Les filles de hallows farm

HUTH, ANGELA

livre les filles de hallows farm
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 23/03/00
LES NOTES :

à partir de
9,80 €

SYNOPSIS :

Octobre 1941. Trois jeunes filles volontaires se retrouvent dans une ferme isolée du Dorset pour remplacer les hommes partis à la guerre : Prue l'effrontée, coiffeuse à Manchester ; Stella, la romantique, qui se croit amoureuse d'un enseigne de vaisseau ; Agatha, l'étudiante rêveuse de Cambridge. Leur intrusion bouleverse la vie des fermiers - et notamment celle de J?, leurs fils,
réformé pour raison de santé et très officiellement fiancé à Janet qui travaille dans une usine d'armement. Dans cet univers rustique déroutant, Prue, Stella et Agatha nouent entre elles et avec leurs hôtes des liens compliqués et intenses qui dureront toute la vie. Le décor d'une campagne apparemment paisible peut favoriser les jeux ou les feux de toutes sortes de passions.
4 personnes en parlent

Pendant la seconde guerre mondiale, en Angleterre, des jeunes filles/femmes se portaient volontaires pour aller remplacer dans les fermes les hommes partis au combat. Prue, Ag et Stella sont ainsi envoyées à Hallows Farm, dans le Dorset, le domaine de la famille Lawrence.Prue est un feu follet toujours prête à flirter et apprentie coiffeuse; Ag, sérieuse au physique plutôt banal, et Stella charmante et à la voix d'ange. Ce sont toutes des filles de la ville, et le changement va être rude pour elles. Lever à 5h, traite des vaches, nettoyage de la porcherie etc. Ca ne rigole pas chez John et Faith Lawrence. Et leur fils Joe, exempté pour cause d'asthme, n'est pas plus loquace. Et pourtant.Entre ces filles si différentes, entre ces individus qui vivent au rythme des animaux et des infos à la radio, des liens très forts vont se tisser. Angela Huth décrit avec minutie les sentiments des uns et des autres, leurs taches quotidiennes, l'évolution des comportements, la découverte d'un univers différent. Avec au centre des préoccupations l'amour. Sur quoi se fonde-t-il, est-il instantané ou se construit-il progressivement. Des couples se forment et se séparent, certains sont en péril. Chaque personnage (et ses "aventures") est l'occasion pour Angela Huth d'évoquer les différentes formes que peut prendre l'amour, mais aussi comment un couple peut vaciller ou évoluer, jusqu'à la haine. Comment le poids social, également, influe sur le devenir d'un mariage. Aussi, on observe comment ces jeunes femmes viennent à comprendre qu'elles ne pourront pas se contenter de la vie d'épouse au foyer.C'est très agréable à lire, mais je vais être une des rares, probablement, à ne pas avoir eu un coup de coeur. J'ai trouvé certains "rebondissement" un peu attendus, et si l'amour est au centre des préoccupations, finalement l'amitié entre les filles en pâtit un peu. Je trouve que l'évolution de leur relation n'est pas vraiment décrite. Elle s'impose par quelques phrases. Cela reste cependant une lecture charmante, on tourne les pages avec une certaine impatience pour savoir ce que vont devenir tous ces personnages.

Choupchoup
10/07/15
 

Trois jeunes Anglaises se réfugient dans une ferme du Dorset en 1941 pour remplacer les hommes en guerre. C'est la chronique de leurs aventures déroutantes que raconte ce livre riche en observations psychologiques et en humour britannique.L’histoire est intéressante mais ce sont surtout les rapports entre les personnages qui sont le cœur du récit. Il est passionnant de suivre leur évolution, et pour paraphraser la phrase en exergue : ceux qui ont des certitudes seront plongés dans le doute et ceux qui nagent dans l’incertitude trouveront des certitudes.Les chapitres s’enchaînent sans peine ; on apprend à mieux connaître la vie de ceux qui ne faisaient pas la guerre pendant la guerre, notamment leur sensation que la guerre n’existe pas car les combats se passent ailleurs. Leur sentiment d’être privilégiés : pas de combat, pas de bombes, de quoi manger, une certaine insouciance,… Le roman se lit facilement. La plume d’Angela Huth est fine et sensible ; elle tisse au fil des pages une ambiance intime dans laquelle on se sent bien. Les passages descriptifs sont vivants et les envolées lyriques de l'auteur ne durent jamais longtemps.La fin est par moment un peu trop « dégoulinante de bons sentiments » mais à ce moment j'étais déjà conquise.

mycupoftea
14/08/14
 

Nous sommes nombreuses à appartenir à la catégorie des lectrices qui apprécient les romans que l’on nomme avec affection « so british ». Les filles de Hallows Farm fait, assurément, partie de cette catégorie.Automne 1941, trois jeunes femmes, qui ne se connaissent pas, sont engagées comme volontaires dans une ferme isolée du Dorset pour remplacer les hommes partis à la guerre. Le travail, la région ainsi que la famille qui les accueille leur sont étrangers. En participant à « l’effort de guerre », elles feront ce qu’elles estiment être leur part. Une expérience qui les accompagnera durant toute leur vie.Les liens, intenses et complexes, se nouent, se dénouent pour mieux se solidifier. Le temps semble suspendu dans cette campagne anglaise. Pourtant, la guerre fait rage et les pensées sont habitées par la fureur. En allant se battre, les hommes ont laissé la place aux femmes. Elles goûtent à l’indépendance et à la liberté. Les rêves, la nostalgie des jours enfuis, la satisfaction du travail bien fait, cette communion avec la nature, les illusions perdues, le besoin de vivre vite et avec gourmandise.Aucune mièvrerie ni sentimentalisme dans ce roman sincère et sans artifice. Je n’en resterai pas là avec Angela Huth.

Theoma
25/06/14
 

Un vrai plaisir de lecture qu’il serait dommage de bouder.Un roman « doudou » qui réconforte et nous renvoie vers les vraies valeurs de l’existence.En prime, une lecture très agréable et une belle histoire : que demander de plus ?Les héroïnes de l’histoire sont trois jeunes filles volontaires agricoles pendant la deuxième guerre mondiale en Angleterre. Chacune a un caractère différent : Ag l’intellectuelle, Stella l’artiste et Prue la plus superficielle. Elles se lancent dans cette aventure à fond avec un grand enthousiasme. La vie dans les campagnes est bien différente de leurs occupations habituelles, elles vont surtout apprendre la valeur du travail agricole d’autant plus vital en cette période de guerre.La famille qui les accueille sont des taiseux. Habitués à vivre à trois, les parents et leur fils adulte, la présence de ces jeunes filles bouleverse l’équilibre familial.Chacun des personnages va évoluer au cours de cette cohabitation.Il se passe peu de choses dans ce livre. Le tour de force est de nous rendre très attachants ces héros, tout en nous donnant un éclairage de cette période troublée de la deuxième guerre mondiale dans les campagnes anglaises. L’auteur dépeint très bien les paysages anglais pour une immersion totale dans cette aventure.Une grande finesse psychologique, une belle plume et une magnifique aventure humaine : je vous conseille vivement cette lecture.Une auteure que je vais suivre dorénavant. Ckdkrk

Ckdkrk169
04/06/14
 

Format

  • Hauteur : 18.00 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.28 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie