l’image du personnage de Cuellar : perpétuellement au bord de la rupture. Récit et dialogues se confondent dans un joyeux désordre teinté d’amertume. Ainsi, caprices du destin, cruauté de l’enfance et injustices s’entremêlent jusqu’à couper le souffle du lecteur et juguler un héros rendu extra-ordinaire par ses différences. Cuellar, tel un chiot en mal d’éducation, passe du rire aux larmes et de la résignation à la révolte. Pareil à l’odeur de la fourrure d’un chien après la pluie, Les Chiots, manifeste sur la marginalisation, laisse un souvenir de lecture persistant et douceâtre. Rebelde

Rebelde
06/02/14
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.09 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition