Les contes de beedle le barde

ROWLING, JOANNE KATHLEEN ; TOMIC, TOMISLAV

EDITEUR : GALLIMARD-JEUNESSE
DATE DE PARUTION : 11/05/17
LES NOTES :

à partir de
5,99 €
EXISTE EN
Ebook
21 personnes en parlent

Replonger dans l’univers de J.K. Rowling m’a fait un bien fou. Entre cette lecture et l’annonce de la publication dans l’année de son prochain roman pour adulte, je suis heureuse pour six mois. :lol :Le livre en lui-même est magnifique. La couverture bleue avec des dessins en relief est très recherchée. Les petits dessins de la main de l’auteur qui agrémentent les contes sont très beaux. Le fait que le tout soit très enfantin m’a beaucoup plu. Ca va avec le thème du livre. Et j’avais l’impression de redécouvrir l’univers d’Harry Potter.Les histoires en elles-mêmes sont inattendues. Beaucoup plus violentes et choquantes que ce à quoi je m’attendais. Tout d’abord, le conte des Trois Frères est en tout point semblable à celui du livre et du film des reliques de la mort. Pas de surprise de ce côté-là. Le Sorcier et la Marmite sauteuse est moralisateur à souhait mais reste un peu drôle parce qu’elle finit bien. Le Sorcier au cœur velu est peut-être le plus horrible des contes. Je doute effectivement que les parents racontés ça à leurs chérubins. Ca peut faire penser à Roméo et Juliette de loin mais en nettement plus gore.Babitty Lapina et la souche qui gloussait est aussi très moralisateur mais je l’ai trouvé sympathique. C’est une belle façon de faire comprendre aux petits sorciers que rien ne peut faire revenir les morts. Je pense que celui-ci, je le raconterai un jour à mes enfants. La Fontaine de la Bonne Fortune est celui que j’ai trouvé le moins marquant. Il inclut un moldu, ce qui n’est pas mal pour lutter contre l’antisémitisme sorcier. Il montre que bien des problèmes peuvent être résolus sans l’aide de la magie. Celui-ci aussi je le raconterai à mes enfants parce qu’il n’est pas trop choquant même s’il se base sur les malheurs des gens. Mon plus grand regret provient des commentaires d’Albus Dumbledore. Je les ai trouvés ennuyeux. J’aurai bien aimé qu’ils soient agrémentés de notes personnelles d’Hermione Granger comme ce fut le cas dans les animaux fantastiques et Le quidditch à travers les âges. Et surtout : pas de dessin des reliques de la mort ? C’est quoi ce délire ?Cette fois-ci, c’est définitif. J’ai écoulé toutes les lectures possibles autour d’Harry Potter. Heureusement, Pottermore, Poudlard.org et UHP sont encore là pour me faire rêver. Et le miracle de l’année est advenu. Un nouveau livre de la main de J.K. Rowling va sortir. Viiiiiiiiiiiiiiiiite !!!!!!!!!!! Kllouche

kllouche
26/02/12
 

Je voulais lire ce livre depuis assez longtemps et voilà, c'est fait et ça fait un bien fou, car en tant que fan d'Harry Potter je ne pouvais pas me permettre de passer à côté. Ce livre est divisé en cinq contes tout aussi magiques et puissants (chacun à leur manière) les uns que les autres : ils nous apportent tous un enseignement, une morale applicable même à nous, simples Moldus. Les vertus telles que la tolérance, la générosité envers des gens différents de soi, la patience sont également des leçons que nous tous devrions retenir. Et puis ces petites remarques de feu Albus Dumbledore sont empruntes de bon sens, de douceur et de malice ( J. K. Rowling a décidément bien fait son personnage) : quel bonheur de le retrouver !!!Si jamais un jour, par hasard, ce livre vous tombe dans les mains, n'hésitez surtout pas à le lire, même s'il est peut-être un peu enfantin de temps en temps, il reste superbe !

feedoll
18/09/11
 

Vu l'épaisseur, je me suis dit que je pouvais le lire en VO. Sauf que voilà : la tâche fut plus ardue que prévue, je n'avais pas lu les autres livres de HP avant en anglais. Donc, je ne savais absolument aucun des termes techniques qui auraient pu éviter certains froncements de sourcils pendant sa lecture (comme par exemple "baguette magique", c'est pas vraiment un mot que j'utilise souvent...)Dans le bouquin, il y a 5 petits contes, soit 105 pages au total. Quand on voit le prix du livre, on a tout intérêt, comme moi, à le lire en VO pour faire durer le plaisir...Ces contes sont des histoires que l'on raconte aux sorciers lorsqu'ils sont enfants pour leur inculquer une certaine moralité, notamment dans l'utilisation de leur pouvoirs magiques. Ils sont égalements étrangement utiles pour le dernier tome des aventures de Harry Potter puisque l'on y trouve les reliques de la mort (dans le conte : The Tales of The Three Brothers... une cape d'invisibilité, tiens !).Chaque conte est annoté par Dumbledore himself, une manière comme une autre de mettre en garde les jeunes sorciers sur ce qui les attende : trahison, cupidité, stupidité des moldus...Bref, une lecture pour les fans certes, mais qui n'a pas comblé pour moi le manque de Poudlard, de bière au beure, des farces des frères Wesley, des cours tous plus intéressants les uns que les autres. Snif.

Emmab666
29/01/16
 

Ce livre est un régal, il nous replonge dans l'univers de Harry Potter avec ses cinq contes. Malgré qu'ils soient courts et que le livre soit rapidement lu j'ai adoré chacun d'eux ainsi que leurs morales finales. Un indispensable pour tous les fans.

Emma7
18/01/16
 

Un incontournable de l'univers d'Harry Potter , j'ai adoré ces 5 contes ainsi que leurs morales. Le seul "inconvénient" si je peux dire est qu'en à peine 30 minutes ce livre est lu.

camilleross
17/01/16
 

Comme la plupart, je connaissais déjà Le conte des Trois frères, suite à ma lecture de la Saga Harry Potter. Un conte qui permet de relier ce recueil aux aventures du jeune sorcier. Je ne sais pas si en insérant ce conte dans l’histoire l’auteure avait déjà en tête d’écrire un recueil de contes, ou si au contraire les contes ont été écrits dans le but d’être introduits dans l’histoire d’Harry Potter, mais quoi qu’il en soit, l’idée est vraiment astucieuse. Une manière judicieuse de rester un peu plus longtemps en compagnie de sorcier et ses amis. J’ai pris le parti de ne pas vous détailler chaque conte, mais de vous en parler d’une manière générale.J’ai trouvé ces contes bien écrits dans l’ensemble. Chacun dévoloppant un thème et amenant vers une morale, comme le fait généralement un conte. Dans le genre, rien de bien révolutionnaire, donc. Ce que j’ai trouvé en revanche très intéressants, c’est le fait que ces contes ne se finissent pas forcément par une morale « ils vécurent longtemps et eurent de beaux enfants ». Ici, nous découvrons des histoires dont la fin se rapproche plus du gris foncé que du rose bonbon. D’ailleurs, c’est le conte le plus noir de la série qui a eu ma préférence. En effet « Le sorcier au cœur velu » raconte l’histoire d’une sorcier qui voulait protéger son cœur de l’amour en se l’arrachant et le scellant. Même si ces contes ne sont pas tous joyeux, on comprend au style qu’il s’agit d’histoires s’adressant à de jeunes sorciers (et moldus, donc). Les histoires sont simples, les morales très faciles à identifier. Mais cela n’a pas empêché de les apprécier en tant qu’adulte. Sûrement parce que dans chaque adulte une part d’enfant reste présente ^^. Bref, ces contes sont très agréables à lire.Toutefois, je n’en dirais pas autant concernant les annotations de Dumbledore qui ponctuent chaque conte. Car je les ai trouvées très inégales, parfois inutiles, voire même desservant les contes eux-même. En fait, d’une manière générale, je crois que ces annotations étaient de trop, et que les histoires se suffisaient à elles seules. Disons, que je les aurais certainement trouvés plus intéressants si ces commentaires avaient été mieux approfondis. Or là, Dumbledore reste dans la banalité, ne donne pas de piste de réflexion supplémentaire, ou ne cherche pas à nous montrer la morale explicitée dans un conte de manière différente de celle dont elle nous apparaît. On reste à la surface de l’histoire, et c’est dommage. En résumé, l’idée des contes liés à la Saga d’Harry Potter étaient intéressante, les contes en eux-même sont intéressants, mais les commentaires qui les accompagnent beaucoup moins.Malgré cela, j’apprécie toujours la plume de J. K. Rowling, et grâce à ce livre, j’ai pu aussi découvrir ses talents de dessinatrice, puisque chaque conte est accompagné de superbes dessins faits par l’auteure elle-même.Au final, une lecture agréable, mais essentiellement destinée aux fans d’Harry Potter.

Nelcie
23/11/14
 

J'ai adoré ces contes mais surtout leur morale. Dans ce recueil il y a cinq contes tous très agréables à lire : Le sorcier et la marmite sauteuse qui raconte l'histoire d'un sorcier n'aimant pas les moldus et qui a hérité une marmite dans laquelle son père fabriquait des potions pour les moldus car contrairement à son fils, lui aimait les moldus grâce à la marmite, son fils apprendra à aider les moldus.La fontaine de la bonne fortune qui raconte l'histoire de 4 personnes ayant des malheurs dans leur vie et voulant se baigner dans la fontaine pour les effacer et avoir une belle vie. En chemin il y aura plein d'énigme et petit à petit ils découvriront comment vivre avec leurs problèmes et surtout les surmonter.Le sorcier au coeur velu, conte assez surprenant, je ne le racontais pas à mes enfants tant il peut être choquant ! En effet, un sorcier voyant ses amis devenir bizarre en tombant amoureux se jure de ne jamais aimer quelqu'un et se jette un sort pour réaliser sa promesse mais un jour une belle jeune fille veut voir son coeur et il devient fou ...Il y a aussi Babbity Lapina et la souche qui gloussait, ce conte m'a fait beaucoup rire ! Un roi désire plus que tout être sorcier, le seul sorcier du royaume et donc il fait la chasse aux sorcières, sorciers mais pendant ce temps-là il lance une annonce, il recherche un professeur de magie mais aucun vrai sorcier ne se présente. Le roi prend, sans le savoir un charlatan qui le ridiculise devant une blanchisseuse qui, elle, est une sorcière. Le charlatan s'en rend compte et lui demande de faire des sorts sans que le roi le sache mais tout ne se passera pas comme il le voulait ....Et pour fini il y a Le conte des trois frères, petit conte très mignon qui conte la vie de 3 frères qui pensaient avoir trompé la mort et qui ont reçu chacun un cadeaux d'elle sans savoir que pour certains d'entre eux cela se retournerait contre eux ....En ouvrant ce livre nous rentrons encore une fois dans le monde d'Harry Potter et de tous les autres sorciers car avec ces contes on pourrait penser -si les sorciers existaient vraiment- que leurs parents leur ont raconté comme les nôtres nous ont raconté Le petit chaperon rouge et tout les autres. Ces contes mettent donc un peu de réalisme dans le monde de HP.Mes contes préférés sont Le conte des trois frères et de La marmite sauteuse car ils ont tous deux une très belle morale qui m'a bien touché.L'écriture de J.K Rowling est toujours aussi simple mais très sympathique à lire. Appelez moi, Love ... Love-of-book :P

Loveofbook
03/11/14
 

Quatrième de Couverture: Voici les cinq contes de fées qui bercent l'enfance des jeunes sorciers. Chacun a sa magie particulière qui enchantera les lecteurs et les fera tour à tour rire ou frissonner. Les commentaires passionnants et malicieux du professeur Albus Dumbledore qui accompagnent chaque récit seront appréciés des sorciers comme des Moldus. Le professeur y donne de nombreuses clefs et dévoile, par la même occasion, maint détail de la vie à Poudlard.Mon Avis: Pour commencer je suis très heureuse de retrouver l'univers de J.K Rowling avec ce récit de petites nouvelles. Une fois encore elle nous fait voyager lors de ces histoires dédiées aux sorciers. Ma nouvelle qui dépasse le plus du coup de coeur est le Conte des Trois Frères,peut être est ce en rapport avec les reliques de la mort (car ce tome 7 de Harry Potter et les reliques de la mort est mon coup de coeur de la saga même si tout les livres sont bien), les commentaires sur ce conte m'as fait beaucoup réfléchir aux conséquences que peuvent avoir nos actes: le pouvoir, la résurrection et la sagesse. Ensuite, les différents contes issu de ce livres sont vraiment très intéressantes car j'ai retrouvé vraiment beaucoup de choses similaires, il y a tout d'abord la vanité, le pouvoir, la richesse, la tristesse... Celui qui m'as le plus touché est le Conte de la Fontaine de la bonne fortune, celui-ci m'as fait comprendre que si l'on veux quelque chose, il faut donnée en échange ce que les jeunes filles font, le preux Chevalier venu malgré lui aura eu raison des bonne foi des sœurs. Nullement plus besoin de la fontaine car elles sont retrouvées ce qu'elle avaient perdues ont décidé en échange leur baignade au Chevaliers qui va lui aussi trouver ce qui lui manqué: l'amour. J'ai vraiment adoré ces contes, nous replonger dans l'univers Harry Potter qui a bercé mon enfance a était une réelle joie, je suis resté comme scotché je voulais absolument savoir la suite (même si cela fait quand même une dizaine de fois que je le lis, j'ai toujours autant de plaisir). C'est vrai que l'on ne pouvais pas laisser se finir HARRY POTTER comme cela, il fallait absolument que l'on sache de quel livre parler Ron durant tout leur périple pour retrouver les horcuxres. Si jamais vous n'avez pas encore lu ce livre alors foncez même si je doute que les fanatique de Harry Potter ne l'ai pas lu!

Julianellia
21/08/14
 

Bonjour,quel plaisir de retrouver l'univers de Harry Potter.Dans ce roman nous découvrons cinq contes : - Le Sorcier et la Marmite sauteuse- La Fontaine de la bonne fortune- Le Sorcier au coeur velu- Babitty Lapina et la souche qui gloussait- Le conte des Trois Frèresdont on avait déjà entendu parler dans les romans,ce livre étant celui que Dumbledore lègue à Hermione.Même si je l'ai trouvé un peu court,je vous le recommande.

paraty62
29/05/14
 

J'ai véritablement dévoré ces contes de Beedle le Barde. Frais, drôle, bien écrit, passionnant, j'ai énormément d'adjectifs pour qualifier cette lecture et j'en ressors enthousiaste. L'introduction est sympathique, elle nous présente l'ouvrage, la différence entre les contes moldus et ceux sorciers, mais nous avons également droit à une présentation de Beedle. Nous avons également droit à une édition commentée par Albus Dumbledore lui-même et traduite des runes d'origines par Hermione Granger. J'ai adoré ce clin d'œil bien sympathique et je dois dire que Dumbledore et ses commentaires m'ont bien fait rire. Des contes présents, tous sont intéressants, bien écrits, on reconnait le style vus dans les Harry Potter tout en ayant l'impression de lire des vrais contes, comme ceux de Grimm ou de Perrault. J'ai adoré la fluidité de l'écriture, on lit, non on dévore rapidement ces petites histoires belles et si magiques. Le Sorcier et la Marmite sauteuse a quelque chose de drôle, il a un côté humoristique très prononcé avec cette marmite qui sautille et qui modifie son apparence au fur et à mesure qu'on avance dans le récit. On a une ambiance diamétralement opposée avec Le Sorcier au cœur velu. C'est le conte que j'ai trouvé le plus sombre, le plus horrible. Il a quelque chose de terrible et de très intéressant dans sa portée philosophique. Babbitty Lapina et la souche qui gloussait est très sympathique. On aime rire devant la naïveté du roi, les facéties de Babbitty, l'incrédulité du roi, le charlatan profiteur. Il a un côté burlesque et un peu surréaliste, même pour un monde de sorcier. Je l'ai bien aimé. Mais mes deux préférés resteront La Fontaine de la Bonne Fortune ainsi que le conte des Trois Frères. Ils sont tous deux intéressants, enchanteurs, incroyables et très attachants. Ils sont très différents l'un de l'autre, mais j'ai trouvé que les personnages étaient mieux construits et l'histoire plus fouillée. Les commentaires d'Albus Dumbledore nous éclairent sur la société magique. Nous trouvons des références propres aux sorciers et à leurs histoires, à commencer par la réception critique des divers contes proposés. Les propos très sympathiques de Brutus Malefoy et de son descendant Lucius Malefoy. J'ai par ailleurs éclaté de rire en lisant le passage concernant Lucius Malefoy et ses lettres à Dumbledore. Nous avons aussi une référence aux Horcruxes avec Le Sorcier au cœur velu et bien évidemment les Reliques de la Mort avec le conte des Trois Frères. A chaque fois ces commentaires suscitent un intérêt particulier, on replonge dans ce formidable monde créé par J. K. Rowling, on en apprend plus, on rit, on philosophe. Ces commentaires permettent d'obtenir quelques citations intéressantes. J'ai trouvé ces ajouts bien pensés et sympathiques. En conclusion, c'est un véritable recueil de contes de sorciers, indispensable à tous fans d'Harry Potter. Les contes sont magiques et bien écrits, on adore les lire et les relire. Quant aux commentaires d'Albus Dumbledore, ils sont savoureux et très intéressants. Un ouvrage qui se lit très vite et qui s'avère reposant. J'ai vraiment adoré cette lecture.

Ewylyn
10/03/14
 

Ca y est, j’ai enfin réussi à trouver la belle édition de poche bleue en relief avec coffret de ces contes, depuis le temps que je la cherchais. Et du coup, aussitôt achetée, aussitôt lue. En fan de Harry Potter, je n’allais pas attendre. (J’ai d’ailleurs bien aimé la mention faite de Hermione, qui a donc traduit des runes originales cette version des contes)Ces contes, au nombre de 5, sont semblables aux contes de fées que nous connaissons, les contes « Moldus », mais les personnages ici font de la magie. Cela ne les empêche toutefois pas d’avoir des problèmes, comme tout le monde.Ces contes donnent des leçons, et permettent aux sorciers d’apprendre la réalité de la vie à leurs enfants, à savoir que la magie permet de résoudre des soucis, mais en cause aussi beaucoup.Ces petites histoires mettent en scène des sorciers et des moldus, ainsi que des liens entre eux. Ce sont les prémices de l’amitié entre les deux « espèces ». Chacune des histoires à une morale bien spéciale, et donne des leçons diverses, ce qui explique le fait que les enfants sorciers connaissent si bien l’ouvrage, car c’est vers celui-ci que se tourne les parents pour enseigner les bases à leurs enfants.Chaque conte est également commenté plus ou moins longuement par Albus Dumbledore, qui nous apprend du coup pas mal de choses sur l’Histoire des sorciers, sur sa vie, tout cela principalement autour des contes de Beedle bien sûr. Ils sont également drôles et intéressants, ce qui fait qu’on ne s’ennuie pas en les lisant. J’ai d’ailleurs apprécié le fait que plusieurs personnages de la saga soient mentionnés, tels que Lucius Malefoy, Nick quasi-sans-tête, etc.Je ne vais pas détailler longuement les contes, simplement je dirais que chacun à leur façon ils m’ont plus. Ils sont tous différents, traitant de thèmes différents. Ainsi, le premier, Le Sorcier et la marmite sauteuse, montre comment un sorcier apprend à son fils sans cœur à aider les Moldus, montrant qu’ainsi sorciers et moldus ne sont pas si différents. La Fontaine de la bonne fortune montre que l’entraide et le meilleur moyen (meilleur que la magie) d’obtenir la bonne fortune. Le Sorcier au cœur velu retrace la quête de l’invulnérabilité qui se soldera toujours par un échec, et l’importance de la douleur, quelle qu’elle soit. Babbitty Lapina et la souche qui gloussait apprend l’impossibilité de ramener à la vie par magie, met en scène un animagus et montre l’envie et la peur mêlées que suscite la magie chez les Moldus. Et enfin, Le Conte des trois frères, celui qui est présent dans la saga Harry Potter, concernant les trois reliques, montre clairement l’impossibilité de fuir la Mort, par quelque moyen que ce soit.Les contes sont courts et, bien que plaisants à lire, je pense qu’ils intéresseront surtout les fans de la saga. Cela étant, je pense qu’ils méritent d’être découverts, même si c’est juste par curiosité. C’est une petite lecture détente, rapide et sans prise de tête.

Emyline
16/09/13
 

Coup de coeur Voici le fameux recueil des 5 contes que tout sorcier de Poudlard qui se respecte a lu ou entendu lorsqu’il était petit… Et vous ?La maman du célèbre Harry Potter nous livre ici de belles histoires assorties d’illustrations enchanteresses où bien sûr la magie…opère !

J'aime beaucoup l'univers d'Harry Potter et encore plus le style de J.K. Rowling. Alors, cela aurait vraiment été étonnant que je ne découvre pas ces cinq petits contes pour jeunes sorciers, d'autant plus quand on connait ma passion pour les contes !Je dois dire que je ne suis pas du tout déçue : je n'aurais pas pu imaginer mieux, sans compter les explications donnée par Albus Dumbledore à la fin de chaque conte qui nous en apprennent toujours un peu plus sur l'histoire des sorciers...Ces contes sont vraiment bien écrits et plairont sans doute à tout le monde : la morale est là et s'applique aussi bien aux sorciers qu'aux moldus. En les lisant, même sans avoir de pouvoirs magiques, on apprécie pleinement ces courtes histoires aux jolies morales... C'est vraiment une lecture très agréable.Je pense que Les contes de Beedle le Barde peuvent être lus par globalement n'importe qui : petits comme grands, je crois que tout le monde peut trouver ce qu'il recherche dans ces cinq contes. Surtout qu'ils sont bien écrits et que chaque histoire est très différente des quatre autres.Sans compter qu'on retrouve le conte des Trois frères, célèbre depuis la sortie du septième volume d'Harry Potter...

MademoiselleLuna
12/06/12
 

Joanne Kathleen Rowling nous replonge dans son univers unique et magique.On découvre les célèbres contes de Beedle le barde, j'aime beaucoup ces contes mais je trouve qu'il n'y en pas assez.Mais les histoires sont très originales. Diana666

Kimchi
20/03/12
 

Un petit livre de contes dérivé de la saga Harry Potter très agréable ! Même si ce petit livre n'est pas comparable aux livres de la saga, on retrouve bien l'univers magique d'Harry Potter et ces contes sont vraiment bien écrits et faciles à lire. Pour les fans d'Harry Potter, à lire !

cachou0393
18/03/12
 

Quelle créativité! Non contente de nous écrire un conte digne de Disney dans un des derniers tomes de Harry Potter, J.K. Rowling nous en livre quelques autres tout aussi poussés, avec, en prime, des commentaires hilarants d'Albus Dumbledore dans le texte!A lire aux enfants, à lire aussi pour les amateurs du monde de Harry, cela prolonge la magie comme jamais! Blogueuse de http://apologie-d-une-shopping-addicte.over-blog.com.

platinegirl
05/06/11
 

J-K Rowling a donné les droits d'auteur de ce reccueil de contes à une oeuvre de bienfaisance. Ces contes ayant une morale amplement détaillée par des notes à la suite du texte, c'est un peu le double effet "bonbon à la menthe" puisque les enfants à qui leurs parents les auront lu pourront profiter d'une petite leçon à l'usage des moldus. De plus les fans d'Harry Potter prolongeront un peu leur immersion dans l'univers créé par JKR. D'ailleurs le dernier conte est très important pour le dernier Harry Potter. Le reccueil se lit en à peine une heure

milca
07/01/11
 

Je suis devenue accroc au monde Harry Potter très tardivement, il y a un an ou deux seulement. Pour tout vous dire, je n’ai lu les trois derniers tomes qu’il y a peu, et, contrairement à des amies, je n’ai pas fait la queue au milieu de la nuit pour obtenir le précieux septième volet des aventures du petit sorcier. Non, moi j’ai attendu de le trouver d’occas’ dans ma boutique préférée ! Mais alors, depuis, j’ai bien rattrapé mon retard ! J’ai acheté tous les DVDs des films adaptés (et en collector s’il vous plaît !), je ne me lasse pas de les regarder ; les BOs des dits-films tournent en boucle sur mon ordinateur et accompagnent mon sommeil nocturne (je ne fais jamais les choses à moitié !) ; et évidemment, je peux faire des nuits blanches pour lire des fanfictions…Après Les Animaux fantastiques et Le Quidditch à travers les âges, il ne me restait donc plus qu’à me pencher sur ce recueil de contes, pour parfaire ma connaissance du monde créé par J.K. Rowling. Maintenant, c’est bel et bien fini, j’ai lu tout ce que la dame a publié et j’attends impatiemment de voir ce qu’elle nous réserve pour les années futures (j’ai d’ailleurs lu sur un bouquin féminin de ma mère, qu’elle envisageait d’écrire un nouveau livre en rapport avec Harry Potter… prions pour que ce ne soit pas une suite bateau !)… Revenons-en aux Contes de Beedle le Barde, et pour tout avouer, je suis un peu déçue par cette lecture, et après réflexion, des trois ouvrages « annexes » à la série Harry Potter, c’est sans doute celui que j’ai le moins apprécié ! Zoom sur mes impressions !

DameMeli
14/10/10
 

J’ai acheté ce livre à sa sortie il y a… ouf… tout ca. Et je ne m’étais jamais plongée dedans, bizarrement! Alors hier, en terminant Judy B., j’avais encore envie de lire un peu… mais je ne me voyais pas me lancer dans un autre roman, j’avais besoin de détente et de fantaisie.Tout ce que j’ai trouvé dans ce merveilleux petit recueil de contes.Déjà, les contes, donc. Ils sont mignons (sauf un qui est plutôt gore!), pleins de bons sentiments, agréables, rapides à lire.Et puis… les commentaires d’Albus Dumbeldore. Aaaaah… Albus! Qu’est-ce qu’elle m’a fait pleurer, JK Rowling, lorsqu’elle l’a tué! J’adorais ce vieux sorcier tellement sage et savant! J’aurais fait des livres uniquement sur sa vie, moi. L’humour qui le caractérise est certainement ce que je préfère dans Harry Potter!!

Lalou
18/08/10
 

Pour vous rappeler le contexte, les contes de Beedle le Barde est un recueil que lègue Dumbledore à Hermione dans le dernier tome de Harry Potter.Il contient 5 des contes qui sont racontés aux sorciers lorsqu’ils sont enfants, un peu comme nous les moldus, on nous lisait le petit chaperon rouge.Les contes sont originaux et j’ai bien aimé mais ça n’a pas non plus cassé des briques.Je vous recommande l’édition cartonnée avec un étuis, elle est vraiment jolie et fait vieux livre!

Slay
01/07/10
 

Je reste assez mitigée à propos de ce livre. Je l’ai beaucoup apprécié en tant que lectrice assidue de la saga Harry Potter, car c’est vraiment un plaisir de se replonger dans un univers devenu si délicieusement familier. En même temps, je reste un peu sur ma faim : le livre est en effet très (trop) court, les contes sont brefs et assez peu élaborés, il manque aux commentaires d’Albus Dumbledore l’humour malicieux auquel nous avait habitués le professeur. Le livre nous arrache quelques sourires, mais sans pour autant laisser un souvenir impérissable. A ne lire que si vous avez aimé suivre les aventures de Harry car si l’on ne considère pas ce recueil à la lumière de ceux qui l’ont précédé, il perd vite tout intérêt.Un résumé ainsi qu'un extrait de ce livre sont disponibles sur mon site.

Artsouilleurs
28/05/09
 

Format

  • Hauteur : 21.00 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.18 kg
  • Langage original : ANGLAIS