Les dix femmes de l'industriel rauno ramekorpi

PAASILINNA, ARTO

livre les dix femmes de l'industriel rauno ramekorpi
EDITEUR : DENOEL
DATE DE PARUTION : 07/05/09
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
19,80 €

SYNOPSIS :

Rauno Rämekorpi, un riche industriel finlandais, fête ses soixante ans. Comme le veut la coutume, les invités ont afflué chez le héros du jour les bras chargés de cadeaux et de fleurs. Mais Mme Rämekorpi est allergique au pollen et Rauno se voit donc prié, à peine le dernier convive parti, de convoyer les fleurs à la décharge sans même prendre la peine d'ôter sa queue-de-pie. En chemin, l'heureux sexagénaire a soudain une bien meilleure idée : il offrira les bouquets à ses nombreuses maîtresses. Commence alors une tournée qui va
mener ce noceur impénitent d'une alcôve à l'autre dans un déluge de libations et de bonne chère. Hilares, nous suivons les drôles de péripéties de ce vieux séducteur et de ses décapantes compagnes. Le succès est tel que Rauno décide de réitérer sa généreuse virée à l'occasion des fêtes de fin d'année. Mais le vent semble entre-temps avoir tourné pour notre don Juan déguisé en Père Noël... Une farce aux accents rabelaisiens, une réjouissante galerie de portraits de femmes victimes d'un héros qu'on adorera détester!
6 personnes en parlent

Alerte et cocasse Ce livre est drôle tout en étant sobre, critique envers la société finnoise, l'état psychologique des finnois, tout en étant léger, alerte et cocasse, ridiculise le capitalisme tout en restant tendre avec son personnage principal... Arto Paasilinna est un grand auteur, découvert depuis Le Lièvre de Vatanen, qu'il faut lire absolument...

Quand on reste fidèle à soi-même...Cela aurait pu marchait comme histoire, elle aurait pu être cocasse, et déjanté mais au final j'ai été plutôt déçu. À mon sens, il aurait pu aller plus loin dans son idée, il se retient. Le résultat n'est pas trop mal cependant. Écrit sur le ton de la fable, ce roman se lit très rapidement, les pages se tournent d' elles mêmes. Une bonne lecture détente -si vous n'en attendez pas trop-...

Lacazavent
14/04/13
 

L'écriture jubilatoire d'Arto Paasilinna me fait rire ou sourire, parfois même exploser et rire aux éclats, c'est selon...En lisant ce livre, j'ai ri quelquefois, souri assez souvent mais pas ri aux éclats.Le côté amusant de l'écriture de l'auteur m'a apporté un bon moment de lecture mais le contenu en lui-même ne m'a pas emballée outre mesure..."C'était une jeune fille venue livrer des fleurs. Elle jaugea d'un regard expert le vieux monsieur dévêtu. Le spectacle n'était pas déplaisant: une haute silhouette musclée, des mollets et des cuisses solides, le sexe posé sur un épais paillasson de poils, une respectable bedaine, une poitrine velue, une nuque robuste et un visage typiquement finlandais, avec un front haut et large couronné d'une tignasse rêche encore humide.""Le trépas n'était pas un ami libérateur mais un intrus malvenu, un sinistre huissier de justice dont personne ne pouvait contester les saisies."On peut dire qu'Arto Paasilinna se renouvelle car son histoire ne ressemble en rien à celles qu'il a déjà écrites si ce n'est que ....comme les autres fois ....les événements sont loufoques et cocasses ...les personnages se mettent dans des situations où ils rencontreront des soucis supplémentaires ....à travers son humour, il glisse quelques éléments de réflexion sur des sujets importants, à savoir pour ce roman: la place du Patron face à ses employés (sont-ils "transparents", les voit-il?), la place de la femme dans un couple où l'homme a un travail à haute responsabilité, l'amitié, la société finlandaise, la solitude etc ...En résumé, pas le meilleur opus de l'auteur, mais une lecture qui détend ...

Cassiopea
20/08/11
 

Ce livre est drôle tout en étant sobre, critique envers la société finnoise, l'état psychologique des finnois, tout en étant léger, alerte et cocasse, ridiculise le capitalisme tout en restant tendre avec son personnage principal... Arto Paasilinna est un grand auteur, découvert depuis Le Lièvre de Vatanen, qu'il faut lire absolument... laurence

laurence
31/07/11
 

« Derrière, soixante années chaotiques, superbes, étranges. Devant, au moins dix ou vingt autres, avec un peu de chance ».Soixante ans, une étape importante dans la vie d’un homme. Cet anniversaire doit se fêter comme il se doit et ce 7 septembre 2001, c’est ce que va faire le riche industriel Rauno R?-mekorpi.Il décide d'offrir les bouquets qu'il a reçus à ses nombreuses anciennes maîtresses...C'est l'occasion d'une virée de 24 heures accompagné du chauffeur de taxi Seppo Sorjonen, personnage présent également dans "Petits suicides entre amis".Comme d’habitude, Paasilinna nous entraîne à la suite de son héros dans d’hilarantes péripéties picaresques et truculentes. Mais ici, pas d’expédition au travers de toute la Finlande ou de l’Europe (Cf. Le Lièvre de Vatanen et Petits suicides entre amis), le théâtre des aventures du héros ne dépassera pas la banlieue d’Helsinki.Ce roman réjouissant à l’écriture leste, se lit avec un grand plaisir. C’est un régal. En même temps c’est une réflexion sur l’âge qui avance et la mort. Et le héros se demande : « Que lui réservait le restant de ses jours, que pouvait-il en attendre, à quoi devrait-il renoncer ? ».C’est le troisième livre de cet auteur finlandais que je lis et j’ai bien l’intention de lire ses autres romans traduits en français.Suite au prochain numéro.

Ludeca
17/04/11
 

Les pesonnages toujours aussi fantaisistes et atttachants nous entrainent dans de droles de péripéties sur fond de coutumes finoises peu banales. Un bon moment de divertissement.

Gigi
05/01/10
 

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.27 kg
  • Langage original : FINNOIS
  • Traducteur : ANNE COLIN-DU-TERRAIL