Les cosmonautes du futur t.2 ; le retour

LARCENET, MANU ; TRONDHEIM, LEWIS

livre les cosmonautes du futur t.2 ; le retour
EDITEUR : DARGAUD
DATE DE PARUTION : 31/03/01
LES NOTES :

à partir de
11,99 €

SYNOPSIS :

Une nouvelle collection est née. Fraîche comme un gardon. Pas le genre à nager en eau tiède. Plutôt ... nouvelle vague. Bon. Une fois évacuées les images maritimes et poissonnières, on peut dire que "Poisson Pilote" - dont la partie "Pilote" évoque le journal où naquit une magnifique génération d'auteurs - est une collection pas comme les autres, dans la mesure où elle ressemble plus à une "école" qu'à un ramassis de livres de même format qui parleraient tous de la pêche à la morue, par exemple. D'ailleurs, quand "Poisson Pilote" sera devenue culte - ça lui pend au nez -, on la citera comme la célèbre école qui eut le bon goût de naître un 1er avril. (Poisson d'avril, rions un peu...) En attendant, "Poisson Pilote" est une famille (un banc, si vous voulez) d'auteurs spécialement inventifs qui ont avancé dans la BD comme on explore une terre vierge. Pour ne citer qu'eux : David B., Manu Larcenet, Frank Le Gall, Pierre Le Gall, Fabrice Parme, Joann Sfar, Lewis Trondheim. Si farfelues que soient leurs trajectoires, elles donnent le sentiment
d'une cohérence et d'une exigence : on dirait que ces gens-lâ ont vraiment réfléchi à cette forme d'art et aux immenses possibilités qu'elle offrait. Ou alors ça leur est venu comme ça, en faisant cuire le café. Allez savoir. Ils existaient déjà, la collection "Poisson Pilote" a été créée pour eux. Pour ces auteurs déconcertants qui, un jour ou l'autre, reçoivent le fameux courrier : "Votre projet est absolument formidable mais il n'entre dans aucune de nos collections. Signé : l'éditeur." Les voilà donc rassemblés, heureux comme des poissons dans l'eau. (Ben voyons.) Que leurs histoires se passent au Texas ou à Venise au XVIe siècle, qu'elles racontent une invasion extraterrestre ou les états d'âme d'une mouche, peu importe : ils ont tous une vision forte du monde, inattendue, décalée. Ajoutez à ça un graphisme innovant, une gestion élégante de l'absurde, un poil de culture mais pas trop (faut pas charger), de l'intelligence à revendre - et vous avez "Poisson Pilote". V'lâ du mieux sous les mers, comme dirait le capitaine Nemo.
2 personnes en parlent

Second tome des "Cosmonautes du futur", série qui n'en a pas connu d'autres, mais qui promettait une belle carrière, récit drôle, absurde, plein de suspens et d'aventures, un peu terrifiante aussi. Mais pourquoi se sont-il arrêtés là, mais si les conditions de créations étaient dures à tenir, un bout de scénar par jour faxé par Trondheim à Larcenet, chargé de dessiné la page...? laurence

laurence
19/08/15
 

Martina et Gildas ne peuvent plus reculer. Ils ont voulu la vérité, ils l’ont et doivent désormais faire avec, que ça leur plaise ou non. En cela ce monde-ci n’est pas très différent du précédent…et menacé à son tour, cette fois par les Meskimeks qui veulent l’annihiler et dévorer ses habitants. Informés par les Mawissiens, extra-terrestres pacifistes et résignés, Martina et Gildas n’ont que le temps de fuir devant l’impressionnante armada ennemie, embarquant au passage quelques proches, dont le professeur Vatter, chargé du cours d’« extermination d’Aliens qui puent ». Après une course poursuite déjantée ils sont capturés par les envahisseurs. Survivront-ils ? Vaincront-ils les Meskimeks ? Et surtout que cachent les Mawissiens derrrière leur apparente bonhomie ? Une chose est sûre : dans ce monde où tout est sous contrôle mais permis dans le même temps - et qui en ce sens prolonge celui de leur enfance désormais perdue - nos héros ne reculeront devant rien pour accomplir, avec toute la présence d’esprit et l’insolence qui les caractérisent, cette nouvelle mission. Ce second tome des Cosmonautes du futur, dans la droite lignée du premier, accentue encore le rythme des actions et plaisanteries auquel celui-ci nous avait habitué. Les personnages évoluent à leur aise dans cet espace conçu pour eux – c’est rien de le dire – allant jusqu’à le mettre en péril lorsque cela s’avère nécessaire. Plus encore que dans le premier volume, Trondheim et Larcenet conjuguent leurs talents de scénariste et de dessinateur pour ne nous laisser aucun répit et, cela va sans dire, avec le troisième tome en approche, nous ne sommes pas au bout de nos surprises. http://ericdarsan.blogspot.com/

Darsan
13/10/11
 

Format

  • Hauteur : 29.80 cm
  • Largeur : 22.40 cm
  • Poids : 0.20 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie