Les executeurs ; des hommes normaux aux meurtriers de masse

WELZER, HARALD

livre les executeurs ; des hommes normaux aux meurtriers de masse
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 15/11/07
LES NOTES :

à partir de
22,00 €

SYNOPSIS :

« Je ne suis pas le monstre qu'on fait de moi. Je suis victime d'une erreur de raisonnement », déclare Adolf Eichmann à l'issue de son procès. Comme après lui tous les exécuteurs allemands, rwandais, serbes et croates, dont les cas sont étudiés dans ce livre, il récuse résolument l'idée qu'il aurait agi monstrueusement et en dehors des catégories morales de la communauté des hommes. Pourtant tous ont tué systématiquement ceux qu'eux et leurs semblables avaient exclus de l'humanité par définition. Qu'on puisse les qualifier de meurtriers est une idée restée jusqu'à ce jour étrangère aux exécuteurs dans leur immense majorité, car leur projet anti-humain avait bâti un système de responsabilité morale dans lequel le meurtre de masse était une évidence. Dans un dispositif social, montre Hararld Welzer, il suffit qu'une seule coordonnée
- l'appartenance sociale ou ethnique - se décale pour que tout l'ensemble change et que s'établisse une réalité autre que l'antérieure. Ce décalage, observable dans le national-socialisme, où il est fondé scientifiquement sur une théorie des races, et dans l'ex-Yougoslavie et au Rwanda, où il est fondé ethniquement, consiste en une redéfinition radicale de qui fait partie ou non de l'univers d'obligation générale. La distinction inéluctable est absolue entre appartenants et non-appartenants est commune à ces sociétés meurtrières, par ailleurs extrêmement différentes. Une fois lancée, la pratique d'exclusion conduit à la spoliation, et la déportation et la violence dont elle est assortie transforment, avec une régularité terrifiante, le déplacement en « nettoyage », en extermination pure et simple des non-appartenants.
1 personne en parle

Une fascinante analyse de la capacité de l’homme normal à devenir un exécuteur de masse, au travers de témoignages de membres d’Einsatzgruppen SS (ceux chargés d’une trop morbide mission). On en revient directement aux phénomènes de masse, à la perte du sens « commun », ou plutôt à son glissement vers un « commun » complétement irrationnel. L’ouvrage s’étale un peu trop sur les descriptions de tueries, mais enfin les conclusions nous rappellent que de tels glissements demeurent possibles et que la vigilence reste de mise. Un bon rappel dans ces temps de repli sur soi… ck

sottens
26/02/10
 

Format

  • Hauteur : 20.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.36 kg
  • Langage original : ALLEMAND

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition