Les colombes du roi-soleil t.4 ; la promesse d'hortense

DESPLAT-DUC, ANNE-MARIE

livre les colombes du roi-soleil t.4 ; la promesse d'hortense
EDITEUR : FLAMMARION
DATE DE PARUTION : 07/08/06
LES NOTES :

à partir de
13,00 €

SYNOPSIS :

Depuis leur rencontre à Saint-Cyr, Hortense et Simon sont amoureux. Simon propose à Hortense de s'enfuir. Hortense est tiraillée
entre son coeur et sa raison. Les deux jeunes gens vont devoir vivre cachés. Mais les fuyards sont en danger...
2 personnes en parlent

La couverture est jolie et retrace l’époque dans laquelle se déroule l’histoire de ce roman.Ce tome, comme les précédents, se déroule au XVIIIe siècle pendant le règne de Louis XIV ou plus couramment appelé, Le Roi-Soleil.Nous retrouvons une jeune femme de la maison de Saint-Cyr dont nous avions entendu un peu parler dans quelques tomes. Comme les demoiselles avec qui elle vit, l’auteur lui a accordé un roman à elle seule qui retrace sa vie.Au début de l’histoire, elle va devoir choisir ce qui est le mieux pour elle entre le cœur ou la raison. Nous la retrouvons avec grand plaisir dans un milieu que beaucoup de jeunes femmes à l’époque rêvaient d’intégrer. Par la suite, nous la retrouvons dans un contexte tout à fait différent et nous apprécions que l’auteur nous détaille si bien les lieux et les vêtements que porte chacun de nos personnages, les différentes mentalités et la différence entre la pauvreté et la noblesse. Nous voyions parfaitement tout ce qui se déroule dans l’histoire et nous avons vraiment l’impression de voir un film au travers de ces écrits.Nous voyageons au travers de plusieurs pays et nous réalisons à quel point c’était différent de notre époque. Les coutumes, les religions diverses étaient importantes et déchiraient les peuples. À cette époque, ils n’appréciaient pas le mélange des religions jusqu’à ne pas parler avec des personnes qui n’avaient pas la même qu’eux.Nous voyions assez rapidement que les liens d’amitié sont importants dans cette histoire et la force de caractère y joue un très grand jeu également. Ce sont ces deux choses qui font que le lecteur ne peut qu’être plongé au cœur de ce roman. Nous sommes ballotés dans beaucoup d’endroits et nous trouvons tout ce qu’il faut en actions.Les personnages sont très attachants et nous avons envie de les aider dans leur quête.La fin est bien conçue et très attendrissante.Est-ce que j’ai aimé ce livre ?Cette suite est vraiment réussie. J’ai juste un petit bémol à déplorer. La fin est arrivée peut-être un peu trop rapidement à mon goût, j’aurais préféré que l’auteur amène cela un peu plus doucement avec quelques petites explications sur un personnage en particulier plutôt que de terminer cette histoire en même pas une page.Sinon en globalité j’ai beaucoup apprécié et j’ai hâte de lire la suite de cette saga ! Méli

lesangdeslivres
22/10/14
 

Je viens juste de terminer cette lecture et mon avis est plus partagé sur ce tome. Il reste entraînant, bien écrit et très intéressant, mais je note qu'il m'aura moins passionnée que les précédents. Je reste cependant fan de cette série et cela ne m'empêchera pas de lire Le rêve d'Isabeau. L'intrigue est en lien avec le précédent, on suit cette fois Hortense amoureuse de Simon de Lestrange, le frère de Charlotte. J'aime l'histoire parce qu'elle est très périlleuse et les rebondissements sont très nombreux, l'intrigue est bien ficelée et l'on ne s'ennuie peu, voire jamais. L'amour de Simon et d'Hortense est très fort, leur fuite, les péripéties qu'ils vont être amené à vivre et le courage d'Hortense qui va aller jusqu'en Suisse pour retrouver la famille de Simon, je note que beaucoup d'événements sont touchants et forts. À vrai dire, à de nombreuses reprises, j'ai bien cru que nos tourtereaux ne se retrouveraient jamais et que l'histoire allait très mal se terminer, le pessimisme d'Hortense n'arrangeait rien à mes impressions. Cependant, ce tome nous apprend le vrai sens du mot courage, le sens des promesses et il nous dévoile des sentiments très forts. Moralement, c'est un tome qui vaut la peine d'être lu, car les messages d'espoir et de ténacité sont à retenir, on ne nous fait pas la morale, rassurez-vous, mais j'ai aimé les notions abordées. Hortense n'est pas ma colombe préférée, elle est trop prude et trop, comment dire trop sage. J'étais très étonnée qu'elle vive autant d'événements, aussi durs, car son tempérament me faisait croire qu'elle allait vivre des aventures plus simples et plus heureuses. Je suis donc étonnée et agréablement surprise par le choix de l'auteure, et bien que son personnage évolue, elle reste sur la lignée du trop docile pour moi. Néanmoins, je lui reconnais un courage sans faille, elle m'a plus d'une fois impressionnée. Simon est un amoureux transi extraordinaire, j'aime son côté avenant et bienveillant, bien que le fait qu'il n'ait pas réfléchi sur les conséquences de son acte me terrorise. Toutefois, lui aussi n'est pas épargné et je dois dire qu'il est le prétendant qui m'a le plus plût. Gabrielle, une amie de Simon, me laisse indifférente, elle est tantôt frivole, tantôt grave, elle m'amuse autant qu'elle m'a agacée. Je lui reconnais cependant qu'elle est loin d'égaler Marguerite de Caylus, je la préfère à cette dernière, Gabrielle veut vraiment aider ses amis. Les personnages rencontrés lors de ce tome sont riches et importants, en bien ou en mal, ils marquent Hortense et Simon. Ils sont attachants et souvent sympathiques, tandis que d'autres sont effrayants et peu rassurants. J'aime beaucoup la famille de Simon, les Lestrange sont forts malgré toute la peine qui les accable en tant qu'anciens huguenots. Le style de l'auteure reste fidèle à ce qu'elle nous a présenté depuis le début de la série. Un style basé sur le mélange incroyable et réussi entre soin des mots et simplicité. Le roman se lit vite, les mots coulent avec fluidité, la plume d'Anne-Marie Desplat-Duc permet de s'imaginer instantanément les lieux et les protagonistes avec réalisme, il nous permet surtout d'entrer dès les premières lignes au cœur du XVIIe siècle. Les mots, les expressions sont d'époques, le vocabulaire est très vite intégré et le glossaire est utile, comme toujours, on oscille brillamment entre l'agréable et l'Histoire sans jamais tanguer dans l'expéditif ou la pédagogie. En somme, la plume de l'auteure rend ce tome très agréable à la lecture tout comme son intrigue complexe et travaillée. Les protagonistes rencontrés, le vocabulaire, les descriptions et les répliques nous plongent au cœur de la France de Louis XIV et nous permettent de découvrir avec force la Suisse et les huguenots. Hortense n'est pas colombe préférée et ce tome n'est pas mon préféré, mais il me laisse un bon souvenir et j'applaudis cette belle série en me penchant maintenant sur Le rêve d'Isabeau.

Ewylyn
10/03/14
 

Format

  • Hauteur : 21.00 cm
  • Largeur : 13.60 cm
  • Poids : 0.33 kg