Les derniers geants

PLACE, FRANCOIS

livre les derniers geants
EDITEUR : CASTERMAN
DATE DE PARUTION : 01/10/08
LES NOTES :

à partir de
16,95 €

SYNOPSIS :

C'est au cours d'une promenade sur les docks que j'achetai l'objet qui devait à jamais transformer ma vie : une énorme dent couverte de gravures étranges.
L'homme qui me la vendit en demandait un bon prix, prétextant que ce n'était pas une vulgaire dent de cachalot sculptée, mais une " dent de géant ".
8 personnes en parlent

L'ailleurs imaginé Francois Place, illustrateur jeunesse prolifique et reconnu, fait paraître son 1er ouvrage les derniers géants en 1992.Cet album qui ravira petits et grands, nous entraîne à la rencontre des derniers géants. Archibald Leopold Ruthmore, dans la lignée des grands explorateurs naturalistes du XVIIIe et XIXe siècle, achète un mystérieux objet : une dent géante couverte de gravures qui va à jamais changer sa vie. Cette aventure l’entraînera aux confins du monde. Confins du monde inaccessibles, merveilleux où les géants vivent en totale osmose avec leur environnement. Mais à son retour, son désir de partager cette découverte avec le monde sera plus fort que la préservation de cette tribu de géants. Il pervertira malgré lui, comme c’est souvent le cas, ce peuple primitif qu’il conduira à sa perte.Sous la forme d’un carnet de voyages avec de somptueuses illustrations à l’aquarelle, François Place transporte le lecteur vers cet ailleurs fantasmé et l’invite à la rêverie.Un très beau voyage auquel il nous convie, qui berce encore le lecteur un moment.

beraud@archimed.fr
29/11/15
 

En 1849 à Londres, Sir Archibald Léopold Ruthmore acquiert une dent de taille impressionnante. Convaincu qu’elle appartient à un géant, le savant entreprend un périlleux voyage dans l’espoir de rencontrer les derniers géants de la planète. Leur découverte dépassera ses attentes, mais la révélation de leur existence aura des conséquences dramatiques.La poésie du texte la beauté des images font de cet album un petit bijou de délicatesse. J’ai aimé retrouver mon âme d’enfant le temps de cette lecture.

isabelleisapure
27/12/14
 

Archibald Léopold Ruthmore, un aristocrate anglais féru de science, fait l’acquisition, au cours d’une ballade sur les docks, d’un objet bien curieux qui va bouleverser son existence : une énorme dent recouverte de gravures. Le vieux matelot qui la lui vend lui affirme qu’il s’agit d’une "dent de géant". Se doutant qu’il s’agit d’élucubrations, Archibald achète néanmoins la dent, jugeant l’histoire belle.De retour chez lui, il examine plus attentivement l’objet et se rend bientôt compte qu’il s’agit réellement d’une dent, de la grosseur d’un poing, sur laquelle est gravée, entre autres circonvolutions, une minuscule carte de géographie indiquant le "Païs des Géants". Ni une ni deux, le scientifique prépare ses bagages et met les voiles pour l’Inde afin de gagner facilement la Birmanie, pays dans lequel se cache la contrée censée dissimuler les êtres légendaires.Après un périple riche en rebondissements, notre aventurier, perdu au milieu des montagnes, à bout de forces, est recueilli par un être gigantesque, à l’aspect de pierre, recouvert de tatouage. Les Géants existent donc bel et bien, ils sont neuf et présents sur terre depuis des milliers d’années. Archibald passera un an à leurs côtés, à partager leur vie et à les observer. Il remplira de nombreux carnets de notes et de dessins avant de regagner son Angleterre d’origine où il publiera neuf volumes sur la question des géants…Ce très bel album de François Place (La douane volante, Tobie Lolness pour les illustrations) – qui signe un texte riche et de superbes illustrations – ravira petits et grands. Il met en lumière les questions de la peur de l’inconnu, de l’étranger et des découvertes scientifiques. Cet album a reçu de très nombreux prix lors de sa parution en 1992.

Naurile
21/09/13
 

Au cours d'une promenade sur les docks, Archibald Léopold Ruthmore, fit l'acquisition d'une dent mais pas n'importe laquelle, une dent de géant, gravée d'une carte. Intrigué, il se lance dans des recherches afin de savoir d'où provient cet objet. Puis, part à la recherche du pays des Géants, aux sources du fleuve noir. Après maintes péripéties, il y parvint enfin. Une dizaine de géants à la peau enluminée d'un entrelacs de tracés et au doux chant, l'accueillit avec grand soin. Il partagea leur compagnie quelques mois et une fois rentré au pays se lança dans l'écriture de neuf volumes qui leur étaient consacré ce qui déclencha une vive polémique ...Ce livre est appelé à devenir un classique de la littérature jeunesse tant il est riche et bien écrit. Les illustrations elles-même sont de magnifiques aquarelles aux doux tracés qui font de ce livre une oeuvre à part entière. Le contenu est d'une richesse fabuleuse en ce qu'il parle d'un peuple disparu au contact d'un homme blanc qui n'est pas sans rappeler l'histoire ... Il se teinte également d'une philosophie avec un véritable questionnement sur le sens que l'on peut donner à la vie. Sur le plan de l’écriture c'est formidablement bien tourné. Le tout explique la multitude de prix qui a auréolé cet album. Pourtant, comme vous le savez, un livre peut très bien nous toucher et avoir une certaine reconnaissance sans être pour autant apprécié des enfants, ... Je l'ai testé au cours d'une lecture plaisir et en relevant les yeux à la fin du dernier chapitre j'ai vu les yeux brillants de certains d'entre eux qui c'étaient totalement laissé emporter. Cristie

cristie
25/04/13
 

Les derniers géants Septembre 1849. Sur un dock anglais, Archibald Leopold Ruthmore achète une dent grosse comme un poing, couverte de gravures. Après un examen minutieux, il découvre une carte minuscule sur laquelle on distingue un fleuve, des montagnes… Archibald décide alors d’embarquer à bord d’un vaisseau de La Compagnie des Indes pour partir à la découverte de cette contrée inconnue.Cet album de François Place est une invitation au voyage.Le texte est poétique et les illustrations à la plume et à l'aquarelle magnifiques évoquent des gravures du XIXe siècle.

Deuxième moitié du 19é siècle. Archibald Léopold Ruthmore, séduit par l'histoire incroyable d'un vieux marin, achète une dent étonnante ayant le pouvoir de porter bonheur. "Je pensais bien à une supercherie, mais l'histoire était belle et j'emportai la pièce pour deux guinées."Intrigué, il va passer de longues semaines à rechercher dans sa bibliothèque des éléments qui pourront lui donner des indications sur l'origine de la dent et la signification des gravures dont elle est couverte. "Mais l'ensemble représentait clairement le cours d'un fleuve, des chaînes de montagne, une région enclavée. Ce ne pouvait être, selon la description de l'un des plus anciens ouvrages de ma bibliothèque, que le "Pais des Géants", aux sources du fleuve Noir."Une expédition est montée: Archibald quitte l'Angleterre pour Calcutta, puis la Birmanie; il remonte le fleuve Noir, traverse la jungle "qui nous submergea de ses miasmes fétides, saturés d'odeurs lourdes d'humus et de moisi." Mais la rencontre avec une tribu de coupeurs de tête est fatale aux accompagnateurs d'Archibald. Désormais seul, il poursuit sa route luttant contre la fatigue, la faim et les hallucinations, mais sans jamais oublier de prendre des notes et de faire des croquis.La découverte de traces de pas de géants lui montre qu'il touche au but: une rencontre avec neuf membres d'une étrange civilisation, des géants touchant le ciel et dont la peau est entièrement couverte de tatouages. Ce n'est que près d'un an plus tard qu'Archibald reprendra le chemin de l'Angleterre pour raconter sa découverte dans un livre décrié par les scientifiques, mais qui lui permettra de monter une nouvelle expédition et de découvrir ainsi les conséquences catastrophiques de ses révélations pour les géants. "Ne pouvais-tu garder le secret ?"Un livre extraordinaire, une histoire à laquelle on se laisse prendre à son insu (mais de son plein gré!), des illustrations d'une grande richesse en couleurs et détails pour accentuer encore le texte (le lecteur a l'impression de sentir la moiteur de la jungle, ou la peur d'Archibald d'être découvert par les coupeurs de têtes). Plus qu'un album jeunesse, c'est un vrai roman d'aventures pour les 8-9 ans, un roman que les parents emprunteront sûrement.

pages87
30/06/12
 

L'ailleurs imaginé Francois Place, illustrateur jeunesse prolifique et reconnu, fait paraître son 1er ouvrage les derniers géants en 1992.Cet album qui ravira petits et grands, nous entraîne à la rencontre des derniers géants. Archibald Leopold Ruthmore, dans la lignée des grands explorateurs naturalistes du XVIIIe et XIXe siècle, achète un mystérieux objet : une dent géante couverte de gravures qui va à jamais changer sa vie. Cette aventure l’entraînera aux confins du monde. Confins du monde inaccessibles, merveilleux où les géants vivent en totale osmose avec leur environnement. Mais à son retour, son désir de partager cette découverte avec le monde sera plus fort que la préservation de cette tribu de géants. Il pervertira malgré lui, comme c’est souvent le cas, ce peuple primitif qu’il conduira à sa perte.Sous la forme d’un carnet de voyages avec de somptueuses illustrations à l’aquarelle, François Place transporte le lecteur vers cet ailleurs fantasmé et l’invite à la rêverie.Un très beau voyage auquel il nous convie, qui berce encore le lecteur un moment.

Magnifique carnet de voyage imaginaire Ce livre constitue un carnet de voyage, à l'imitation de ceux que rédigeaient les explorateurs, dans les siècles passés. L'écriture et les illustrations de François Place sont simplement magnifiques ! J'en suis fan ! Cet album a donné lieu à différentes adaptations théâtrales. Je ne saurai que vous conseiller d'aller entendre si vous en avez l'occasion la narration musicale de la Cie Détours.

Format

  • Hauteur : 21.00 cm
  • Largeur : 30.70 cm
  • Poids : 0.57 kg

Dans la même catégorie