Les enfants du crepuscule

HAYDEN, TOREY L.

livre les enfants du crepuscule
EDITEUR : J'AI LU
DATE DE PARUTION : 09/11/06
LES NOTES :

à partir de
6,90 €

SYNOPSIS :

Après avoir subi un traumatisme, certains enfants refusent de parler. Ces «enfants du crépuscule», Torey Hayden les reçoit en consultation et les aide à exprimer leur souffrance et à rompre leur isolement. Parmi eux, Cassandra, neuf ans, qui alterne les moments de mutisme et de
violence. Il y a aussi Drake. À quatre ans, ce petit garçon est adorable et chaleureux... mais il ne parle qu'à sa mère. Comment comprendre le silence de ces enfants ? Que leur est-il arrivé ? Comment les aider ? La psychologue nous offre ici un récit poignant, bouleversant.
1 personne en parle

Torey Hayden, que je découvre avec ce roman autobiographique, ne raconte pas son histoire, mais celle de trois personnes qui ont chacuns des problèmes de paroles. Cassandra, une petite fille qui ne parle pas souvent et qui fait des crises de colère d'un coup comme ça, et ce depuis que son père l'a enlevé et qu'on l'a retrouvé. J'avoue qu'au départ cette gamine m'a fait super peur, parce qu'elle disait des trucs bizarres, que ses réactions étaient imprévisibles, qu'elle était méchante et tout, et au fur à mesure qu'on la connait mieux, qu'on comprend pourquoi elle est comme ça, j'ai eut vraiment pitié pour elle, et je l'ai adoré. D'ailleurs, il y a un passage qui m'a énormément plu dans son histoire, et sa relation avec Torey m'a fait vraiment chaud au coeur. Ensuite, il y a Drake, un garçon qui comme l'auteur m'a fait penser à Calvin et Hobbes. Blond, muet, et avec pour ami, un énorme tigre en peluche. En fait, sa seule différence avec l'enfant de la BD c'est qu'il est muet. C'est celui que j'ai le plus adoré, parce qu'il est trop mignon, adorable, et que bon, j'aurais trop aimé le voir quoi. Et puis, il y a Gerda, qu'on voit peu, mais qui m'a beaucoup plu aussi, parce que je sais pas, elle m'a rappelé certains déficients mentaux dont ma soeur s'occupe pendant son stage. Ces trois personnage m'ont tour à tour, bouleversés, époustouflés, énervés, ou rendu triste. Et ceux autour d'eux aussi (par exemple, je n'ai pas pu supporter la famille de Drake que j'ai détesté du début jusqu'à la fin, et celle de Gerda, c'est la même chose). J'ai adoré les voir évoluer, et voir évoluer leur relation avec Torey. J'ai vraiment envie de lire d'autres livres de cet auteur.

yuukichanbaka
21/04/12
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.19 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition