Les ignames sauvages d'afrique de l'ouest

HAMON, P.

livre les ignames sauvages d'afrique de l'ouest
EDITEUR : IRD
DATE DE PARUTION : 10/12/98
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
15,50 €

SYNOPSIS :

Perla Hamon, docteur ès-sciences naturelles, maître de conférence à l'université Montpellier-II, a consacré dix années de recherches sur les ignames de l'Afrique de l'Ouest. Roland Dumont, ingénieur agronome au Cirad, a travaillé pendant plus de vingt ans sur l'igname au Bénin, au Burkina Faso et en Côte d'ivoire. Jeanne Zoundjihekpon, docteur ès-sciences naturelles, a consacré huit années de recherches sur l'igname à l'Université nationale d'Abidjan. Bakary Tio-Touré, docteur ès-sciences naturelles, professeur de génétique à l'Université nationale Côte d'ivoire, a été responsable du programme " Igname " à la Faculté des sciences et techniques d'Abidjan de 1974 à 1992. Il est ambassadeur de Côte d'ivoire auprès de l'Unesco depuis 1992. Serge Hamon, docteur ès-sciences naturelles, directeur de recherche à l'Orstom, responsable du laboratoire LRGAPT, a favorisé une étroite collaboration Orstom-Fast dans le cadre du programme " Igname " aussi bien à Abidjan qu'à Montpellier. En Afrique, le rôle des plantes dites mineures (non importantes dans l'économie mondiale) est fondamental car, en permettant une diversification des cultures, elles contribuent à assurer l'autosuffisance alimentaire. L'igname est une de ces plantes, traditionnellement exploitée en Afrique de l'Ouest pour ses multiples vertus. Le genre Dioscorea comporte, de par le monde, plusieurs centaines d'espèces
d'ignames sauvages dont l'identification n'est pas toujours aisée en raison de descriptions incomplètes et des nombreuses synonymies. Or, à des degrés divers, les espèces sauvages ont joué et jouent un rôle fondamental dans l'évolution des formes cultivées. Leur identification est donc une nécessité en vue de, leur préservation et de leur utilisation judicieuse. Ce manuel propose une reconnaissance des espèces in situ et, compte tenu de la grande diversité des ignames, amorce une réflexion sur la conservation et l'évaluation de leurs ressources génétiques. The so-called minor plants (that is to say those of no importance to the world economy) play a fundamental role in Africa. They contribute to self-sufficiency in food supplies by providing scope for crop diversification. Yam is one of these plants and is grown traditionally in West Africa for its many virtues. The genus Dioscorea contains several hundred species of wild yams whose identification is not always easy because of incomplete descriptions and numerous synonyms. However, wild species have been and still are of prime importance for the development of cultivated varieties. They should therefore be identified for the purpose of conservation and judicious use. This handbook proposes identification of yams in situ and, in the light of their great diversity, discusses the conservation and appraisal of their genetic resources.
0 personne en parle

Format

  • Poids : 0.40 kg