Les fabuleuses aventures d'un indien malchanceux qui devint milliardaire

SWARUP, VIKAS

EDITEUR : 10/18
DATE DE PARUTION : 02/08/07
LES NOTES :

à partir de
8,10 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Quand le jeune Ram Mohammad Thomas devient le grand vainqueur de " Qui veut gagner un milliard de roupies ? ", la production soupçonne immédiatement une tricherie. Comment un serveur de dix-huit ans, pauvre et inculte, serait-il assez malin pour répondre à treize questions pernicieuses ? Accusé d'escroquerie, sommé de s'expliquer, thomas replonge alors dans l'histoire de sa vie... Car ces

réponses, il ne les a pas apprises dans les livres, mais au hasard de ses aventures mouvementées ! Du prêtre louche qui laisse trop volontiers venir à lui les petits enfants à la capricieuse diva de Bollywood, des jeunes mendiants des bidonvilles de bombay aux touristes fortunés du Taj Mahal, au fil de ses rencontres, le jeune homme va apprendre que la fortune sourit aux audacieux...

22 personnes en parlent

Voici un roman à la fois drôle, stimulant et poignant, qui nous balade à travers les mille facettes de l'Inde. Le récit commence lorsqu'un misérable serveur indien au nom improbable, Ram Mahammad Thomas, gagne miraculeusement un milliard de roupies dans un jeu télévisé à forte audience. Sa victoire paraît invraisemblable : est-elle due au hasard ou bien aurait-il fraudé ? Le producteur et l'animateur du jeu sont sur les dents, d'autant plus que le capital de l'émission ne leur permet pas de lui verser la somme qu'il a gagnée... Peu scrupuleux, ils soudoient alors les flics pour lui faire avouer de force qu'il a triché. C'est alors qu'intervient une avocate. Inconnue du jeune Ram, elle surgit spontanément au commissariat, et prend en main sa défense. Pris en flagrant délit de tortures et d'extorsion d'aveux, les condés sont obligés de les laisser partir. Durant une nuit interminable, la jeune avocate interroge son client afin de préparer sa défense.Comment a-t-il fait pour gagner, alors que sa culture personnelle ne devrait pas, a priori, lui permettre de répondre à des questions aussi pointues ? Chacun des douze Q.C.M., est lié à des épisodes de la vie du jeune homme. Dans le désordre, Ram Mohammad Thomas livre donc à cette inconnue le puzzle de son existence chaotique : au lecteur de remettre de l'ordre...

Schlabaya
19/08/10

Eh bien ! Si je savais que j'aimerais tellement ce livre, je l'aurais lu bien avant. Avec talent, l'auteur nous raconte les aventures d'un héros attachant et astucieux, qui semble avoir vécu mille vies à seulement dix-huit ans.L'auteur fait constamment des va-et-vient entre le présent (juste après l'émission) et le passé du héros, expliquant comment les évènements de sa vie l'ont amené à connaître les réponses du jeu. Là où un autre auteur se serait brisé sur les écueils des ellipses et des "flashbacks", Mr Swarup réussit à ne pas nous embrouiller, même s'il passe brusquement de l'adolescence du héros à sa petite enfance, avant de revenir au moment présent. Tout s'enchaîne avec fluidité, c'est émouvant, et la fin est surprenante. J'avais aimé le film, même si son souvenir s'est estompé. J'ai adoré le livre.

wellreadkid
07/08/10

Qui veut gagner un milliard de roupies ? A travers l’histoire du jeune homme, c’est l’Inde d’aujourd’hui avec sa splendeur et sa misère omniprésente, où chaque individu lutte pour sa survie qui nous est contée.Servie par un humour décapant, le lecteur navigue tantôt avec effroi tantôt avec tendresse dans un pays fascinant où tout peut arriver, le meilleur comme le pire.

J'ai eu la chance de découvrir ce roman avant son adaptation au cinéma que je ne suis pas allée voir d'ailleurs. Donc aucune influence liée à cette adaptation dans ma critique.Je me suis plongée dans ce livre comme on se plonge dans un polar. J'ai eu le sentiment de voyager en Inde avec mon sac sur le dos. Le rythme du livre sous forme de flash-back sur la vie du héros empêche de refermer le roman. On devient vite accro ! J'ai adoré, profondément adoré découvrir l'Inde en suivant les mésaventures (et le mot est faible) de Ram Mohammad Thomas Estelle

Estelle
23/04/10
 

Roman, sous un prétexte peu crédible, qui décrit différents aspects de la misère en Inde. Les politiciens, les autorités, les riches les truands,les exploiteurs en tous genres, sont décrits de façon semble t-il réaliste ! Le personnage principal passe à travers toutes les difficultés un peu par miracle ! Mais ce livre est un roman et pas un documentaire ! On peut laisser à l'auteur la liberté prise à la réalité ! La lecture est agréable, facile et on aime le jeune héros ! BernardW

BernardW
13/03/09

Roman très agréable et facile à lire, nous contant les péripéties d'un "Candide" indien, avec un détachement et un humour naïf qui rend le héros très attachant. Cet humour n'empêche pas l'auteur de dresser un portrait assez dur et sordide de l'Inde comtemporaine qui détonne sur la vision bollywodienne diffusée habituellement.

Loricath
18/08/10
 

Ce roman, adapté avec succès au cinéma, m’a longtemps laissé sceptique… j’ai mis du temps à me décider à l’ouvrir, à me laisser tenter par son histoire… je ne sais pas exactement pourquoi… Déniché, il y a plus d’un an chez mon libraire, la quatrième de couverture m’a tentée, et je l’ai proposé à la sélection du Prix Littéraire des Blogueurs saison 1… c’est donc, un peu contrainte et forcée que j’ai tourné la première page.Le roman est donc construit autour de 12 questions, 12 questions du célèbre jeu télévisé “Qui veut gagner des millions”… Ram Mohamed Thomas, orphelin, a su répondre à toutes les questions alors même qu’il est censé être inculte… on le soupçonne d’avoir triché. Arrêté par la police, une avocate surgit et lui demande de lui dire toute la vérité sur le mystère de ses réponses… ainsi Ram se lance-t-il dans le récit de sa vie, et explique comment l’expérience de la vie lui a permis de répondre aux questions du jeu.Incontestablement, on est dans l’univers du conte, voire de l’épopée… un homme seul, malin, vit différentes aventures, comme une initiation… n’oublions pas non plus que le personnage principal raconte son histoire, comme lors d’une veillée, et par certains côtés des réminiscences du Décaméron venaient heurter mon esprit. Contrairement donc à certains critiques, je n’ai pas pris ce roman comme un roman réaliste, certes il décrit la vie en Inde, ses misères, sa pauvreté, sa corruption de la Police etc. mais il m’a semblé qu’avant tout, Swarup s’est inspiré de la tradition littéraire du conte. C’est pourquoi, l’humour, le magique, les hasards des rencontres sont si nombreux… comme dans les contes, le personnage vit une multitudes aventures rocambolesques et proprement incroyables, et non réalistes. La quête de la femme, le rachat de la prostituée tout cela me ramène au conte au sens large du terme.Le procédé littéraire est intéressant (chaque réponse à chaque question entraîne le récit d’une aventure), chaque aventure est prenante, intéressante, et l’on se demande quelle sera la question qui va en découler… mais immanquablement, le procédé a tendance à s’essouffler, me semble-t-il. Ce que j’ai surtout regretté c’est que l’on reste dans le cliché de l’exotisme, et que l’émotion ne passe pas.Une lecture agréable cependant, mais pas de réel coup de coeur pour moi !

George72
05/12/09
 

Sympa ; on est vraiment de tout coeur avec ce jeune homme vraiment malchanceux! Il se lit d'une traite!Ce qui est intéressant dans la construction de l'histoire, c'est que chacune des questions nous ouvre une porte sur une histoire dans la vie de Ram Mohammad Thomas. Ces histoires ne sont pas présentées au lecteur dans l'ordre chronologique et il est donc amusant de faire une gymnastique intellectuelle consistant à mettre chaque parcelle de cette vie dans le "bon ordre". Ce qui m'a également plu, c'est qu'à la fin du livre, la boucle est bouclée ; la fin expliquant le début.Bien-sûr que l'histoire n'est guère crédible mais c'est très agréable à lire!J'ai cependant beaucoup moins aimé le film de Danny Boyle "Slumdog Millionaire", très cliché...

Zhayah
30/03/09

Comment un jeune homme orphelin et pauvre a-t-il pu gagné un milliard de roupies ? Impossible qu'il puisse connaître les réponse aux difficiles questions du jeu télévisé sans avoir triché... à moins que les nombreuses mésaventures et rencontres qui constituent sa vie lui aient soufflé les réponses...Ce livre est dense en paysages et en couleurs. Une description de l'Inde de l'intérieur, par un indien qui croise tant les pires malfrats que les êtres les plus doux.Ce livre a inspiré le film « Slumdog millionaire » de Danny Boyle sorti en 2008 qui a reçu entre autres 4 Golden Globes et 8 Oscars.

Un beau portrait de l'IndeA travers l'itinéraire extraordinaire et improbable d'un jeune homme, c'est l'Inde tout entière qui se dévoile, dans ce roman parsemé d'humour et qui, sans tomber dans le misérabilisme, touche avec justesse.

Bluedot
06/10/11
 

Lu dés sa sortie car j'aime beaucoup la littérature indienne...Comment grâce à des déboires gagner à un jeu télévise ....splendeur et misère de l'inde ! Humour et horreur se côtoie comme en Inde !

GRANY
13/11/10
 

Qui veut gagner un milliard de roupies ? A travers l’histoire du jeune homme, c’est l’Inde d’aujourd’hui avec sa splendeur et sa misère omniprésente, où chaque individu lutte pour sa survie qui nous est contée.Servie par un humour décapant, le lecteur navigue tantôt avec effroi tantôt avec tendresse dans un pays fascinant où tout peut arriver, le meilleur comme le pire.

beraud@archimed.fr
29/11/15
 

Un milliard de roupies! C'est la somme fabuleuse que vient de gagner Ram Mohammad Thomas au célèbre jeu télévisé, le bien nommé "Qui veut gagner un milliard de roupies?" Le seul problème c'est que les producteurs de l'émission n'avait pas imaginé qu'un de leurs compatriotes puisse atteindre le sommet de la pyramide des gains. Les caisses sont vides, il faut trouver une parade. Bon sang mais c'est bien sûr! Le candidat a triché! Comment un orphelin, gamin des rues, simple serveur de son état, aurait-il pu répondre à toutes les questions sans un ingénieux subterfuge?! Plainte est déposée, Ram est arrêté et au lieu de palper les billets, il tâte la matraque des policiers. Heureusement, une jeune avocate vient à son secours. Pour le disculper, elle doit connaitre la vérité et demande à son client de lui raconter par le menu les circonstances qui lui ont permis d'être si brillant lors de sa prestation.Que dire si ce n'est que j'ai adoré ce voyage dans l'Inde d'aujourd'hui. C'est un conte de fée, assurément, et comme tout conte de fée, il recèle sa part de cruauté. Mais c'est aussi un récit d'aventures, et celles qu'a vécues le jeune Ram son loin d'être banales et nous font découvrir son pays des bidonvilles à Bollywwood. Car Ram a tout vu, tout vécu, il a été domestique, guide touristique, serveur, entre autres. Il a côtoyé la misère des rues et le faste des riches demeures. Il a connu le pire comme le meilleur de la société et des individus.Toujours optimiste, sans jamais s'apitoyer sur un sort pas toujours favorable, Ram se raconte et décrit les évènements qui lui ont permis de remporter le jackpot. Chaque chapitre est consacré à une question du jeu, le récit n'est donc pas linéaire mais il permet tout de même de se faire une idée de se fabuleux destin de la naissance du héros jusqu'à la fin de ses mésaventures avec la justice. Tendre et terrible, souvent drôle grâce à son héros si attachant, cette histoire au ton un peu naïf, cache des trésors d'humanité et d'espoir. Un excellent livre qu'il faut lire et c'est mon dernier mot Jean-Pierre!

un flyer
30/10/12

Je n'avais pas vu le film en commençant ce livre (d'ailleurs je ne l'ai toujours pas lu)! Ce livre m'a beaucoup plu. On suit les aventures de ce gamin tout au long de ces questions et les différentes anecdotes qui lui ont permis de gagner. Il y a des moments drôles, tragiques qui en font le sel de l'histoire. On est vraiment pris par l'histoire et par ce jeune garçon. On est à la fois gai, triste avec lui et il y a du suspens.Enfin, ce livre est bien mené et nous dévoile mille facettes de l'Inde : du plus pauvre des banlieues des grandes villes au plus riche avec le Taj Mahal.Je recommande ce livre et cet auteur. Je suis tenté par son autre roman : meurtre dans un jardin anglais.

fabloo
20/09/12
 

Il y a un genre de livre, que j'affectionne vraiment tout particulièrement, qui bien souvent permet au livre de devenir un de mes nombreux coups de coeurs. C'est pareil pour les films. Et c'est le même genre.Il y a un temps, dans le bus alors que j'étais en voyage à je sais plus où, les professeurs nous ont mis un film : Slumdog Millionaire. Je suis tombée en amour de ce film, devenu depuis ce jour là, mon favori de tous les favoris.Car il a ce genre, qui dépasse même le policier ou le gay. Ce genre qui n'a pas de nom, ce genre qui mélange coup de chance et de destin, malchance dans la chance, et aventures extraordinaires. Un peu comme Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire ou Le Passage.Le livre de mon film préféré n'échappe pas à cette règle. Mélangeant plusieurs destins, coup de chance, ethnies et familles différentes, il n'a pu que me plaire.Même si je devrais lui reprocher tous les passages longuets notamment celui avec la guerre.Même si je peux lui reprocher aussi, d'avoir pleins de noms compliqués - mais en soi c'est pas sa faute, c'est indien -Je ne peux lui reprocher sa magie.On suit ce livre du côté de Ram, à la première personne du singulier. Tout commence par son arrestation, parce qu'il a eut un peu trop de chance à une émission télévisée et qu'il a gagné le gros jackpot. Il a su répondre juste à toutes les questions. Et, au fur et à mesure, on découvre que ce n'est pas de la chance, c'est juste qu'à chaque fois, il a vécu quelque chose qui lui a permis de répondre à ces questions. que ce soit des histoires qu'on lui raconte, ou des histoires qu'il a vécu, j'ai trouvé que la plupart étaient atroces, et montraient bien trop souvent le côté obscur des humains, et surtout la vie dure des indiens, qui n'ont pas un pays si développé que ça.Entre une fille qui se fait violer par son père, une histoire de prostitué, un faux prêtre pédophile, et tout et tout, ce livre nous montre l'atrocité du monde, et bien que je n'ai versé aucune larme, j'ai eut très mal au coeur.On découvre au fur et à mesure qui est Ram, ce qu'il est devenu, et ce qui l'entoure, avec des personnages récurrents comme Salim, son meilleur ami. On y découvre aussi des relations très fortes.Et c'est écrit d'une façon agréable, avec des répétitions qui changent, un style que j'ai tendance à moi même utilisé. On se laisse bercer par les histoires bien que ça nous choque, et j'ai bien souvent arrêté à un chapitre en me disant "aller c'est le dernier" pour finir par continuer, parce que la curiosité était trop forte.J'ai aussi comparé avec mes souvenirs du film - forcément - et bien qu'ils soient en vérité très différents bien que le principe reste le même, leur magie reste pareille. Les questions de Qui veux gagner un milliard de roupie, s'enchaînent et on découvre nous même les réponses parce qu'on nous les a dit dans le chapitre.Et vraiment, j'ai adoré. C'est un coup de coeur, et ce même si je ne pense pas qu'il pourrait devenir un de mes livres préférés.

yuukichanbaka
09/09/12
 

Au cours des pages de ce roman, nous sommes entraînés dans les aventures de Ran Mohammad Thomas, des premières années de sa vie jusqu'à l'âge de 18 ans, où il participe à l'émission « Qui veut gagner un milliard de roupies? » et gagne le gros lot. Rapidement, on se demande comment un jeune serveur indien réussit à passer toutes les épreuves et on l'accuse d'avoir tricher. On l'amène en prison et on le torture pour le faire avouer ce qu'il n'a pas fait, jusqu'à ce qu'une jeune avocate croyant à son innocence vole à son secours. La suite du roman se déroule donc en séquence ; chaque chapitre correspond à une des questions du jeu télévisé faisant ainsi, un lien avec les événements de sa vie lui ayant permis de répondre correctement à tous les coups. Le lecteur est alors transporté à travers de nombreuses réalités indiennes, que ce soit un orphelinat, un bidonville ou la maison d'une riche actrice de cinéma. On y comprend le clivage entre l'extrême richesse et l'extrême pauvreté dans ce pays qui débute son entrée dans l'ère du capitalisme avancé.Sur une note plus personnelle, j'ai apprécié la lecture de ce roman à l'écriture plutôt facile et à l'histoire divertissante. Rien de magique ne s'y retrouve et l'histoire est parfois tirée par les cheveux, mais il s'agit d'une bonne suggestion estivale. Livre à faire circuler parmi vos réseaux de littéraires débutants!

thefairgroundfreak
10/06/12
 

C'est une façon agréable et surprenante de visiter l'Inde et de découvrir ces multiples visages.Sous le masque de l'humour, une vision de la société indienne remarquablement bien dépeinte.On sourit souvent, mais il y a aussi des histoires tristes et touchantes.Le héros du livre est également très attachant, c'est un garçon avec un grand cœur et qui veut s'en sortir et faire le bien autour de lui.

Aproposdelivres
13/11/11
 

Ayant adoré le film, j'attendais cette lecture avec impatience. J'avais envie de retrouver les personnages, l'ambiance et toutes les émotions qui m'avait transportée au cinéma.C'est étonnant, la trame du roman est presque identique à celle du film mais on a quand même l'impression de découvrir une nouvelle histoire, avec des personnages et des lieux inconnus, des évènements inattendus. J'avoue que ça m'a un peu perturbée au départ car les images du film tentaient de se superposer à mes perceptions de lecture et ça ne collait pas bien. Si c'était à refaire, je lirais le roman avant de voir le film.Malgré tout, c'est un roman agréable à lire, émouvant, une fenêtre ouverte sur l'Inde nous montrant le destin improbable d'un homme constamment en péril, que la chance accompagne.

Hilde
30/08/11
 

En lisant ce livre, vous aborderez - grâce à l'humour et au talent de l'auteur - l'Inde et sa misère humaine, les enfants abandonnés, battus, estropiés, obligés de mendier ou de se prostituer, la pédophilie et l'inceste, les persécutions religieuses, la drogue, la violence, l'alcoolisme, la saleté et le surpeuplement mais vous découvrirez également l'espoir et la persévérance du peuple indien qui après avoir conquis indépendance et démocratie au XXème siècle veut gagner sa place politique et économique dans le XXIème siècle.Après avoir remporté la victoire au premier Qui veut gagner un millard de roupies (le Qui veut gagner des millions version indienne), Ram Mohammad Thomas - un serveur Indien considéré comme inculte par la production de l'émission - est immédiatement accusé d'avoir triché. Il raconte donc tout simplement à son avocate, Smita, son histoire, les 18 années de sa vie. Chacun des 12 chapitres correspond à une question posée au cours de l'émission et le lecteur possède du coup la réponse de la même façon que la possédait Ram Mohammad Thomas ! Cela donne non seulement une impression de participer au jeu mais aussi une envie de crier : Non, je n'ai pas triché, je connaisais la réponse parce que....Petite remarque sur le nom de Ram Mohammad Thomas : il porte un nom indien + musulman + chrétien ce qui fait que toutes les communautés de l'Inde (et certainement les lecteurs du monde entier) peuvent s'identifier à ce héros injustement accusé.[...] Catherine de La culture se partage

Catherine2
21/05/11
 

Arrêté et placé en garde à vue pour avoir, lors d'un jeu télé, gagné un milliard de roupies (qui veut gagner des millions version indienne), Ram Mahammad Thomas est suspecté d'avoir triché. Comment un serveur de 18 ans pauvre et inculte peut il être assez malin pour répondre à 12 questions de culture générale ? Une jeune femme propose de devenir son avocate. Il lui explique pourquoi il connaissait toutes les réponses du jeu. On comprend alors qu'il tire ses connaissances de son vécu, son expérience. On découvre à travers le récit de sa vie (non chronologique mais cela n'est pas gênant) les splendeurs de l'Inde mais aussi la misère et une galerie de personnages : du prêtre louche qui laisse trop volontiers les jeunes enfants venir à lui, à la capricieuse diva de Bollywood en passant par le tueur à gage fou de cricket et le diplomate australien espion de sa propre famille jusqu'aux enfants mendiants des bidonvilles de Bombay.... "Il ne faut jamais franchir la frontière qui sépare les riches des pauvres".A mi-chemin entre conte et réalité, l'histoire de ce gamin des rues qui rêve de de devenir quelqu'un est parfois amusante, souvent touchante, en tout cas elle se lit très bien. J'ai aimé la construction : Un chapitre = une question et l'aventure qui a permis à Ram Mohammad Thomas d'y répondre.Ma note : 8.5/10

lucie38
06/04/11
 

Sans en faire un livre d'exception, c'est un roman très sympathique, drôle, un peu dur parfois, intriguant aussi de temps à autre. Par contre, à toute personne qui a besoin de se retrouver dans la chronologie du vécu des héros, il faudra repasser, puisque le principe du livre est de mettre en lien les épisodes de la vie du jeune homme en fonction des questions qui lui sont posées, et non l'inverse. On passe donc de ses dix ans à sa naissance pour revenir à la veille de son passage à l'émission sans que cela ne porte un réel préjudice à l'histoire puisqu'au final, chaque chapitre est un peu une histoire en lui-même ! Miss Alfie, croqueuse de livres

MissAlfie
28/02/11
 

Coup de coeur Rani Mohammad Thomas est le premier gagnant de l’émission « Qui veut gagner un milliard de roupies ? ». Aussitôt, les soupçons pèsent lourdement sur lui. Car comment un jeune et pauvre indien inculte pourrait-il avoir trouvé seul les réponses aux 12 questions ultra pointues qu’on lui a posées ? Mais c’est tout simplement sa propre vie qui a fourni à Rani les bonnes réponses. Une vie misérable, fascinante et chaotique, à l’image de l’Inde des gueux qui, comme lui, sont engloutis par un destin implacable nourri de traditions et de pauvreté.Une construction originale pour un roman passionnant, émouvant, tragique et fantasque. Un énorme coup de cœur.

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.10 cm
  • Poids : 0.24 kg
  • Langage original : ANGLAIS (INDE)
  • Traducteur : ROXANE AZIMI

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition