Les malheurs de sophie

COMTESSE DE SEGUR

EDITEUR : GALLIMARD-JEUNESSE
DATE DE PARUTION : 22/05/08
LES NOTES :

à partir de
1,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Remplacer du sucre par de la craie, couper ses sourcils ou laisser fondre sa poupée... Pour faire des sottises, Sophie est vraiment douée d'une grande imagination. Si elle prenait exemple sur son
gentil cousin Paul ou sur ses amies Camille et Madeleine, elle serait sans doute bien moins souvent punie. Mais la pauvre Sophie a bien des malheurs. Deviendra-t-elle un jour une enfant modèle oe
4 personnes en parlent

Voilà un livre qui a bercé mon enfance et sur lequel j’ai appris à lire ! Et même si maintenant je suis beaucoup plus âgée, c’est toujours avec plaisir et nostalgie que je me replonge dans les (més)aventures de la jeune et espiègle héroïne de la Comtesse de Ségur. Sophie est une petite fille choyée et espiègle avec une imagination pour le moins débordante. Elle n’hésite pas à entraîner son cousin Paul et ses amies Camille et Madeleine (les fameuses petites filles modèles) dans ses aventures et ses bêtises. Pour moi, relire ce livre c’est retomber en enfance et se rappeler toutes les émotions et les comportements qui sont rattachés à cette période. La petite Sophie est une enfant vraiment attachante malgré tous ses défauts et les bêtises qu’elle s’ingénie à imaginer. Que ce soit avec sa poupée ou des poissons rouges, Sophie de Réan, n’est jamais à court d’idées pour passer le temps. Dommage que la plupart du temps ses inventions se terminent mal. Il faut dire que sa mère a fort à faire pour inculquer des valeurs à Sophie et lui apprendre à obéir. Et dommage aussi pour son cousin Paul, bien souvent victime des idées loufoques de sa petite cousine. Mais heureusement ces deux-là s’adorent et sont inséparables. Les livres de la Comtesse de Ségur se veulent éducatifs. Chaque chapitre, à travers le comportement et les bêtises de nos petits héros, transmet une leçon de vie au lecteur. Si ces leçons de vie sont assez moralisatrices et pleines de piété, il ne faut pas oublier que ce livre a été écrit sous le Second Empire, à une époque où la religion était partie intégrante de la vie courante. L’écriture de la Comtesse de Ségur est fluide et aérée même si le langage utilisé est soutenu. Cela ne l’empêche pas d’être parfaitement compréhensible et adapté aux plus jeunes, les écrits de la Comtesse de Ségur étant à l’origine destinés à ses petits-enfants. Ce que j’ai aussi apprécié dans l’œuvre de la Comtesse de Ségur, c’est que les aventures de Sophie ne s’arrêtent pas avec ce livre. On retrouve la petite demoiselle, bien changée mais toujours aussi imaginative, dans Les petites filles modèles et Les vacances, deux autres romans écrits par la comtesse. Chef-d’oeuvre de la littérature enfantine, Les Malheurs de Sophie est une oeuvre intemporel qui continue de ravir les petites filles quelle que soit l’époque et quel que soit l’âge qu’elles ont maintenant. N'hésitez pas à venir nous rendre une petite visite sur notre blog : http://drunkennessbooks.blogspot.fr

ManonMarie
11/06/15
 

Un classique indémodable, le premier que j'ai lu à mes dix ans, j'ai grandi avec le dessin animé et quelle joie de parcourir pour la énième fois les pages de ce livre. Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai lu ce roman...C'est un classique extraordinaire, intelligent et si intéressant ! Chaque chapitre nous conte une bêtise commise par notre héroïne Sophie de Réan, à la manière d'un conte ou d'une fable, la morale est présente. C'est un excellent livre à lire pour les enfants, il nous parle de gourmandise, de vol, de mensonge, de cruauté sur les animaux, la coquetterie... Chaque sottise de Sophie nous fait autant rire qu'elle nous révolte, on grandit en même temps que Sophie, on revient en enfance et l'on se remémore nos propres inventions.C'est un récit bien pensé, on sourit devant l'imagination de Sophie. On rit parfois de sa créativité qui la pousse à aller davantage plus loin dans ses bêtises, on lui pardonne sa jeunesse et on lui souhaite de grandir. Elle est attachante en dépit de son caractère colérique et de ses défauts, même si elle nous agace de temps en temps, elle parvient toujours à nous attendrir. J'ai toujours eu beaucoup d'affection pour cette héroïne intemporelle, on a tous été Sophie un jour ou l'autre.Aujourd'hui, il est certain qu'on lui en veut énormément d'être égoïste, de ne pas prendre plus au sérieux les remontrances de sa mère, de ne pas prendre plus exemple sur Paul et ses amies (Camille et Madeleine), pire encore lorsqu'elle commet ses sottises sur les animaux, ces derniers y laissant leurs vies. Cependant, j'admets que ces petites histoires amènent à une réflexion de notre part, et c'est très certainement le but de la Comtesse de Ségur.Même si le récit est basé au XIXe, un parent d'aujourd'hui peut trouver son bonheur pour mieux faire comprendre à son enfant les dangers de la désobéissance, les conséquences du mensonge et du vol. Ce n'est pas non plus un livre ultra moralisateur ou un classique ennuyeux, la plume de la Comtesse de Ségur est fluide, simple et très belle. L'auteure sait passer des émotions, c'est une fantastique conteuse nous entraînant dans le Second Empire, dans ses mœurs et dans les mille et une idées fantasques de Sophie de Réan.Faire la liste exacte de tous les chapitres ne servirait à rien, il en existe vingt-deux, j'ai mes petites histoires préférées comme les Fruits confits, la boîte à ouvrage, les loups, le thé ou encore les cheveux mouillés ou les sourcils coupés... Beaucoup de ces titres doivent être familiers à ceux et celles qui visionnaient le dessin animé, ce sont des épisodes marquants. Par ailleurs, le dessin animé pioche dans la trilogie accordée à Sophie de Réan, nous retrouvons Les petites filles modèles et les Vacances – que je compte également lire.J'ai longuement parlé de Sophie, mais qu'en est-il des autres personnages ? Il est très facile de s'attacher à eux, ils sont souvent présents, ils sont là pour aider Sophie à gagner en sagesse. Madeleine et Camille de Fleurville sont deux petites filles extraordinaires, gentilles, elles sont les petites filles modèles. Paul D'Aubert, le cousin de Sophie, est un garçon courageux, intelligent et tellement gentil, obéissant, il n'hésite pas à prévenir sa cousine des dangers de ses idées. M. de Réan et M. D'Aubert ne sont pas souvent présents, en revanche nous voyons un peu plus régulièrement, Mme D'Aubert, une femme droite et sympathique. L'adulte le plus souvent vu est Mme de Réan, une femme forte, sévère et juste, si bienveillante, c'est une femme qu'il est facile d'admirer pour son courage. Il n'est pas facile d'avoir une fille comme Sophie, mais elle s'en sort très bien.En conclusion, si vous n'avez jamais lu ce classique, laissez-vous tenter. Il est très abordable, la plume de la Comtesse de Ségur est agréable à la lecture, c'est une formidable narratrice contant les aventures de Sophie. Cette dernière est une petite fille terriblement attachante malgré son imagination débordante, elle est accompagnée de protagonistes très sympathiques. Le récit est court et il se laisse apprécier. C'est un classique inoubliable.

Ewylyn
10/03/14
 

Après avoir longtemps regardé les aventures de Sophie en dessin animé, j'ai décidé de me lancer dans sa lecture.Ce qu'il faut savoir c'est que le dessin animé ne reprend pas que ce tome mais également les petites filles modèles ainsi que les vacances (2 tomes que je pense lire prochainement).Premièrement, c'est un livre qui se lit très rapidement. En effet, Sophie est élevée avec amour dans une famille bourgeoise.Mais la petite fille a une imagination débordante et invente malgré elle des sottises dont elle se trouve souvent en être la première victime tout comme son cousin Paul, qui n'hésite pas à la protéger et ses amies Camille et Madeleine de Fleurville (les petites filles modèles). Franchement, ça nous rappelle nos propres bêtises d'enfants même si à mon avis, Sophie bat le record de sottises. Je ne pense pas en avoir fait autant lol. Par contre, je n'aime pas du tout certaines bêtises surtout celles concernant les animaux car bien entendu, c'est souvent eux qui en souffrent... Dans ces moments là, je m'efforçais de me dire que ce n'était qu'un histoire...On s'aperçoit aussi que cette petite fille est assez égoïste et que cela lui gâche bien l'existence. D'ailleurs, je ne comprends pas que les "punitions" de sa mère, qui est très juste, ne la fassent pas réfléchir; De la même façon, son cousin Paul qui est un "ange" ainsi que Camille et Madeleine pourraient lui servir de modèle, mais apparemment non, cette petite agis toujours avant de réfléchir, c'est une vrai écervelée!! Ce qui peut paraître agaçant à certains moments... J'avais même presque envie de lui mettre des tartes!! XDMalgré tout, les personnages restent attachants mais superficiels hormis Sophie, on connaît peu le caractère des autres personnages...En conclusion, une lecture bonne enfant très agréable pour les vacances.

chachoufantasy
27/09/13
 

Qui n'a jamais lu ce livre étant petit ?Les malheurs de Sophie est un vrai classique : tous le monde le connais. Niveau livre enfant, je ne pense pas qu'il y est plus célèbre en France. Je pense que Sophie aura donné des idées de bêtises à beaucoup d'enfants. Cela étant dit, quand j'étais petite, je trouvais ce personnage foncièrement méchant : elle a beau avoir quatre ans, elle ne comprends pas que les animaux peuvent souffrir (d'un autre coté comme j'ai toujours eu peur des animaux, je n'aurais pas risqué de m'en approcher). Avec les relectures, je continue de trouver ça bizarre, j'aimerais bien savoir ce que devient la petite Sophie une fois adulte...Cependant, je dois avouer que Sophie n'a vraiment pas de chance. Certes elle fait beaucoup de bêtises et n'écoute pas beaucoup sa maman mais la plupart de ses malheurs sont du au fait qu'elle ne savait pas comment ça allait se finir, qu'elle ne savait pas que "ça n'allait pas le faire". Sophie est maladroite, gourmande et égoïste. Mais bon, comme beaucoup. La Comtesse de Ségur écrivait pour les enfants de sa famille et cela se ressent beaucoup dans cette lecture : elle écrit avec beaucoup de tendresse, mais ses textes restent moralisateurs. A mon avis ses enfants et petits-enfants ne devaient pas être très sages ! (mais ce n'est qu'une supposition...) Je ne peux que vous conseillez Les Malheurs de Sophie qui saura vous ramener en arrière et distraire les plus jeunes !

MademoiselleLuna
26/10/11
 

Format

  • Hauteur : 17.70 cm
  • Largeur : 12.40 cm
  • Poids : 0.14 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie