Les jolis garcons

VIGAN, DELPHINE DE

EDITEUR : LATTES
DATE DE PARUTION : 05/01/05
LES NOTES :

à partir de
8,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Emma est une grande fille aux jambes longues, douce et fantasque, habillée comme l'as de pique, qui a lu trop de livres et vu trop de films. Elle aime l'amour avant tout, l'amour qui se rêve et s'invente autant qu'il se vit. Entre recueil de nouvelles et roman, Les jolis garçons est composé de trois textes : trois hommes, trois moments dans la vie d'Emma. Le premier, Marc Stevenson est un avocat célèbre lisse, ponctuel, parfait jusqu'à en être désincarné. La passion qu'il suscite est dévorante, obsessionnelle et emmène Emma aux limites de la folie. Quelques années plus tard, Emma rencontre Ethan Castor, un écrivain, marié, sombre et charmeur, qui vit dans le silence et cherche
un échappatoire. Leur rencontre, à la fois trouble, joyeuse et érotique, dure trois jours et résonnera longtemps. Le troisième amant, Milan Mikaev est un animateur de télévision égocentrique, imprévisible, désarmant d'irresponsabilité et de narcissisme. Pour la première fois Emma est emportée dans la fiction d'un autre et la rencontre bascule dans une aventure médiatique hallucinée où l'invraisemblable prend le pas sur les sentiments. Combien de fois faut-il rejouer la fable, pour être capable de s'en défaire ? Sommes-nous condamnés à ça, reproduire inlassablement la même illusion, le même désenchantement ? La rencontre de l'autre n'est-elle que pure fiction oe
4 personnes en parlent

Emma nous livre les trois rencontres masculines qui ont rythmé sa vie : Mark, Ethan et Milan. Des relations avec des hauts et des bas, des moments de vie et des réflexions à la "De Vigan". Delphine de Vigan est une de mes auteurs préférés et j'aime découvrir que ce soit ses anciens romans comme ses derniers. Ce que j'aime chez elle c'est sa manière de choisir les mots, de les assembler et de nous livrer quelque chose de beau. Ici, il ne faut pas se focaliser sur l'histoire, puisqu'en réalité il n'y en a pas vraiment. On survole la vie d'Emma à travers les relations qu'elle a eu avec ces trois hommes. La première partie m'a totalement surprise, je ne vous dirais pas pourquoi bien sûr, mais je peux vous dire qu'on a l'impression qu'elle s'adresse directement au lecteur grâce au vouvoiement. On se sent impliqué mais petit à petit on comprend qu'Emma s'adresse à une personne bien précise. Dans la deuxième partie, l'auteure s'amuse au principe de répétition, sans être pour autant ennuyeuse. Cela m'a amusé car le fait de choisir ce style là renvoie directement à la personnalité de l'homme dont il est question dans cette partie. La troisième partie est plus fournie en détails, comme si elle voulait tout nous montrer. Le lecteur devient spectateur à part entière. Et encore une fois l'auteure nous renvoie à l'homme qu'elle nous décrit. Ce petit livre est assez court, à peine 149 pages. Même s'il peut se lire rapidement, je dois dire que je me suis attardée sur le style si particulier de Delphine de Vigan. Alors certes, ce n'est pas mon préféré, mais je suis tout de même contente de l'avoir découvert !

lizou59
23/04/14
 

Emma est une jeune fille qui va connaître trois histoires d'amour . La première avec un avocat, Mark Stevenson, sera une histoire platonique mais qui mènera Emma aux portes de la folie. La seconde avec un écrivain célèbre et marié, Ethan Castor, sera une histoire sexuelle, sensuelle et extrêmement brève. La troisième avec un animateur de télévision, Milan Mikaev, sera une histoire d'amour mise en scène pour le grand public.Trois nouvelles dans trois registres différents qui vont du grave au plus léger avec toujours cet humour caustique. Avec dans la troisième nouvelle une description acide du monde télévisuel assez jouissive.J'ai découvert Delphine de Vigan avec son très bon roman "No et moi" et je m'étais dit qu'il fallait que je lise ses autres livres. Je n'ai vraiment pas été déçu, j'ai retrouvé sa belle écriture, son humour mais j'ai découvert aussi sa faculté a se diversifier et avec ce livre elle nous montre les différentes facettes de son talent.C'est un livre vraiment agréable a lire a condition de ne pas se laisser désarçonner par la première nouvelle qui est pour le moins surprenante.Je continuerai a lire les autres livres de cette auteure . Ma note sera de 7.5/10.

Zembla
18/10/13
 

Un livre qui ne marque pas tant que ça, dont la narration est assez répétitive, certainement voulue ainsi mais fatiguante à la troisième rencontre. Des histoires étonnantes mais dont le ton un peu banal ternit un peu l'éclat.

Praline
09/05/12
 

Une sortie poche que j’attendais! Me voilà comblée avec « Les Jolis Garçons » de Delphine de Vigan. Emma approche de la trentaine. Fantasque, charmante, ses espoirs sur le grand Amour ressemblent plus à des illusions. Trois rencontres, trois hommes différents, trois liaisons plus ou moins courtes, où l’amour est dépeint sous plusieurs formes. Emma va tomber passionnément amoureuse de Marc, célèbre avocat. Un amour obsessionnel, unique qui s’apparente à la folie. Cette première rencontre est construite comme une nouvelle à chute. Bluffée, je suis tombée dans le panneau ! Son second amant sera Ethan Castor, écrivain, homme marié qui voit en Emma une sortie de secours pour son couple. La plus longue de ses aventures sera avec Milan Mikaev, animateur de télé, imbu de sa personne, usant de tous les stratagèmes pour faire monter sa côte de popularité dans les médias. Cette dernière rencontre est une parodie de certaines émissions télé où les gens viennent expliquer leur problèmes devant un animateur compatissant (et soucieux du bon fonctionnement de son oreillette). Cette lecture est différente des autres livres de Delphine de Vigan. L’écriture est plus légère et Delphine de Vigan s’amuse et use de l’humour. On est ému, on sourit, on rigole et on s’attache à Emma. J’ai relevé des phrases, superbes ou drôles, je vous mets deux d’entre elles :« D’autres que moi auraient offert mixer, mari et enfants pour être conviées aux premières loges, mais il était peu probable que je puisse revendre la place. »« Apprendre à dire non est un travail de plusieurs années, apprendre à dire non plusieurs fois de suite relève de la compétition.»A lire !

clarac
18/02/10
 

Format

  • Hauteur : 21.00 cm
  • Largeur : 13.00 cm
  • Poids : 0.20 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition