Massacres des armeniens (les) - rev nelle ed.

TOYNBEE, ARNOLD J.

livre massacres des armeniens (les) - rev nelle ed.
EDITEUR : PAYOT
DATE DE PARUTION : 16/04/04
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
29,00 €

SYNOPSIS :

A l'heure où l'historiographie de la Première Guerre mondiale se concentre, non plus seulement sur les aspects militaires, politiques et diplomatiques, mais aussi sur la brutalisation de la société et les violences de guerre, montrant comment ce premier conflit total fut la matrice d'un XXe siècle fertile en crimes de masse, Les Massacres des Arméniens, où Arnold J. Toynbee décrypte de façon synthétique, bien avant sa définition juridique, les causes et les mécanismes du génocide, apporte un éclairage pionnier. Ce livre est en effet l'un des premiers, sinon le tout premier publié en Occident sur ce crime contre l'humanité qui fit un million de victimes. En 1915-1916, le gouvernement Jeune-Turc décida et mit en oeuvre la déportation et l'extermination des Arméniens. À la demande du gouvernement britannique, le jeune Toynbee, alors âgé de 26 ans, rédigea un rapport sur la situation. Cinquante ans plus tard, il écrivit : « Les déportations furent délibérément
conduites avec une brutalité calculée pour provoquer le maximum de victimes en route. Lâ est le crime [...] ; et l'étude que j'y consacrai laissa dans mon esprit une impression qui ne fut pas effacée par le génocide commis avec encore plus de sang-froid, et sur une plus grande échelle, pendant la Seconde Guerre mondiale par les Nazis. » Certes, ce livre fait partie de ce que l'on appelait très officiellement la « propagande de guerre » qui, comme les documents sur les atrocités allemandes en Belgique occupée servant de modèle, vise à souligner la barbarie de l'ennemi et, en contraste, la légitimité morale de la lutte des Alliés de l'Entente. Toynbee lui-même l'a reconnu ultérieurement, sans pour autant nier l'authenticité des faits qu'il avait décrits. L'instrumentalisation des crimes de l'autre pour des buts politiques ne signifie pas que ces crimes n'ont pas eu lieu, comme voudraient le faire croire les historiens officiels de la Turquie.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 22.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.40 kg