Les consequences de la modernite

GIDDENS, ANTHONY

livre les consequences de la modernite
EDITEUR : HARMATTAN
DATE DE PARUTION : 22/01/04
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
21,00 €

SYNOPSIS :

Dans cet important texte théorique, l'auteur nous livre un interprétation nouvelle et dérangeante des transformations institutionnelles liées à la modernité. Notre monde n'est pas postmoderne. en cette fin du xxe siècle, les caractéristiques des grandes institutions expriment l'émergence d'une période de "modernité aiguë", oú les orientations précédentes auraient plutôt tendance à la radicalisation qu'à l'essoufflement. il est possible qu'apparaisse un univers social postmoderne, mais ce dernier sera composé par de nouvelles facettes des formes d'organisation sociale et culturelle qui dominent actuellement le monde. Tout en dressant un bilan descriptif de la modernité, giddens accorde une attention particulière à l'analyse des points communs entre confiance et risque, sécurité et danger, dans le monde moderne. il estime que les mécanismes de confiance associés à la modernité et le "profil de risques" distinctif qu'elle engendre, sont résolument différents de ceux qui caractérisaient les temps pré-modernes. Ce livre s'appuie sur les précédents écrits théoriques de l'auteur. Il sera d'un intérêt primordial pour tous
ceux qui souhaitent découvrir la pensée de giddens. mais l'ouvrage aborde des sujets qu'il n'avait encore jamais analysés, et des domaines aujourd'hui "brûlants", comme l'avenir de la planète. il est particulièrement recommandé aux étudiants en sociologie, en sciences politiques, en philosophie, etc. André akoun (université de paris v) anthony giddens est l'un des théoriciens parmi les plus estimés et influents des sciences sociales à nos jours. B. s. turner (université de essex) l'impressionnante production intellectuelle d'anthony giddens peut être scindée en deux parties fondamentales : "la théorie de la structuration" et l'application de cette théorie à l'analyse de la société industrielle. avec les conséquences de la modernité (la deuxième période), l'auteur nous propose une aguichante analyse institutionnelle de la modernité, tout en réfutant l'idée de la postmodernité (chère à lyotard). Avec son style agréable, associé à une érudition unique, giddens a contribué, plus qu'aucun autre théoricien du monde anglo-saxon, à revisiter l'ensemble de la théorie sociale. Judith lazar (université de paris x).
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 24.00 cm
  • Largeur : 16.00 cm
  • Poids : 0.35 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition