Les filles du feu ; les chimeres et autres textes

NERVAL, GERARD DE

EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 27/01/99
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
5,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Collection « Classiques » dirigée par Michel Zink et Michel Jarrety Nerval Les Filles du Feu / Les Chimères et autres textes « Même en dehors de Sylvie, il y a chez Nerval une infusion omniprésente du souvenir, une chanson du temps passé qui s'envole et qui se dévide à partir des rappels même les plus ténus de naguère comme de jadis, et que je ne vois à aucun autre écrivain. Ce n'est pas une résurrection quasi hallucinatoire du passé, comme il arrive aux meilleurs moments de Proust, tout proches parfois de l'illusion de la fausse reconnaissance, c'est plutôt, évoqué dans sa prose par quelque sortilège, le contact d'aveugle qu'on éprouve en retrou-vant la maison et le jardin de son enfance. Comme si ce monde révolu était le seul endroit où, instinctivement, infailliblement Nerval
s'y retrouve, et nous en convainc immédiatement. » Julien Gracq. Un tel monde révolu est ce qui définit au plus près les oeuvres ici réunies où se retrouvent à la fois le « rêveur en prose » et le poète des Odelettes et des Chimères. Les Petits châteaux de Bohême recomposent les âges de Nerval ; les Promenades et Souvenirs ne séparent pas le passé des lieux que l'écrivain traversa. Quant aux Filles du Feu, c'est sous le titre Amours perdues qu'il songea un moment à les publier. Comme souvent chez Nerval, ces différentes oeuvres ne cessent pas d'être une quête. Présentation et notes par Michel Brix. Ce volume contient : Petits châteaux de Bohême - Les Filles du Feu : Angélique / Sylvie / Jemmy Octavie / Isis / Corilla / Emilie - Les Chimères - Promenades et Souvenirs.
1 personne en parle

Que voilà un livre décousu et déconcertant, pour le moins difficile à commenter ! Il s'agit d'un recueil de textes divers, dans lesquels Gérard de Nerval nous fait part des obsessions qui le hantent : ses amours perdues, les paysages et traditions du Valois, le surnaturel, l'onirisme. Sa folie, qui le conduira à l'internement et au suicide, transparaît nettement dans certaines oeuvres, comme "Aurélia". Pour autant, les écrits regroupés ici sont extrêmement soignés, et ont certainement fait l'objet de maintes réécritures. Dans "Angélique", nouvelle épistolaire, le narrateur nous fait part de ses recherches biographiques au sujet d'un certain abbé du Bucquoy, recherches qui n'aboutiront pas, mais l'amèneront à s'intéresser à une grand-tante dudit abbé, Angélique de Longueval. Avec force digressions, il en retrace l'existence mouvementée, tout en nous dépeignant ses propres pérégrinations dans le Valois, sa contrée natale, sur les traces d'Angélique. Dans "Sylvie", Nerval brode autour de ses amours déçues : Sylvie, une petite villageoise qu'il fréquentait durant ses vacances, dans le Valois, Adrienne, une jeune noble à peine entrevue à l'adolescence, enfin Aurélie, une comédienne, avec laquelle il a vécu quelque temps à l'âge adulte, et qui lui paraît être une réincarnation d'Adrienne...

Schlabaya
19/08/10

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.27 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie