Les lits en diagonale

ICART, ANNE

EDITEUR : ROBERT LAFFONT
DATE DE PARUTION : 20/08/09
LES NOTES :

à partir de
8,99 €
nos libraires ont adoré les lits en diagonale
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Il s'appelle Philippe, elle s'appelle Anne ; de leur enfance dans les années 1970 à aujourd'hui, ils ne se sont jamais quittés. Aussi forte
et rare que le lien qui les unit, l'histoire bouleversante d'une petite soeur " normale " et de son frère " pas comme les autres ".
C'est avec beaucoup d'émotions et de pudeur qu'Anne évoque ses souvenirs d'enfance, son grand frère Philippe et les liens qui les unissent. Un jour, pourtant, Maman lui annonce que son héros, son protecteur, est malade : "il a besoin de soins... il n'est pas aussi fort que toi... il faudra toujours être très gentille avec lui..."
Du statut de "petite soeur", elle deviendra progressivement la "grande soeur".
Saura-t-elle tenir son rôle au sein de cette famille fragilisée ? Et saura-t-elle construire sa propre vie de femme ?
A lire absolument si vous avez aimé "où on va papa ?" de Fournier.

jeanne (lens)
C'est avec beaucoup d'émotions et de pudeur qu'Anne évoque ses souvenirs d'enfance, son grand frère Philippe et les liens qui les unissent. Un jour, pourtant, Maman lui annonce que son héros, son protecteur, est malade : "il a besoin de soins... il n'est pas aussi fort que toi... il faudra toujours être très gentille avec lui..."
Du statut de "petite soeur", elle deviendra progressivement la "grande soeur".
Saura-t-elle tenir son rôle au sein de cette famille fragilisée ? Et saura-t-elle construire sa propre vie de femme ?
A lire absolument si vous avez aimé "où on va papa ?" de Fournier.
Jeanne ,
Librairie
(Lens)
4 personnes en parlent

Anne apprend à 7 ans que Philippe, son grand frère adoré de 12 ans, a "une maladie qui ne se guérit pas" (p. 28) : il est handicapé mental suite à un accouchement difficile... L'auteur parle de ce frère avec beaucoup d'amour, un grand respect et une admiration d'éternelle petite soeur. Elle ne cache pas l'ambivalence de ses sentiments : "La honte à l'adolescence d'avoir un frère handicapé, le remords ensuite, comme elle s'en est voulu, la fierté maintenant. Les regrets de tout ce qui aurait pu être et de tout ce qui est vraiment." (p. 108). Cette famille qui reste soudée est terriblement attachante : le frère, aimé par tous ceux qui prennent la peine de le connaître, le père, "solide comme un chêne", la mère qui traverse des moments d'intense désespoir ("Maman hurle en pleurant. Elle est comme folle. "Un jour je le tuerai, je l'étoufferai avec un oreiller et je me tuerai ensuite." Elle ne dit pas ça parce qu'elle en a marre de toi. Elle dit ça parce que tu es malheureux et qu'elle ne peut pas le supporter." (p. 67)).Ces deux jolies phrases pour finir : "J'ai compris qu'on pouvait aimer et haïr à la fois. [...] Mais que l'éventail de sentiments, du pire au meilleur, qu'offre cette fraternité bancale est un véritable don." (p. 109-110).Voilà une belle histoire d'amour, l'hommage émouvant, tendre et sincère d'une femme à son frère handicapé. Un témoignage qu'il faudrait pouvoir lire sans s'arrêter. C'est poignant sans être pesant, il y a par exemple de jolis souvenirs d'enfance... Canel

Canel
31/01/16
 

Coup de coeur Dans ce récit autobiographique, Anne Icart décrit avec une grande sobriété les rapports fusionnels avec son frère handicapé. On rit, on pleure …Beaucoup d'émotion et de pudeur dans cet ouvrage qu'on ne peut pas refermer avant de l'avoir fini.

Roman/récit très court, tout en simplicité, qui touche immanquablement la sensibilité du lecteur.Jamais d'apitoiement ou de larmoyant dans ce texte, juste une façon de dire les choses telles qu'elles sont, au plus proche d'une réalité souvent difficile.Mais ce qui ressort avant tout, c'est la force de cet amour fraternel, qui, quelles que soient les différences, est présent de bout en bout. Anne Icart n'hésite pourtant à parler de ses sentiments négatifs, notamment de sa culpabilité, en particulier à l'adolescence, de sa difficulté de penser à elle...En très peu de pages, elle brosse son tableau familial, certes un peu différent mais très attachant.Un beau récit tout en simplicité sur le lien unique entre un frère et une soeur. Livr-esse

Wakissi
07/10/12
 

Un livre émouvant, en partie autobiographique, sur le handicap. Anne Icart y raconte comment la présence de son frère handicapé mental, qu'elle aime profondément, a influencé sa vie.

fdm77
01/06/12
 

Format

  • Hauteur : 21.60 cm
  • Largeur : 13.90 cm
  • Poids : 0.22 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition