Les liens defaits

AUTHIER-C

EDITEUR : STOCK
DATE DE PARUTION : 01/02/06
LES NOTES :

à partir de
4,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Un jour, Christophe a làché prise. Il n'en pouvait plus. La vie le minait, elle lui a explosé au visage. Pourtant il avait tout pour réussir : des amis, un travail et une famille. Pourquoi s'est-il coupé du monde et de la réalité oe Le narrateur, qui l'a connu lors de ses études, a partagé avec lui la passion du football, des relations fortes, des sorties et des voyages à l'étranger. Il recompose ici les événements des dernières années pour trouver des explications. En
retraçant l'histoire tragique de son ami, il brosse le portrait d'une génération désabusée, celle de l'après-68, qui a vécu les années Mitterrand, la fin du communisme, les assauts du capitalisme, et se laisse à présent gagner par le cynisme ambiant. Le 11 septembre 2001 a secoué le monde, la peur a envahi la planète et les solitudes se sont multipliées. Aujourd'hui, plus que jamais, c'est « chacun pour soi et tous contre tous ». Certains n'en sortent pas vivants.
2 personnes en parlent

J'ai beaucoup aimé ce livre.Le début, l'aventure Sciences Po...et puis la toute fin.J'ai trouvé le milieu du roman peut être un peu long.La fin qui pourrait être attendue, est tout de même inattendue. Parce qu'elle arrive très vite, trop vite même si on la devinait. Trop vite, comme ce qui arrive dans la réalité "Si on avait su..." "Si..Si..".

ecumedsjours
06/07/11
 

"Les liens défaits" est le deuxième roman de Christian Authier, qui semble étrangement être une continuation à "Enterrement de vie de garçon" et appelle le suivant ("une si douce fureur"). Dans ce livre, le narrateur évoque son ami Christophe qui a lâché prise, un jour. L'écriture de ce livre permet donc de recomposer les éléments de cette débâcle, pourquoi cet homme séduisant, charmeur et ivre de l'existence a subitement perdu pied dans son quotidien. L'auteur y consigne donc quelques détails depuis la rencontre avec Christophe, leur folle jeunesse, l'appétit d'un monde meilleur, vainqueur, pas bourgeois, bref des valeurs fantaisistes et utopistes. C'est donc une radiographie d'une époque, celle des années 80 à nos jours. C'est le dépôt de bilan. Au fur et à mesure que la société change, bouge et évolue, Christophe et son ami ont également manqué de repères. Toutefois, chez le premier les signes se sont manifestés ouvertement : pessimisme profond, dégoût du travail, rupture conjugale, envie de rien, de plus rien du tout ! "Nous étions des déplacés, des exilés de l'intérieur. Nos papiers d'identité certifiaient une existence qui se dissolvait chaque jour un peu plus dans un bain d'acide. Beaucoup connaissaient ce sentiment d'être un étranger dans son propre pays. Combien éprouvaient cette sensation de perte et d'effacement comme Christophe ? Mon ami était-il l'avant-garde d'un mouvement plus vaste bien qu'invisible ou bien un garçon d'autrefois, un archaïsme absurde ? Un précurseur ou l'un de ces derniers dinosaures promis à la disparition ?". Livre plutôt amer et diffus, moins séduisant que les autres livres du même auteur, mais que je conseille cependant si l'on apprécie tout particulièrement Christian Authier : sa plume est incisive, élégante et ses histoires parlent directement au lecteur.

Clarabel
23/02/09

Format

  • Hauteur : 21.50 cm
  • Largeur : 13.50 cm
  • Poids : 0.23 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition