Les colombes du roi-soleil t.5 ; le reve d'isabeau

DESPLAT-DUC, ANNE-MARIE

livre les colombes du roi-soleil t.5 ; le reve d'isabeau
EDITEUR : FLAMMARION
DATE DE PARUTION : 18/05/07
LES NOTES :

à partir de
12,00 €

SYNOPSIS :

A Saint-Cyr, Isabeau se plie au nouveau règlement beaucoup plus strict. Lorsqu'une des maîtresses est empoisonnées. Isabeau s'accuse à la place de Gertrude. La princesse de Condé, émue par une telle
action, décide de lui confier l'éducation de son fils. Isabeau quitte donc Saint-Cyr. La princesse l'aidera à réaliser son rêve : ouvrir un établissement pour instruire les jeunes filles pauvres.
1 personne en parle

Une excellente suite, autant je suis demeurée sur ma faim avec le tome précédent, autant celui-ci me ravit et pourtant, Isabeau n'était pas ma colombe préférée. C'est une agréable surprise pour moi, Isabeau était plutôt effacée et peu ravie de jouer dans Esther lors du premier tome, je ne l'apprécié guère. Cependant, son rêve d'instruire les autres me touchait et j'avais hâte de voir ce qui allait lui arriver, je suis ravie de la tournure des événements. L'intrigue est riche et soignée, je sais déjà que quelques détracteurs ont trouvé Isabeau plate et qu'elle se laisse vivre sans jamais se plaindre, mais c'est entièrement faux, je n'ai pas dû lire le même livre. Isabeau est une jeune femme de son époque et son tempérament est loin d'être plat. Elle est douce, intuitive, intelligente et respectueuse, je comprends son comportement vis-à-vis de son histoire, elle n'a pas le choix, elle ne peut pas dénoncer quelqu'un comme ça sur une simple intuition. Les rapporteurs ne sont pas réellement bien vus, sauf les espions bien sûr, mais leur métier implique une notion de discrétion, ils n'étaient donc pas repérables. De même que son attitude, prise entre deux feux, elle ne peut pas dénoncer le mari de sa bienfaitrice, elle serait renvoyée et serait à la rue, à l'époque les victimes n'étaient pas soutenues. Historiquement parlant, elle aurait été renvoyée, c'était sa parole, celle d'une petite fille contre celle du Prince de Condé, un homme habile, manipulateur et pourvu de grands pouvoirs. Isabeau est un beau personnage, elle essaie tant bien que mal de garder sa ligne de mire, elle ne se laisse pas faire, elle veut devenir institutrice et rien de peut la déloger de son fil conducteur. Son courage lui fait honneur et je suis impressionnée par son caractère entre force et tempérance, j'ai totalement changé d'avis sur elle grâce à ce tome. L'histoire nous parle d'affaire d'empoisonnement en première partie de récit. C'est une affaire intéressante et qui peut faire écho à la célèbre affaire concernant la Montespan, par ailleurs, j'étais très heureuse de revoir Saint-Cyr et d'y voir les changements opérés depuis le premier tome. On ressent avec force les revirements de l'établissement, on plaint ces demoiselles et surtout, quelle joie de voir des nouvelles têtes, comme Gertrude, Jeanne, Henriette ou encore Olympe. Toutes les quatre auront droit à leur tome, et j'ai sincèrement hâte de pouvoir m'y plonger, elles sont toutes très attachantes et dotées de personnalités très différentes. La deuxième partie de récit concerne la vie d'Isabeau en dehors de Saint-Cyr, en tant que gouvernante du futur enfant de Mlle de Nantes, une des filles légitimées de Louis XIV. C'est également la femme du prince de Condé. Autant j'ai adoré le personnage de Mlle de Nantes, juste, vive d'esprit, joyeuse et très forte, autant le prince de Condé est détestable ! Il est odieux envers sa femme, envers Isabeau, il manque de respect et de tact, j'ai eu très peur pour notre héroïne, car se défaire de lui n'est pas chose facile. La fin est géniale, elle est méritée, Isabeau a eu une belle idée et je suis contente pour elle, c'est un beau rêve et elle s'y tient, sa patience est récompensée ainsi que son travail. C'est un message d'espoir qu'il faut garder en tête. Le style est toujours aussi agréable, les pages s'enchaînent au même titre que les événements, les mots sont fluides et je l'ai dévoré en moins d'une journée tant j'étais prise dans l'intrigue. Les mots et expressions du XVIIe siècle sont présents pour notre plus grand bonheur, ils permettent de se plonger facilement au cœur de cette époque ; le glossaire apporte des informations intéressantes. On ressent le côté agréable et la partie pédagogie n'est pas lourde, tout est habilement maîtrise. Je le disais en introduction, Isabeau n'est pas ma colombe préférée, mais ce tome m'a réconciliée avec elle. Son personnage étant l'héroïne, j'ai pu plus facilement me plonger dans ses pensées, la comprendre, quelle joie de découvrir une personnalité extraordinaire dotée d'un très beau rêve. Elle est passionnée et son récit couvert de rebondissements se laisse lire, l'intrigue est bien menée, les protagonistes attachants et réalistes. C'est un tome surprenant pour ma part et il me tarde de découvrir les aventures des autres colombes.

Ewylyn
10/03/14
 

Format

  • Hauteur : 21.10 cm
  • Largeur : 13.70 cm
  • Poids : 0.30 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition