Les colombes du roi-soleil t.1 ; les comediennes de monsieur racine

DESPLAT-DUC, ANNE-MARIE

livre les colombes du roi-soleil t.1 ; les comediennes de monsieur racine
EDITEUR : PERE CASTOR
DATE DE PARUTION : 17/10/09
LES NOTES :

à partir de
6,95 €

SYNOPSIS :

Le célèbre monsieur Racine; écrit une pièce de théâtre pour les élèves de madame de Maintenon, les Colombes du Roi-Soleil, L'occasion pour s'illustrer
et, qui sait,?, être remarquée par le Roi. L'excitation est à son comble parmi les jeunes filles. Y aura-t-il un rôle pour chacune d'entre elles ?
5 personnes en parlent

les colombes du roi soleil Très intéressant, je le recommande au passionné de l'époque du roi soleil

beraud@archimed.fr
29/11/15
 

J'ai plutôt bien apprécié ce premier tome qui pour moi s'apparente énormément à une longue introduction à la série des Colombes du Roi-Soleil. Je dis ça parce que l'auteur nous présente plus ou moins rapidement ses héroïnes. Effectivement, nous croisons Gertrude, Adélaïde ou Olympe de manière peu fréquente alors qu'elles seront le personnage principal d'une aventure. En revanche, Anne-Marie Desplat-Duc s'intéresse plus longuement à quelques unes des Colombes, Isabeau, Charlotte, Hortense et Louise. Chacune possède son histoire, son caractère, ses espoirs et ses problèmes. Isabeau rêve d'avoir sa petite sœur avec elle à la Maison Royale de Saint-Louis, elle se voit confier deux petites filles à qui elle doit apprendre le français. Louise se voit remarquée par le Roi pour une raison qui lui sera révélée bien plus tard. Charlotte est huguenote et ne supporte pas la rigidité des lieux ainsi que la religion catholique. Quant à Hortense, elle est pieuse, prude et ne souhaite réserver sa vie à Dieu. Les caractères des personnages peuvent paraitre à première vue simpliste, néanmoins, l'auteur parvient à glisser quelques nuances dans ses jeunes filles. J'ai bien aimé l'histoire et ses clins d'œil fréquents. Les références au Roi-Soleil et à sa vie privée, notamment avec l'histoire du mariage secret avec Madame de Maintenon, la venue de Racine, célèbre dramaturge... On évoque Lully, on emploi les mots ou expressions de l'époque. Ce sont d'autant d'atouts qui m'auront enchanté de découvrir et de repérer au fil de ma lecture. Par ailleurs, le livre d'environ 200 pages se lit très vite, le style reste simple et fluide, sans être trop enfantin ni trop pointilleux en raison du style 17ème. C'est la magie du roman historique jeunesse, je trouve qu'il est bien placé pour comprendre le règne de Louis XIV, mais si vous cherchez la réalité historique au poil près, il faudra se tourner ailleurs. En tout cas, je conseille ce premier tome à tous les amoureux du roman historique et du Roi-Soleil ! L'histoire en elle-même est plutôt simple, peu de rebondissement, néanmoins, j'ai apprécié connaitre la Maison Royale de Saint-Louis. Notamment son fonctionnement, comment s'organise la vie là-bas, les pensionnaires, la force de ce premier volet repose sur un point dont je ne connaissais strictement rien. J'ai été très heureuse d'apprendre quelques informations très intéressantes sur les Colombes. J'ai beaucoup aimé le personnage de Mme de Maintenon, distante, mais toujours bienveillante, souhaitant le meilleur pour ses pensionnaires. Je savais que Racine avait écrit des pièces pour la Maison Royale, mais j'ai été très heureuse de lire et de retrouver l'esprit d'Esther dans ce roman. Il faudrait d'ailleurs que je relise Esther un de ces jours. Le roman se centre sur la pièce de Racine, les attributions de rôle, Charlotte la rebelle, Louise et sa belle voix, les répétitions et un élément perturbateur dans la vie d'Hortense. On aime lire les descriptions, les dialogues, on aime lire les vies de ses pensionnaires sous la protection du Roi de Mme de Maintenon. C'est agréable à lire et je suis très enthousiaste au sujet de cette série. Il me tarde de pouvoir lire la suite. La note de fraicheur du roman apparait dans le personnage de la nièce de Mme de Maintenon, Marguerite de Caylus, un brin impertinente, toujours à l'affut du moindre ragot et égayant la vie des pensionnaires avec quelques potins de la cour. Ce protagoniste m'aura bien fait rire à chacune de ses apparitions. Celles du Roi sont moins fréquentes, mais elles sont toujours importantes, car souvent, il manifeste à Louise une attention toute particulière, faisant jaser les filles au sein de la Maison. Même malade, Louise reçoit la visite du médecin royal, ce qui démontre de l'importance du personnage. J'ai une affection toute particulière pour Louise et pour Charlotte. Isabeau est très sympathique, car généreuse et peu exubérante. Elle souhaite juste devenir enseignante, aider les autres et elle est plutôt simple et gentille. En revanche, j'admets que le personnage d'Hortense m'agaçait au début, puis à la fin, on se prend d'amitié pour elle, mais j'avoue qu'il est difficile de se faire à son caractère prude et très pieux. En conclusion, ce premier tome est très prometteur, il est plutôt à voir comme une grande introduction permettant ainsi de présenter tous ou presque tous les personnages de la série. Il est bien écrit, il mélange un style simple et fluide avec des mots et expressions typique du siècle de Louis XIV. Les personnages sont attachants, on suit leur petite vie au sein de la Maison Royale et le roman peut se vanter de donner des informations très intéressantes sur le sujet. De plus, nous présenter les Colombes à travers une pièce de Racine est pour moi, une très bonne idée. On suit l'évolution de certaine, on découvre des secrets pour d'autres, toutes ces Colombes nous invitent dans leur monde un peu méconnue du grand public plus habitué à lire des romans sur le Roi-Soleil lui-même ou sur la Cour. C'est en soi une belle découverte et je lirais le deuxième tome que j'ai, le suivant dans la série, à savoir Le secret de Louise avec autant d'enthousiasme que le premier.

Ewylyn
10/03/14
 

Ce livre m’a en tout premier lieu beaucoup plu par sa couverture très jeunesse où l’on y vois, sur un fond rose, trois jeunes femmes en premier plan qui parle d’une quatrième qui se trouve au fond en second plan. Elles sont habillées dans de jolies robes d’une ancienne époque et vu leurs tailles nous supposons qu’elles ont des corsets afin de les affiner.Ensuite, en second lieu, ce qui m’a intrigué c’est le résumé qui me paraissait bien.Les chapitres sont assez courts et l’écriture bien aérée.Pour ce qui est du texte :Dès les premières phrases de ce roman l’auteur nous plonge au cœur des années 1600 au centre d’une maison pour jeune femme aisées.Nous nous trouvons en compagnie de plusieurs jeunes filles dans un endroit ou elles n’ont pas forcément eu envie de venir vivre. Il y a beaucoup de maladies à cette époque qui ne se soignaient pas et ou l’on mourrait d’un simple rhume. Beaucoup d’entre elles en ont fait les frais et beaucoup d’entre elles en sont mortes.Nous voyons comment vivaient les gens de cette époque. Les gens de la haute société vivaient dans de luxueuses maisons et les gens plus pauvres dans des bâtiments sinistres et sombres. On y voit que leur seul moyen de chauffage et de lumière est le feu de cheminée et les torches.Leurs tenues étaient très féminines avec des robes longues et cintrées grâce à des corsets.C’est un très joli retour en arrière que nous fait faire l’auteur.Les personnages sont très attachants et on y voit le seul moyen de distraction qui faisait plaisir aux jeunes filles comme au roi, le théâtre.Il y a des gros coups de cœur et des gros coup de blues pour chacune d’elles mais au final elles s’en remettent assez vite.Est-ce que j'ai aimé ce livre ?C’est une jolie histoire que nous propose l’auteur. Ce premier tome se lit vite et il est très bien écrit. J’ai beaucoup apprécié ce livre et j’ai passé un excellent moment en sa compagnie. Malgré que ce ne soit pas un coup de cœur, la lecture était très plaisante. Méli

lesangdeslivres
24/08/13
 

Une très bonne série historique racontant la vie de jeunes filles élevées dans une maison d'éducation qui ressemble beaucoup à un couvent. Certaines sont heureuses de la protection qu'elle leur offre, mais la plupart s'y morfondent et rêvent de la quitter pour découvrir Versailles et ses mer veilles. Malheureusement, elles ne le peuvent pas et s'ennuient dans leur monotone pensionnat. Alors, lorsqu'elles découvrent qu'elles vont jouer une pièce de théâtre devant le roi, leur joie est sans limites. Enfin un divertissement!Qui pourrait, de plus, ouvrir des portes vers l'aventure, une opportunité de quitter la maison! Jemma

jemma
14/06/13
 

les colombes du roi soleil Très intéressant, je le recommande au passionné de l'époque du roi soleil

Format

  • Hauteur : 17.30 cm
  • Largeur : 12.50 cm
  • Poids : 0.18 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie