Les depossedes

LE GUIN, URSULA

livre les depossedes
EDITEUR : ROBERT LAFFONT
DATE DE PARUTION : 26/10/00
LES NOTES :

à partir de
23,50 €

SYNOPSIS :

Sur Anarres, les proscrits d'Urras ont édifié, il y a cent soixante-dix ans, une utopie concrète fondée sur la liberté absolue des personnes et la coopération. Ce n'est pas un paradis, car Anarres est un monde pauvre et dur. Mais cela fonctionne. A l'abri d'un isolationnisme impitoyable qui menace maintenant la société anarchiste d'Anarres de sclérose. Pour le physicien anarresti Shevek, la question est simple et terrible. Parviendra-t-il, en se rendant d'Anarres sur Urras, à renverser le mur symbolique
qui isole Anarres du reste du monde ? Pourra-t-il faire partager aux habitants d'Urras la promesse dont il est porteur, celle de la liberté vraie ? Que découvrira-t-il enfin sur ce monde d'où sont venus ses ancêtres et que la tradition anarrestie décrit comme un enfer ? Avec Les Dépossédés, Ursula Le Guin a écrit, au-delà d'une utopie qu'elle qualifie elle-même d'ambiguë, un important roman politique comme la littérature américaine en a peu produit depuis Le Talon de fer de Jack London.
1 personne en parle

Une utopie ambiguë : chef d'œuvre de 1974 prouvant toujours l'actualité de la réflexion politique...Consacrée par les prix Hugo et Nebula pour "La main gauche de la nuit" en 1969, passionnante mise en roman du rôle du genre et du sexe dans la construction sociale, Ursula K. Le Guin, plus que jamais férue de sociologie et d'anthropologie, récidive en 1974 avec son œuvre sans doute la plus ambitieuse de toutes : rien de moins que l'analyse minutieuse d'une « utopie ambiguë », de type anarchiste, contrainte de faire face lucidement à ses succès et à ses travers lors d'un contact nécessaire avec les civilisations «normales».Le retour de Shevek, de la Lune où est implantée la colonie utopiste, vers la planète d'origine, est l'occasion d'un grand récit de découverte, nimbé de réflexions et d'habiles mises en situation, même si la matière mise en œuvre par la romancière, sur le fond, rend la lecture parfois un rien aride.Ce roman démontrait à l'époque que le « genre utopique », pour peu que l'on s'y attache avec sérieux et talent, était loin d'être moribond, mais bien au contraire porteur d'une riche démarche spéculative pour éclairer nos sociétés. "Les dépossédés" est d'ailleurs l'un des romans choisis par le grand Fredric Jameson pour son analyse de l'inconscient politique au travail dans le post-modernisme.

Charybde2
03/06/13
 

Format

  • Hauteur : 21.40 cm
  • Largeur : 13.40 cm
  • Poids : 0.47 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition