Les contes bleus du chat perche

AYME, MARCEL

livre les contes bleus du chat perche
EDITEUR : GALLIMARD-JEUNESSE
DATE DE PARUTION : 15/03/07
LES NOTES :

à partir de
7,30 €

SYNOPSIS :

Delphine et Marinette sont devenues bien imprudentes. Elles ouvrent la porte au loup, recueillent un cerf en fuite puis invitent les bêtes de la ferme dans la maison transformée en Arche de Noé... Un canard part en voyage
et ramène une panthère aux yeux d'or. Un mauvais jars mord les jambes des fillettes, qui se réveillent un matin transformées en âne et en cheval. Il se passe des choses bien étranges dès que les parents sont partis.
3 personnes en parlent

Les chefs-d'oeuvres de la littérature pour la jeunesse ont ceci en commun qu'on les relit à tout âge, avec chaque fois de nouveaux motifs d'émerveillement.Les héroïnes sont deux soeurs, âgées de moins de dix ans, habitant dans une ferme avec leurs parents. Les animaux qui partagent leur existence sont doués de parole, et chacun d'eux a sa personnalité : le chien, soumis et fidèle, le canard curieux, vif d'esprit et intrépide, le cochon prétentieux et soupe-au-lait... Au fond, il ressemblent aux humains, et nous en apprennent beaucoup sur nos travers et sur nos faiblesses. Ce statut particulier que leur confère l'auteur, à mi-chemin entre la bête et la personne, ne leur vaut pas d'égards particuliers de la part de leurs maîtres. Les parents de Delphine et Marinette sont des paysans frustes au cuir épais pour qui un sou est un sou, et qui ne s'encombrent pas de sentiments superflus. Marcel Aymé, qui excelle à dépeindre les âmes, ne leur épargne rien - même pas sa tendresse, dont il n'est pas avare. Aucun manichéisme chez cet auteur, même si son affection se porte davantage sur les fillettes dont il nous conte les aventures - plus particulièrement sur Marinette, à la fois la plus jeune, la plus blonde et la plus vive des deux. Delphine, peut-être parce qu'elle est l'aînée, est plus réfléchie et plus raisonnable. Comme dans toutes les fratries, il y a des disputes, des rivalités, des petites mesquineries... Mais entre les deux soeurs règne aussi une grande complicité, et une solidarité sans faille vis-à-vis de leurs amis les animaux. Qu'il s'agisse de faire front face aux parents, de plaider la cause d'un pauvre chien aveugle abandonné par son maître, ou bien de protéger un cerf de l'assaut des chasseurs, on peut compter sur le bon coeur des enfants.

Schlabaya
20/08/10

Marcel Aymé nous entraîne dans une série de contes qui se déroulent dans une ferme et qui ont pour protagonistes principaux Delphine et Marinette.Le monde animal se "ligue" avec les deux fillettes contre les adultes et notamment leurs parents. Une manière pour Marcel Aymé de se moquer des hommes et de souligner le monde des enfants, son innocence partielle.Même si elles sont destinées peut-être avant tout aux enfants, ces petites histoires sont très plaisantes à lire, pleines de facéties et de joies, et allient le quotidien du monde paysan à l'aspect fabuleux des contes avec ces animaux parlants, aux caractères bien définis.Ce volume rassemble huit nouvelles.Les illustrations sont de Philippe Dumas et un supplément en fin d'ouvrage propose des jeux, des tests... sur la lecture du livre. Maltese

Maltese
04/09/09
 

Vraiment le livre pout out public!! J'ai rêvé dessus dès que j'ai su lire et je le relis encore avec plaisir à 35 ans.De la très bonne littérature pour enfant. Plein de poésie.

sabline
18/04/11
 

Format

  • Hauteur : 17.70 cm
  • Largeur : 12.40 cm
  • Poids : 0.14 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie